MAISON BOULARD – BAUQUAIRE À L’ ARCANO DEL MARE

Il y a peu de temps, j’ai été contacté par Riccardo Santini que je connais depuis pas mal d’années ; Riccardo a été propriétaire de différents restaurants en Versilia , en particulier du mythique le « Vignaccio », situé sur la colline de Santa Lucia , un restaurant apprécié soit par des personnes importantes ,que des gourmets, mais aussi des personnes simples au palais raffiné. Après Lorenzo de Forte dei Marmi, Romano de Viareggio, il y a eu avec lui Andrea et Emiliana aux fourneaux, Michele qui préparait les desserts .Le menu était riche et varié. Le pigeon préparé par Emiliana était pour moi une spécialité unique, et Riccardo proposait des vins rares qu’il dénichait grâce à ses amis commerçants. Je me souviens avoir bu , à l’occasion de deux diverses soirées, le « Saffredi » 1987 de la maison viticole toscane « Fattoria Le Pupille », première année de production de ce vin. Un cru intéressant et plaisant qui offre des arômes de pruneau, foin et chlorophylle.

Au restaurant « Vignaccio » on pouvait dîner côte à côte avec Montezemolo, Tronchetti-Provera ou Lorenzo Viani , c’était toujours un beau moment pour les mets, les vins et la vue panoramique sur la mer. Pas mal de personnes ignorent que le père de Riccardo était un très bon couturier , il a confectionné , dans le passé, les tenues vestimentaires un peu extravagantes d’Adriano Celentano.

Riccardo grand amateur de vins, comme beaucoup de personnes de la Versilia, avec son premier salaire a acheté et bu une bouteille de Romanée Conti et a continué avec les salaires successifs à acheter et boire de grands vins de Bordeaux.

Après diverses expériences dans le secteur de la restauration, Emiliana et Riccardo gèrent aujourd’hui un restaurant de Lido di Camaiore l’ »Arcano del Mare » . Emiliana propose toujours son excellent, traditionnel menu de spécialités culinaires de produits de la terre et de la mer, Riccardo s’occupe du restaurant mais a repris son activité dans le secteur du vin en tant qu’agent de commerce. En ce moment il collabore avec Gaetano Gulli titulaire de la société Relais & Champagne de Gaetano A.Gulli Import &Qualità de Lucca qui importe en Italie le champagne Boulard-Bauquaire élaboré par la Maison homonyme située dans le village de Cormicy, à 20 km de Reims.

La Maison existe depuis huit générations, elle est à Cormicy depuis 1960,Christophe et sa femme sont à la tête de la Maison ; ils pratiquent une viticulture durable, soutiennent la biodiversité, sans utilisation de pesticides.

Le vignoble a une superficie de 8 hectares et la production annuelle est de 70.000 bouteilles vendues sous 6 diverses typologies de champagne. La Maison, pour le moment, ne produit pas de champagnes millésimés. Les terrains sont crayeux et sableux ; le sable n’est pas celui de Viareggio ou de Cannes mais le sable blanc des îles coralliennes résultant des débris calcaire de coquillage et corail. Les terrains se sont formés il a quelques millions d’années et ont des propriétés de sapidité et minéralité incroyables.

Les Champagnes élaborés par la Maison Boulard-Bauquaire, récoltant- manipulant sont : Tradition, Grande Réserve, Carte Noire, Brut Rosé ( 85% de Chardonnay 15% de Pinot Noir), Vieilles Vignes, Cuvée Mélanie, Rosé de Saignée Cœur de Pinot.

Revenons au plaisant dîner au restaurant « Arcano del Mare ». les propriétaires de la Maison de Champagne étaient présents ainsi que quelques autres invités que je ne connaissais pas.

Au cours du dîner, et je dois m’excuser avec Emiliana, j’étais concentré à déguster les champagnes, à les commenter avec les propriétaires et à prendre des notes. J’ai été très agréablement surpris par les arômes de pierre à fusil, d’eau de mer ( l’eau de mer limpide qui évoque le melon blanc et la partie blanche de la peau de pastèque) et de cuir blond.

La sapidité et la minéralité me rappelaient les terrains sur lesquels les vignes sont cultivées. Des terrains recouverts par mers et océans qui émergent et forment des collines aux terrains cultivables . Une histoire surprenante , Christophe et sa femme me regardaient étonnés, comprenant mes émotions alors que quelques autres invités m’observaient comme si j’étais un visionnaire. Quand je déguste un vin, je suis un parcours émotionnel et technique difficile à comprendre pour les personnes qui ne font pas partie du monde du vin.  

MAISON   BOULARD – BAUQUAIRE

Brut Tradition R.M ,   BSA non millésimé

(Cépage : 40% Pinot Noir 40% Chardonnay 20% Pinot Meunier, vins de réserve minimum 50%)

Très belle couleur or brillant, reflets abricot.

L’effervescence est assez fine et abondante. Il offre des arômes de pain brioché, cuir, anchois, sucré de la dragée, pomme reinette flétrie, amidon de coton, peau verte de la banane, écorce de citron, légers de résine de pin, amande, apprêt pour le linge, s’achève sur des notes épicées de poivre noir et noix muscade .

En bouche les bulles sont fines , vin minéral et très sapide qui enveloppe le palais. Moyennement structuré, l’équilibre est légèrement instable, l’alcool et la fraîcheur s’alternent.

Subtile sensation de brûlure sur la gencive supérieure.

Persistance aromatique assez longue, finale de pomme golden Smith un peu verte.

  87/100

MAISON BOULARD BAUQUAIRE

Grande Réserve BSA, non millésimé

(Cépage : 34% Pinot Noir 33% Pinot Meunier 33% Chardonnay ,50% de vins de réserve)

Jaune or brillant. Effervescence assez fine et abondante.

Un éventail olfactif qui révèle des arômes intenses de cuir blond, peau verte de la banane et amande. En évolution, des notes de résine de pin, apprêt pour le linge, barbe à papa, menthe, eucalyptus, silex et pour terminer des pointes de citron.

La première impression quand on le déguste est d’une effervescence un peu grossière. Ce vin enrobe moins le palais que le précédent mais il a plus de profondeur . Champagne sapide , très minéral, doté d’une structure moyenne, caractérisé par une saveur assez intense de citron.

Bonne acidité même si on a une subtile sensation de brûlure sur la partie supérieure du palais. Long en bouche, finale de pomme golden Smith, amande et bonbon à la framboise.

  89/100

MAISON BOULARD BAUQUAIRE

Carte Noir, BSA, non millésimé.

(Cépage : 50% Pinot Noir 50% Pinot Meunier, 50% de vins de réserve minimum)

Robe jaune or soutenu. Effervescence assez fine et assez abondante.

Le nez s’ouvre sur des notes intenses de peau verte de banane et cuir blond, suivies d’arômes de bonbon au chocolat Perugina au goût de banane, apprêt pour le linge, amande, iode, intenses de résine de pin, menthe, eucalyptus, encens et s’achève sur des touches sucrées de la dragée.

En bouche on perçoit un vin moyennement structuré qui enrobe le palais. Les bulles sont fines. Sapide, l’alcool est en retrait par rapport à l’acidité. Les tanins donnent une sensation d’assèchement sur la gencive supérieure comme si le raisin avait été vendangé avec les rafles verts.

Longue persistance , finale marquée par la pomme reinette légèrement flétrie.

  90/100

MAISON BOULARD BAUQUAIRE

Premier Cru Vieille Vigne S.A.

(Cépage : 100% Chardonnay dont 50% minimum de vins de réserve)

Les vignes ont été plantées en 1943 sur le sol calcaire du village de Trépail , classé 1er Cru.

Couleur or brillant et resplendissant. Effervescence fine et assez abondante.

L’analyse olfactive met en relief des arômes intenses de cendres, framboise, cuir blond, pomme reinette, pierre à fusil (silex), amande et s’achève sur des pointes d’eau de mer ( cet arôme est un mélange de melon blanc et de la partie blanche de la peau de la pastèque)

La bouche révèle une saveur de pomme reinette un peu trop mûre, des saveurs intenses de citron et de framboise séchée. Vin équilibré, sapide, minéral.

Généreuse acidité, sapidité et minéralité qui maitrisent l’alcool.

Longue persistance , finale d’amande, écorce de citron et pamplemousse.

  92/100

MAISON BOULARD BAUQUAIRE

Mélanie , BSA, non millésimé

(Cépage : 100% Chardonnay)

Le raisin provient d’une sélection de vieilles vignes plantées il y a 30 ans sur les sols calcaires du village de Comercy et le massif de St Thierry. La vinification est faite dans des fûts en chêne pendant 6-8 mois et l’élevage sur lies dure 5 ans . Quelques années sont millésimées et pourraient être mises sur le marché avec le millésime indiqué sur l’étiquette.

Robe or brillant . L’effervescence est très fine et assez abondante.

Nez orienté sur des tonalités de bonbon au chocolat Perugina au goût de banane, tabac blond de Virginie, iode, miel d’acacia, légers de miel de châtaignier, racine de rhubarbe, tourbe, peau verte de banane, cuir blond, marron bouilli, eau de mer ( melon blanc, intense de peau de pastèque),pâte d’amande, caoutchouc, encens, cendres et miel de châtaignier.

Le vin est équilibré, doté d’une généreuse sapidité et minéralité. Moyennement structuré, les bulles sont fines. L’alcool est imperceptible maitrisé par la fraîcheur et la sapidité.

En fin de bouche légère sensation d’assèchement sur la gencive supérieure. Longue persistance aromatique, finale marquée par la pâte d’amande et le miel de châtaignier.

  91/100

MAISON BOULARD BAUQUAIRE

Rosé Brut , BSA, non millésimé

(Cépage : 85% Chardonnay 15% Pinot Noir)

Couleur rosée, bulles assez fines et assez abondantes.

Arômes intenses de bonbon au chocolat Perugina au goût de banane, note saumâtre,, sucré de l’enrobage de la dragée, cerise griotte, amidon de coton et pour terminer la pomme reinette un peu verte.

La bouche révèle des saveurs de framboise macérée, bonbon à la framboise et pomme golden Smith. Généreuse sapidité et plaisante minéralité.

Bon équilibre entre les différents éléments, l’acidité, la sapidité et la minéralité s’imposent sur l’alcool.

Longue persistance, finale de framboise macérée, pamplemousse rose et bitter Campari.

  90/100

Gaetano Gulli surpris par mes compétences, m’a demandé de déguster deux autres Champagnes de la Maison TH. Petit d’Ambonnay

  1. PETIT

GRAND CRU –BRUT , BSA, non millésimé

(Cépage : 63% Pinot Noir 37% Chardonnay)

Couleur jaune or brillant . Effervescence fine et assez abondante.

Le nez est marqué par des arômes intenses de pain brioché, des notes fumées de la pierre à fusil, iode, amidon de coton, pomme reinette pas très mûre et pour terminer des pointes de résine de pin.

En bouche c’est une explosion de pomme reinette à complète maturité. Vin sapide et minéral.

Bien équilibré, longue persistance et finale un peu sucrée de la pomme.

  89/100

  1. PETIT

GRAND CRU   2006

(Cépage : 50% Pinot Noir 50% Chardonnay)

Robe jaune or brillant . Effervescence assez fine et abondante.

Il s’ouvre sur des notes intenses d’encens que viennent compléter des arômes de meuble de sacristie, beurre d’arachide, petits fours, beurre fondu, noisette piémontaise grillée et s’achève sur la colle « coccoina »( lait de noix de coco et amande).

En bouche une séduisante saveur d’encens suivie par le beurre fondu et la pomme verte golden Smith. Les bulles sont fines . Vin qui a de l’étoffe , sapide, minéral, équilibré. L’alcool est en retrait par rapport à la fraîcheur.

La matière enveloppe bien la bouche, la persistance est longue, finale d’agrumes et de fumé de la pierre à fusil.

Joli Champagne . L’année 2006 a été une excellente année pour le champagne et je n’ose pas imaginer la qualité des vins de 2008 ,année considérée, en général, supérieure au 2006.

  93/100

Je ne connaissais pas ces Maisons de Champagne et en les dégustant j’ai éprouvé un grand plaisir et surtout l’envie de les boire.

More from Paolo Baracchino

WINEDAY 2018

Deux ans se sont écoulés depuis la dernière édition du « Wineday »organisée par...
Read More