« ENCRY » ET L’EONOTHÈQUE PINCHIORRI

Vers la fin de 2018 Les Enfants du Champagne ont organisé à Florence à l’œnothèque Pinchiorri une dégustation du champagne « Encry » de la Maison Blanche Estelle de Mesnil sur Oger. Les meilleures expressions du Chardonnay sont à Mesnil sur Oger où se trouvent les plus importantes Maisons de champagne.

La particularité de la Maison Blanche Estelle est que les propriétaires ne sont pas français mais italiens. Comment ? Je me suis moi-même posé la question. Enrico Baldin et sa compagne Nadia Niccoli se sont lancés dans cette difficile aventure ;ils ont acheté trois hectares de vigne à Mesnil sur Oger. Enrico a une grande passion pour les vins effervescents de très haut niveau ; il a abandonné en partie sa profession d’ingénieur en environnement et réhabilitation de sites pour se consacrer au nectar des dieux.

Son travail consiste à réhabiliter des sites dégradés par des glissements de terrain, des carrières, des dépôts sauvages. Pour pallier à ces problèmes                                                              il utilise une technique nommée hydro ensemencement qui consiste à employer des produits naturels.

Son activité professionnelle lui a permis d’ entrer en relations avec des maisons viticoles en Italie et à l’étranger. Difficile d’imaginer le bonheur de Enrico quand il a réussi à devenir propriétaire de ces trois hectares de vigne et la déception des autres acheteurs. J’ai longuement parlé avec Enrico et il m’a raconté son parcours . Seulement sa détermination et sa force de volonté lui ont permis de surmonter toutes les difficultés qu’il a rencontrées sur son chemin.

La production annuelle est d’environ 100 000 bouteilles . Le 2005 a été leur première année de production. J’ai connu Enrico ainsi que Nadia et découvert leur champagne, que j’ai immédiatement apprécié, en 2010 à Merano au Wine Festival. Mais revenons au thème de cet article, c’est-à-dire au dîner- dégustation. Pour l’organisation j’ai contacté Alessandro Tomberli , directeur du restaurant Œnothèque Pinchiorri de Florence, qui en collaboration avec le Chef Riccardo Monco et le Sous-chef Alessandro Della Tommasina ont préparé le menu de la soirée tenant compte de mes notes de dégustation d’une de mes précédentes verticales de ce champagne.

Enrico a tenu à préciser que, à la suite de ma verticale sur ses champagnes, il avait terminé quelques cuvées plus vieilles et donc il ne pouvait pas les fournir à l’ œnothèque Pinchiorri pour la préparation du dîner-dégustation.   Avant le repas , nous sommes allés à la cave, dans la petite salle où reposent les « Cadavres excellents » ( des bouteilles vides de vins précieux) et nous avons bu un « Encry brut » non millésimé, format magnum, le Grand Rosé , non millésimé, dégorgement 2018 et le Grand Rosé, non millésimé, dégorgement 2016 le tout associé à de délicieux mise en bouche.

Le menu comprenait des « langoustines à la vapeur d’agrumes, crème de tomate et betterave, burrata et mayonnaise de crustacés » servies avec la cuvée 2012.

Ensuite «  Noix de coquilles Saint- Jacques à la plancha, topinambours glacés et feuilleté aux noisettes » parfaitement associées au 2009 et au 2009 dosage zéro.

Le «  civet de homard » a été servi avec le 2008.Une parfaite association ! les cuvées 2005 et 2006 ont accompagné les « Ravioli aux blettes rôtis et non cuits à l’eau avec caviar et mousse d’amande fumée »

Nous avons continué avec un « risotto crémeux au beurre de roquette, pépite de cochon de lait Mora Romagnola » et le sapide et minéral 2004.

Le 2002 a été associé à la « sauce de poule à la casserole, jaune d’œuf mariné à la moutarde et disque de pâte de cacao »

Le dîner-dégustation comprenait aussi la « pintade farcie aux herbes, purée de scorsonères et croquettes de cuisse de pintade braisée » servie avec la cuvée 2000 marquée par un riche arôme de pierre à fusil.

Les 1999 et 1998 ont accompagné le « caillé tiède au lait de vache , chip de pommes de terre américaines et truffe blanche ».

En dessert nous avons apprécié la « Torta della Nonna » une tarte à la crème pâtissière citronnée et pignons servie avec une glace au maïs grillé associée à l’introuvable 1996 qui offre au nez des notes intenses de racine de rhubarbe .

Un des sept Enfants du Champagne Roberto Scheuwly n’a pas participé à la soirée mais c’est avec un grand plaisir et honneur que nous avons accueilli un nouveau membre, Leo Damiani, directeur commercial des vins effervescents de la Maison Marchesi Antinori. Un dîner exceptionnel, des mets parfaitement associés à de grands champagnes, qui a surpris et laissé bouche bée Enrico Baldin.

Leila Salimbeni, notre invitée a été, elle aussi, ébahie par la soirée parfaitement organisée.

Avant de passer aux notes de dégustation, il est important de souligner que les invités à ces dîners ainsi que les producteurs ne peuvent pas faire une évaluation des vins proposés.. par conséquent quand les Enfants du Champagne organiseront une dégustation des champagnes Perrier-Jouët, les notes de Leo Damiani ne seront pas prises en considération.

Les Enfants du Champagne sont . Enrico Maffei, Valerio Mearini, Stefano Azzolari, Maurizio Tarquini, Orazio Vagnozzi, Leo Damiani, Roberto Schneuwly et Paolo Baracchino

Il est en outre nécessaire de préciser que chaque bouteille, bien qu’étant de la même cuvée, ne vieillit pas de la même façon. Au cours de quelques autres dégustations de vieilles cuvées de ce champagne, j’avais senti des arômes plus mûrs de foin et d’étable, que je n’avais pas trouvés dans des bouteilles de la même cuvée. Il est évident que ces dernières années,le savoir faire d’Enrico Baldin donne des champagnes qui sont plus cohérents dans le temps.

ENCRY BLANC de BLANCS  Brut non millésimé

Format Magnum , dégorgement Février 2018

(Cépage : 100% Chardonnay , vendange 2012, 42 mois sur levures, cuve acier seulement)

Couleur jaune paille, effervescence fine et abondante.

Nez orienté sur des tonalités de pain brioché, noisette grillée, pierre à fusil, sel, aubépine, intenses notes de colle « coccoina » ( lait de noix de coco et amande) et s’achève sur des notes balsamiques de résine de pin.

En bouche les bulles sont fines et il offre d’intenses sensations de sapidité et minéralité. Corps moyen et parfait équilibre entre fraîcheur, sapidité et minéralité qui masquent l’alcool. Vin qui a de l’allonge, finale marquée par l’amande.

  92/100

ENCRY   Grand Rosé non millésimé

Dégorgement septembre 2018 vendange 2014

(Cépages : 95% Chardonnay   5% Pinot Noir)

Robe vieux rose, effervescence fine.

Arômes fruités de banane verte, cuir blond,(velu),aubépine, craie, note minérale, colle « coccoina »(lait de noix de coco et amande).

Au palais les bulles sont assez délicates .

La bouche s’exprime sur une subtile saveur de gingembre suivie du bitter et du pamplemousse rose.

Une exubérante acidité maitrise totalement l’alcool.

Structure moyenne, longue persistance aromatique. Finale de bitter et de pamplemousse rose.

Dégorgement précoce ; ce vin a besoin de reposer encore un peu en cave.

  89/100

ENCRY Grand Rosé non millésimé

Dégorgement octobre 2016 vendange 2014

(Cépages :95% Chardonnay 5% Pinot Noir)

Couleur vieux rose . Effervescence fine et assez soutenue.

Les aromes de nez sont plus mûrs que ceux du précédent.

Il s’ouvre des notes sucrées de coco sec, enrobage de la dragée, cuir blond, banane à parfaite maturité, banane sèche, bitter, jasmin, et « colle coccoina » ( lait de noix de coco et amande).

En bouche les bulles sont délicates. Corps moyen.

Vin bien équilibré, la fraîcheur maitrise l’alcool.

Persistance longue mais pas très longue, finale de pamplemousse rose.

  91/100

ENCRY   Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 2012

Robe jaune doré pâle. Effervescence fine et assez dense.

C’est un mélange d’aromes d’écorce de cédrat, anis étoilé, tomate pelée à complète maturité, craie, immortelle (réglisse) et touche minérale.

L’analyse olfactive continue et offre des notes intense de cuir blond, note saumâtre, peau de banane verte, miel d’acacia, réglisse, sabayon et colle « coccoina »(lait de noix de coco et amande).

Une bouche plaisante qui révèle une copieuse acidité associée à une saveur de citron pressé. Corps moyen. Parfait équilibre malgré la généreuse acidité. Une sensation de salé et d’agrumes sur les lèvres.

Il enrobe la bouche et l’acidité est longue.

Vin qui a de l’allonge, finale de citron.

Joli vin, plaisant, impétueux.

  93/100

ENCRY Blanc de Blancs Grand Cru dosé, cuvée 2009

Jaune doré. Effervescence délicate et assez soutenue.

Nez orienté sur des arômes de persil, feuille verte du céleri, poudre pour munitions, pomme reinette et herbes sèches de montagne.

Corps moyen un peu léger ( vin moins structuré que le 2012). Parfaite homogénéité entre les différents éléments, l’acidité met en retrait l’alcool. Vin qui est plus large que long, il enrobe bien la bouche mais n’est pas très profond.

Longue persistance aromatique, finale de persil.

  90/100

ENCRY Blanc de Blancs , Grand Cru, dosage zéro, cuvée 2009

Ce champagne n’a pas subi la fermentation malolactique.

Robe jaune doré, effervescence dense et assez délicate.

Vin qui s’exprime sur des arômes intenses de cuir blond, suivis de touches de poivre blanc, pomme reinette à maturité incomplète, sel, iode, câpres au sel, noix de cajou, noisette grillée, herbes sèches de montagne, céleri frais et s’achève sur des pointes de cendres.

Les bulles sont assez fines en bouche. Corps moyen qui tend à s’estomper. Vin sapide et minéral.

Bien équilibré, la fraîcheur met en retrait l’alcool.

Longue mais pas très longue la persistance aromatique, finale marquée par la pomme reinette verte, sel et citron.

  92/100

ENCRY Blanc de Blancs Grand Cru, cuvée 2008

Joli jaune doré, effervescence assez délicate et assez soutenue.

Nez orienté sur des arômes de miel, pomme reinette un peu verte, enrobage de la dragée, cuir blond, beurre d’arachide, sabayon et banane sèche.

Les bulles sont assez fines en bouche et on perçoit une saveur sucrée qui rappelle le miel accompagnée d’une belle acidité. Vin sapide, minéral doté d’une structure moyenne. Il enrobe la bouche mais manque un peu de profondeur.

Bien équilibré grâce à la fraîcheur qui masque l’alcool

Une saveur de citron et pamplemousse caractérise la longue persistance aromatique.

  94/100

ENCRY   Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 2006

Il affiche un jaune doré soutenu et reflets ambre. L’effervescence est très fine et assez dense.

Ce vin dévoile une belle concentration d’arômes d’écorce de cédrat, miel, foin d’étable, camomille, subtiles notes d’écorce d’orange pourrie, iode, eau salée, immortelle (réglisse) et banane sèche.

Les bulles sont délicates au palais . Corps moyen.

Sapide, minéral et saveur de caramel en bouche.

L’alcool est totalement mis en retrait par la fraîcheur.

Longue persistance aromatique .

  89/100

ENCRY Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 2005

Robe jaune doré. Effervescence fine, pas très dense.

Il s’ouvre sur des notes d’herbes sèches de montagne assorties d’arômes d’étable, craie, touche minérale, paille, colle « coccoina » (lait de noix de coco et amande) et iode.

En bouche il s’exprime sur des saveurs qui évoquent la craie, le citron et puis à nouveau l’étable.

Les bulles sont délicates , le corps est moyen, un peu léger.

Parfaitement équilibré, ce vin enrobe bien la bouche mais manque un peu de profondeur.

Belle persistance soutenue par l’acidité

  91/100

ENCRY Brut- Blanc de Blancs Grand Cru , Cuvée 2004

Il s’annonce par un jaune doré brillant. L’effervescence est fine et ensuite très fine.

Belle complexité aromatique de cuir blond, très légères odeurs d’étable, foin, craie que viennent compléter des notes de colle « cocccoina » (lait de noix de coco et amande), miel, abricot à parfaite maturité, pomme reinette flétrie, bonbon caramel mou au lait et résine de pin.

Plaisant à boire , vin sapide, minéral. Les bulles sont délicates, le corps est à peine moyen. Parfait équilibre entre les différents éléments grâce à la copieuse acidité.

Fin de bouche longue mais pas très longue marquée par la banane verte et la pomme golden smith.

  91/100

ENCRY Brut Blanc de Blancs Grand Cru   Cuvée 2002

Couleur jaune doré nuancé ambre. L’effervescence est délicate et faible.

Le nez ressemble à celui du 2006 et 2005 pour les arômes d’étable et de foin.

En évolution il offre des notes de citronnelle, baie de genévrier, miel, iode, paille, tabac pour pipe, immortelle (réglisse), cédrat confit et pin de montagne.

En bouche les bulles sont fines et le corps est moyen.

La bouche s’exprime sur des saveurs de pomme reinette flétrie et foin d’étable. Vin sapide, minéral, bien équilibré grâce à la copieuse acidité.

Longue persistance aromatique, fin de bouche sapide et de citron.

  91/100

ENCRY Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 2000

Jaune doré soutenu. Effervescence délicate et assez dense.

Il s’ouvre sur des arômes intenses de pierre à fusil que viennent compléter des notes d’abricot sec, confiture d’orange amère, mandarine, persil, feuille verte du céleri, baie de genévrier, pin de montagne, pomme reinette à parfaite maturité, herbes de montagne demi sèches et poivre blanc.

En bouche il révèle un corps moyen et offre des saveurs de miel et citron confit.

Vin assez bien équilibré, l’alcool tente de dominer l’acidité. Longue persistance aromatique.

  90/100

ENCRY Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 1999

Splendide jaune doré brillant. L’effervescence est délicate et assez soutenue.

Le nez est assez monocorde, s’exprimant sur un arôme qui rappelle la chambre à air des vélos suivi avec un peu de mal par des notes de miel et pomme reinette à parfaite maturité.

Vin sapide, minéral, le corps est moyen et il révèle une saveur de chambre à air déjà perçue au nez .

Bien équilibré et assez persistant. Dernière impression de sel sur les lèvres. À mon avis cette bouteille présentait quelques défauts.

  89/91

ENCRY   Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 1998

Robe jaune doré brillant. Effervescence délicate et assez soutenue.

C’est une explosion d’arômes de pierre à fusil, sapidité et iode. En évolution des notes de persil, feuille verte du céleri et pour terminer des pointes de colle « coccoina »(lait de noix de coco et amande).

Les bulles sont délicates en bouche . Vin salé et intensément minéral. Corps moyen. Bon équilibre, la copieuse fraîcheur et la minéralité rendent l’alcool imperceptible.

Longue persistance aromatique, finale marquée par une note minérale.

Ce champagne a une magnifique minéralité et une belle rondeur.

Les membres du groupe ont évalué de façon différente cette cuvée, ce qui a baissé la note finale.

  92/100

ENCRY Brut Blanc de Blancs Grand Cru Cuvée 1996

Couleur jaune paille nuancé ambre pâle. Effervescence très délicate et assez dense.

Une complexité aromatique d’écorce de cédrat, ambre, pop corn, beurre fondu, pâtisserie, intenses notes de racine de rhubarbe, menthe, eucalyptus, cendres et s’achève sur des pointes de baie de genévrier.

En bouche il révèle un corps moyen . Les bulles sont fines.

Une riche acidité confère au vin un bon équilibre. Longue persistance aromatique soutenue par la copieuse fraîcheur. Saveur de pomme reinette et citron.

Dernière impression de racine de rhubarbe déjà perçue au nez et de confiture d’orange amère.

  94/100

Nous avons terminé la soirée avec un Bas Armagnac Laberdolive 1904 et son typique arôme de bonbon caramel mou au lait et un cigare cubain, le Partagas n°4.

Nous avons remercié la brigade de cuisine, en particulier le Chef Riccardo Manca et le Sous Chef Alessandro Tommasina pour leur compétence, la qualité des mets et la parfaite association avec les champagnes proposés.

Nos remerciements se sont adressés aussi à Giorgio Pinchiorri, Annie Feolde et Alessandro Tomberli, directeur de salle ainsi que tout le personnel qui s’est occupé de nous tout le long de la soirée.

Notes attribuées exclusivement par les « Enfants du Champagne »

Encry   Brut Blanc de Blancs                                      cuvée 2008                        94/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                      cuvée 1996                         94/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2012                           93/100

Encry   Brut Blanc de Blancs s.a                                                                              92/100

Encry   Brut   Blanc de Blancs dosage zéro           cuvée 2009                           92/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                   cuvée 1998                           92/100

Encry   Rosé s.a dégorgement de deux ans                                                           91/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2005                         91/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2004                         91/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2002                       91/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2009                       90/100

Encry    Brut Blanc de Blancs                                    cuvée 2000                       90/100

Encry Rosé s.a dégorgement de deux ans                                                           89/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 2006                        89/100

Encry   Brut Blanc de Blancs                                     cuvée 1999                         89/100

À la prochaine soirée des Enfants du Champagne !   

More from Paolo Baracchino

Da DAVITTORIO con gli Champagnes JACQUESSON

From Davittorio with the Les Enfants du Champagne It is always a...
Read More