UNE COMPÉTITION AMICALE EN FAMILLE AU CHÂTEAU D’AMA

En juin dernier s’est tenu au Château d’Ama , en Toscane, une confrontation  entre le vin du  « Vigneto Bellavista » et le vin du   «  Vigneto La Casuccia ». Une trentaine de personnes : clients, amis, importateurs et seulement deux journalistes Ernesto Gentili et moi-même ont participé à l’évènement. Le Castello di Ama est située dans le petit bourg homonyme ,faisant partie de la commune de Gaiole in Chianti , province de Sienne. La propriété  qui comprend plusieurs associés est gérée par Mme Lorenza Sebasti et son mari Marco Pallanti, deux personnes extraordinaires qui se dédient complètement à leur travail, aimant la vigne et leurs vins. Lorenza et Marco sont également passionnés d’art moderne. Quand on passe les voir , non seulement on a la chance de très bien manger à leur table, de déguster leurs excellents vins , d’admirer les œuvres d’art qui sont exposées dans la propriété mais aussi  il arrive de rencontrer  des experts du monde du vin ou d’art moderne .

Tous les ans, Lorenza et Marco invitent un artiste de renommée mondiale qui crée pour l’occasion une œuvre qui ensuite est exposée dans une salle réservée du Domaine.

Ayant décidé d’organiser cette année,  une compétition amicale , la première de ce genre, Lorenza m’a téléphoné pour m’inviter, car soit elle que son mari  voulaient  l’avis de deux amis-experts du monde du vin. Impossible refuser, moi qui adore les défis.

J’y suis allé avec Francesco Tanzi, expert et responsable du secteur vins de l’Hôtel des ventes Pandolfini de Florence et Milan.

Le Castello d’ Ama est un domaine viticole mondialement connu qui produit des crus bien typiques du terroir toscan. La Maison élabore un superbe merlot mono-cépage « L’Apparita » . Au cours d’une dégustation à l’aveugle ,le 1987 a surpassé différents  grands vins français .

N’oublions pas que ,même le 1992 est supérieur au plus blasonné 1990. Le Chianti classico est un vin qui ne déçoit jamais , c’est une garantie de qualité .

Le 12 juin , je suis arrivé au Château un peu à l’avance car je voulais discuter calmement avec Lorenza et Marco, faire le tour de la propriété , admirer les œuvres exposées. Un excellent début de journée car, à mon avis, qui aime le vin est particulièrement sensible à tout ce qui est beau.

Quelques informations sur la Maison et sur les vignes.

Dans les années 70, un groupe d’amis décide d’acheter la propriété située sur une petite colline, à cinq cents mètres d’altitude dans le bourg médiéval , pour  faire revivre à ce territoire la splendeur qu’il avait à l’époque du Grand Duc de Toscane Pietro Leopoldo qui écrivait dans une lettre «  Autour du Château d’Ama, il y a les plus belles vignes de la région du Chianti, cultivées de façon merveilleuse »

Les vignes de la propriété couvrent une superficie de 76 hectares, à une altitude qui varie de 450 à 550 m au dessus du niveau de la mer. Les vignes s’étendent sur trois kilomètre environ et sont divisées en quatre parcelles : Bellavista, San Lorenzo, Casuccia et Montebuoni.

La parcelle Bellavista a été achetée en 1972. Le terrain est argilo-calcaire , la superficie est de 24 hectares environ et l’exposition est sud-sud ouest. Le 1978 a été la première année de production du Cru Chianti Classico « Bellavista »qui est élaboré seulement quand l’année est exceptionnelle. Depuis 1985 une petite parcelle est consacrée à la production de « l’Apparita », un Merlot mono cépage.

La vigne La Casuccia fait partie de la propriété depuis 1972. Sa superficie est de 18 hectares , le terrain est argileux avec une importante structure. L’exposition est ouest- sud ouest. Le Cru Chianti Classico « La Casuccia est produit depuis 1985.

La parcelle San Lorenzo , achetée en 1972, a une superficie de totale de 20 hectares environ. Le terrain est calcaire , présente des schistes argileux, l’exposition est : est- sud est.

La vigne Montebuoni qui prend le nom du village situé à proximité, acquise en  1997 , a une superficie de 14 hectares environ et  une exposition sud- sud ouest. Le terrain est argileux sur la partie plus basse , calcaire et rocheux sur les flancs de la colline. Le Cru « La Casaccia fait partie de la Gran Selezione , c’est  un assemblage de 85% environ de Sangiovese et 15% environ de Merlot. Ce vin est élaboré uniquement quand l’année est extraordinaire, la production  est limitée à quelques bouteilles seulement.

Le Cru « Bellavista » fait aussi partie de la Gran Selezione  , c’est un assemblage de 80% environ de Sangiovese et  Malvasia à raisins noirs.  La production est seulement  de quelques milliers de bouteilles , élaboré uniquement quand l’année est bonne.

Les vins du Château d’Ama  sont :

-Rosé IGP Toscane . Assemblage : Sangiovese 50% Merlot 25% Cabernet Franc25%

-Al Poggio IGP Toscane .Cépages: Chardonnay 70% Pinot Gris 30%

-Ama  AOCG Chianti Classico Gran Selezione. Cépages : Sangiovese 80% Merlot et Malvasia  à raisins noirs 20%

– Vigneto La Casuccia  AOCG Chianti Classico Gran Selezione

– Vigneto Bellavista AOCG Chianti Classico Gran Selezione

– L’Apparita IGP Toscane Merlot 100%

-Haiku IGP Toscane , assemblage de Sangiovese 50% Merlot 25% Cabernet Franc 25%.

Passons maintenant aux notes de dégustation. Tous les vins présentés , étaient dans des bouteilles format magnum.

En ce qui concerne l’intensité des tannins , je la perçois sur la gencive supérieure. L’intensité totale est 6/6, qui correspond à toute la largeur de la gencive supérieure. Si les tanins ont une intensité inférieure , celle-ci sera 5/6 et ainsi de suite. L’intensité des tanins est  aussi importante que leur qualité. Plus les tannins sont intenses plus le vin est digne d’attention mais la qualité aussi doit être de bon niveau.

Notes de dégustation:

 

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  BELLAVISTA  cuvée 1990

(Cépage : Sangiovese 81% Malvasia , raisins noirs, 19%)

Vendanges : Malvasia (raisins noirs)le 26 septembre, Sangiovese  le 6 octobre.

L’année a été importante.

Robe rouge grenat soutenu.

Le nez développe des arômes intenses de selle en cuir, poivre noir, mine de crayon ; il évolue ensuite vers le pruneau, noix muscade, laurier, sauge, humus et s’achève sur de légères sensations de feuilles mortes.

Sapide et minéral en bouche, caractérisé par des saveurs de cerise confite et sous-bois. Moyennement structuré, bien équilibré grâce à une généreuse acidité et aux tanins qui s’imposent sur l’alcool. Les tannins sont doux, intenses (6/6-), soyeux à l’ouverture , puis veloutés et à la fin donnent une subtile impression de brûlure sur la gencive supérieure. Belle longueur de bouche, finale de tabac blond pour pipe et cerise séchée.

Grand vin , encore dynamique, promis encore à un beau vieillissement.

95/100

CASTELLO  D’ AMA 

VIGNETO  LA  CASUCCIA  cuvée 1990

(Cépage : Sangiovese 80% Merlot 20%)

Vendanges : Merlot le 12 septembre, Sangiovese le 8 octobre

Il s’annonce par une couleur rouge grenat.

Le bouquet est riche , varié, offrant des arômes de paille, cerise mûre, prune, assez sèche, goudron, légers de violette, réglisse, menthe et pour terminer des effluves de thé vert.

La bouche est friande , le corps moyen tend légèrement à s’estomper. Saveur de cerise un peu verte. La généreuse fraîcheur et les tanins maitrisent l’alcool. Les tannins sont doux, assez intenses (5/6), soyeux à l’ouverture , ensuite  asséchants et donnent une sensation de subtile brûlure sur la gencive supérieure.

Long en bouche, finale de cerise .

90/100

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  BELLAVISTA  cuvée 2001

(Cépage: Sangiovese 83% Malvasia à raisins noirs 17%)

Vendanges: Malvasia (raisins noirs) le 27 septembre, Sangiovese le 11 octobre.

Joli rouge rubis transparent et texture grenat

Le nez séduit par ses arômes de crise, mine de crayon, chinotto, selle en cuir, légers de poivre noir, coque d’amande , terre, très légers de truffe noire, et pour terminer des touches sucrées de la dragée.

La bouche est fine et élégante, marquée par des saveurs de prune et cerise. Vin sapide et minéral doté d’une structure moyenne.

Bon équilibre entre les différents éléments : acidité / alcool / fraîcheur.

Les tannins sont doux, assez intenses (5/6), soyeux à l’ouverture et à la fin donnent une légère sensation de brûlure sur la gencive supérieure.

Vin qui a de l’allonge. Dernière impression de cerise et prune.

94/100

CASTELLO  DI  AMA 

VIGNETO  LA  CASUCCIA  cuvée 2001

(Cépage : Sangiovese 81% Merlot 19%)

Vendanges : Merlot le 25 septembre, Sangiovese le 11 octobre.

Paré d’une robe rouge grenat clair et cœur rubis soutenu.

L’éventail  olfactif s’ouvre sur des notes sucrées , cerise confite, peau en fin de procédé de tannage, cyprès, menthe, eucalyptus et s’achève sur de plaisantes touches de tomate sèche.

La prise en bouche donne une première impression de vin structuré, musclé mais qui tend à perdre un peu d’étoffe et avoir un corps moyen. L’acidité et les tannins dominent. Les tannins sont doux, assez intenses (5/6) soyeux à l’ouverture et donnant une subtile sensation de brûlure sur la gencive supérieure à la fin.

Longue persistance gustative et finale de cerise mûre.

92/100

CASTELLO  DI  AMA 

VIGNETO  BELLAVISTA   cuvée 2004

(Cépage:  Sangiovese 88% Malvasia ( raisins noirs ) 12%

Vendanges : Malvasia le 17 octobre Sangiovese le 18 octobre.

Couleur rouge grenat clair.

Nez orienté sur des arômes de cerise, légers de rose rouge, menthe, eucalyptus, légers de coque d’amande, prune , jute et pour terminer des pincées de chocolat.

La bouche est fine et élégante. Vin sapide et minéral, doté d’une structure assez moyenne. Bien équilibré, l’alcool cède le pas aux autres éléments solides. Les tannins sont doux, assez intenses (5/6–) soyeux à l’ouverture et donnant une subtile sensation de brûlure sur la gencive supérieure à la fin.

Belle longueur de bouche , finale de cerise et toute dernière impression de violette.

93/100

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  LA  CASUCCIA  cuvée 2004

(Cépage: Sangiovese 82% Merlot 18%)

Vendanges :Merlot le 29 septembre  , Sangiovese le 8 octobre.

Il affiche un rouge grenat clair.

Bouquet aromatique riche et séduisant de cerise quasi confite, légers de tabac blond pour pipe aromatisé à la cerise séchée, peinture émail, légers de menthe et eucalyptus, paille, prune, légers de figue noire sèche et mûre à complète maturité.

Une bouche friande avec de la densité sur les fruits mûrs.

Structure moyenne, parfaite symbiose entre le différents éléments, acidité/ alcool/ tanins. Les tanins sont doux, assez intenses (5/6-) veloutés et épais. Très belle longueur de bouche, finale de violette et jute.

Ce vin est particulier, très différent du Bellavista 2004 que j’ai trouvé fin et élégant , avec des tannins soyeux alors que  La Casuccia 2004  est un vin solide, riche, charpenté avec des tannins épais et veloutés. Bien que ces deux crus soient totalement différents , je leur ai attribué la même note.

93/100

CASTELLO   DI  AMA

VIGNETO  BELLAVISTA  cuvée 2006

(Cépage: Sangiovese 90% Malvasia ( raisins noirs ) 10%)

Couleur rouge rubis et légères nuances grenat.

Les arômes se portent sur la peau en fin de procédé de tannage, intenses de poivre noir, noix muscade, menthe, eucalyptus, violette, légers de laurier, tomate en conserve, apprêt pour le linge, amidon de riz bouilli, sucré de la dragée, prune et pour terminer d’impalpables touches de cerise fraîche.

Vin sapide et minéral , moyennement charpenté. La fraîcheur et les tanins s’imposent sur l’alcool. Les tannins sont doux, assez intenses (5/6+) soyeux à l’attaque et légèrement asséchants sur la gencive supérieure à la fin.

Long persistance et fin de bouche de cerise et prune juteuse.

91/100

 

CASTELLO  DI  AMA 

VIGNETO  LA  CASUCCIA  cuvée 2006

(Cépage : Sangiovese  85% Merlot 15%)

Le Merlot a été vendangé le 15 septembre, le Sangiovese le 11 octobre.

Robe rouge rubis et légères nuances grenat.

Le nez à l’attaque est un peu fermé mais petit à petit il révèle d’intéressants et plaisants arômes de truffe noire, cerise, intenses de prune fraîche, menthe, eucalyptus et s’achève sur de légères touches de barbe à papa.

Bien structuré en bouche, il offre une plaisante saveur fruitée. Vin doté d’un bon équilibre , les tannins sont doux, assez intenses (5/6-) , veloutés à l’attaque ,donnant une légère sensation de sècheresse et de brûlure sur la gencive supérieure à la fin.

Longue persistance aromatique, dernière impression fruitée.

Je l’ai trouvé «  franc en bouche, jeune et puissant »

93/100

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  BELLAVISTA  cuvée 2007

(Cépage : Sangiovese 90% Malvasia ( raisins noirs ) 10%

Vendanges :  Malvasia le 24 septembre, Sangiovese le 7 octobre

Il s’annonce par un beau rouge rubis.

La gamme aromatique est caractérisée  par un Sangiovese exceptionnel , c’est-à-dire par des senteurs de noisette grillée, en évolution des arômes épicés de poivre noir et noix muscade, balsamiques de menthe et eucalyptus. Ensuite viennent des notes de cerise, jute, légers de racine de rhubarbe, prune, légers de violette , cerise pressée et pour terminer de plaisantes touches de tiroir de médicaments.

En bouche ce vin se révèle sapide et minéral avec des saveurs de racine de rhubarbe et une intense et séduisante violette. Bon équilibre, l’alcool est en retrait. Les tannins ne sont pas très forts (4/6++), doux, veloutés à l’attaque et légèrement asséchants sur la gencive supérieure à la fin .

Belle longueur , en finale un peu d’amertume qui évoque la racine de rhubarbe.

91/100

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  LA CASUCCIA  cuvée 2007

(Cépage : Sangiovese 86% Merlot 14%)

Vendange. Merlot le 18 septembre, Sangiovese le 6 octobre.

Couleur rouge rubis et légers reflets orangés.

Bouquet orienté sur des arômes de cerise, légers peau en fin de tannage, menthe, eucalyptus, prune un peu mûre, sucré de la dragée et s’achève sur l’arôme typique du Merlot encore jeune, c’est-à-dire le tiroir des médicaments.

En bouche il révèle une structure assez consistante et un bon équilibre. Les tanins sont doux, assez intenses (5/6-), épais et veloutés.

Vin qui a de l’allonge, en finale on perçoit la même  légère amertume que celle du  Bellavista 2007.

90/100

CASTELLO  DI  AMA 

VIGNETO  BELLAVISTA  cuvée 2011

(Cépages : Sangiovese 88% Malvasia (raisins noirs ) 12%)

La Malvasia a été vendangée le 7 septembre, le Sangiovese le 24 septembre.

Il affiche une jolie couleur rouge rubis avec reflets pourpre.

Un premier nez qui offre des arômes de sucré de la dragée que viennent compléter des notes intenses, épicées de noix muscade, associées au poivre noir et légers de clous de girofle. Il évolue ensuite vers la menthe, eucalyptus, petites pastilles de réglisse, cerise, mine de crayon, jute et s’achève sur de subtiles touches de pêche rouge velue.

Plus élégant que puissant au palais.

La structure est moyenne, élégante marqué par des saveurs de cerise un peu verte.

Bien équilibré, l’alcool est imperceptible, les tanins sont doux, assez intenses (5/6–), soyeux à l’attaque puis donnent une légère sensation de brûlure sur la gencive supérieure à la fin.

Ce vin est doté d’une acidité dominante et d’une belle longueur de bouche qui dénotent son exubérante jeunesse.

91/100

CASTELLO  DI  AMA

VIGNETO  LA  CASUCCIA  cuvée 2011

(Cépages : Sangiovese 89% Merlot 11%)

Vendanges : Merlot le 6 septembre Sangiovese le 17 septembre.

Il affiche un rouge rubis et reflets pourpre

Beaucoup d’arômes s’entremêlent : cerise, légers de poivre noir et noix muscade, menthe, eucalyptus, laurier, groseille, apprêt pour le linge, légers de fraise, iode, barbe à papa et pour terminer des notes de sauge.

Vin sapide et minéral en bouche  , moyennement charpenté. L’équilibre gustatif est parfait, l’acidité et les tanins s’imposent sur l’alcool.

Les tannins sont doux, veloutés et assez intenses (5/6+). Long en bouche, finale de cerise et groseille.                                         

93/100

Il s’agissait d’une confrontation amicale donc passons maintenant à examiner les différences entre les deux vins.

Cuvée 1990, J’ai certainement préféré le Bellavista soit pour ses arômes de nez que de bouche. À mon avis c’est un cru  encore jeune qui a un beau potentiel de garde  (95/100). La Casuccia   est un joli vin doté d’une structure qui tend à s’effacer un peu (90/100).

Cuvée 2001 , Le Bellavista est sapide et minéral, séduisant au nez et avec une bouche fine et élégante (94/100).La Casuccia  a un arôme de cerise un peu trop mûre et un corps à l’attaque consistant mais qui ensuite tend à s’effacer (92/100)

Cuvée 2004 , j’ai attribué la même note au Bellavista et au La Casuccia (93/100). Le premier a des fruits à complète maturité, il est sapide , minéral , fin ,élégant,  les tannins sont soyeux. Le second a des fruits mûrs, il est bien étoffé, et les tannins sont épais et  veloutés.

Cuvée 2006, le Bellavista est sapide, minéral, le nez n’est pas très élégant, les tannins ne sont pas totalement soyeux (91/100). La Casuccia a un nez plus net, il est vif en bouche , jeune et puissant (93/100).

Cuvée 2007 À mon avis le Bellavista a un nez intéressant. La bouche est sapide , minérale, les tanins sont un peu décevants (91/100). La Casuccia a un bon nez et des tanins globalement supérieurs en intensité à ceux du Bellavista (90/100)

Cuvée 2011 Le nez du Bellavista est riche et varié, le corps tend plus vers l’élégance que la puissance. En bouche on perçoit des fruits un peu verts qui mettent encore plus en évidence l’acidité (91/100). La Casuccia a un nez fruité et une séduisante sapidité et minéralité qui en principe caractérisent le Bellavista. Joli fin de bouche (93/100)

Je dois dire qu’ une des caractéristiques du Bellavista est la généreuse sapidité et minéralité alors que je ne l’ai pas retrouvée dans La Casuccia sauf dans la cuvée 2011.

C’était une compétition amicale , intéressante , qui a permis de découvrir des caractéristiques différentes mais avec la même plaisante matrice.

Dans aucun des vins dégustés je n’ai ressenti un excès d’alcool mais plutôt une généreuse acidité et des tanins fermes. Quelque fois j’ai perçu de plaisants arômes et saveurs floraux.

La cuvée 2007 avait pour les deux vins l’arôme de tiroir des médicaments, arôme typique d’un bon Merlot  assez jeune. Cet arôme je l’ai senti la première fois, au début de ma carrière dans le monde de l’œnologie , au restaurant toscan « la Tenda Rossa » de Cerbaia.  Les vins objets de la dégustation  étaient des  Merlots italiens et Marco Pallanti présentait son « Apparita ». Je me souviens que son Merlot était le seul a avoir cet arôme, que vous pouvez ressentir si vous mettez des boîtes de médicaments dans un tiroir et le laissez fermé quelques mois.

Je dois absolument remercier Lorenza et Marco de m’avoir permis de participer à ce bel évènement , d’avoir dégusté leurs superbes vins  et déjeuné à leur nouveau restaurant situé dans leur splendide bourg.

More from Paolo Baracchino

MERANO WINE FESTIVAL

Le Festival du Vin de Merano est un rendez-vous à ne pas...
Read More