BORDEAUX EN PRIMEUR CUVÉE 2011

Je  vais vous raconter mon expérience enthousiasmante de l’ En Primeur des vins de Bordeaux , cuvée 2011. Je suis à peine sorti du restaurant de Lorenzo à Forte dei Marmi où j’ai savouré un repas à base de poisson accompagné d’un vin rouge prince de la Sicile , Faro Palari 2005, cépage nerello mascalese, producteur: Stefano Geraci. Pendant le déjeuner, je n’ai pas pu m’empêcher de téléphoner à Stefano Geraci  pour lui faire part de mon enthousiasme et émotion pour cet excellent cru encore jeune mais riche de tradition sicilienne . Stefano m’a remercié mais c’est moi qui le remercie encore pour le grand plaisir que j’ai éprouvé à déguster ce vin qui a peu d’éléments en commun avec les vins siciliens qui sont habituellement proposés dans les restaurants. Ce vin encore jeune a des arômes de pruneau sec et des notes végétales mais en une phase moins évoluée, avec un parfait équilibre en bouche.

En Italie nous savons produire de grands vins! En ce qui concerne Lorenzo, je me réserve d’écrire un article sur sa cuisine, sur les mets à base de poisson de qualité supérieure , sur l’art de recevoir de Chiara, fille de Lorenzo , sur Libero , sommelier ainsi que sur tout le personnel de service et de cuisine.

Mon voyage a commencé vendredi 30 mars, l’après midi et la première étape a été Cannes pour un rendez-vous un peu spécial avec les huitres et quelques plats de poisson à la Brasserie Brun où tout est frais et soigneusement sélectionné. Le lendemain j’ai repris mon voyage et me suis arrêté à Carcassonne, cité médiévale située à environ 300km de Bordeaux. Les remparts de la ville sont uniques au monde, si on ferme les yeux quand la ville est vidée de la foule des touristes, en les rouvrant on a l’impression d’être catapulté au Moyen Âge. J ‘ai passé la nuit dans le magnifique hôtel de la chaîne Relais & châteaux,” le Domaine d’Auriac” qui date de la fin du XIXème siècle, géré par la propriétaire Mme Marie-Hélène Rigaudis. En 1983  le restaurant de l’hôtel a obtenu une étoile Michelin. Les chambres, en style provençal, sont agréables; les clients ont  en outre à leur disposition un terrain de golf et un magnifique jardin. Le soir j’ai savouré au restaurant un bon repas gastronomique. La carte des vins offre un ample choix de crus de la région et de vieux vins  alors que le choix de vins hors région et de vins plus récents est limité.

J’ai commandé un Saint Estèphe, Calon Ségur 1955; mon choix a rendu perplexe le sommelier qui, dix minutes plus tard s’est présenté à ma table une bouteille poussiéreuse à la main avec le niveau du vin nettement inférieur à l’épaule.

J’ai immédiatement interrompu le sommelier car,  à mon avis, le vin avait été mal conservé. A mon refus , il a répliqué que ce vin comme tous les vieux  crus était un vin de collection. Je lui ai répondu que les bouteilles étaient sûrement de collection mais certainement pas le vin contenu. Les vins présents sur la carte doivent être en mesure d’être consommés et pas seulement admirés . Je demandais à nouveau la carte et choisissait un Hermitage d’une coopérative, cuvée 1994, sachant bien qu’il ne s’agissait pas d’une cuvée extraordinaire. Une fois la bouteille débouchée, je demandais le bouchon et constatais qu’il était humide seulement sur la superficie en contact avec le vin, la superficie plate, ce qui m’étonnait; j’examinais la robe : un orangé , bourbeux. Au goût, le vin manquait totalement de corps, d’équilibre en bouche, le moëlleux dominait l’acidité.Le tanin avait presque disparu et les arômes caractéristiques évaporés. J’appelais le sommelier pour lui dire que le vin n’était pas bon , il me répondait qu’il s’agissait d’un vieux vin et que les vieux vins sont comme ça. C’était de ma faute, je n’avais pas su choisir le vin. Je lui faisais remarquer que j’avais bu des vins de 1860, 1900, 1930 etc. et qu’ils étaient toujours d’excellente qualité. Le sommelier ne m’a pas proposé un autre vin et à mon tour je n’ai pas voulu insister, vu son manque de  compétence professionnelle. Cuisine excellente , vin, carte des vins et sommelier médiocres. Le sommelier n’a certainement pas fait part à la propriétaire de mes remarques , car la bouteille commandée et non consommée avait été facturée.  Un bon repas accompagné d’une bouteille d’eau ne représente pas le maximum des plaisirs. Je dois dire que j’ai connu quelques sommeliers peu compétents et prétentieux mais aussi de nombreux très qualifiés et professionnels . Celui-ci ne fait pas partie de ce dernier groupe. Le lendemain matin j’ai continué mon voyage en direction de Martillac, Hôtel les Sources de Caudalie , propriété de la famille Cathiard qui possède aussi le château Smith Haut Lafitte. C’est pour moi une étape immanquable, c’est mon point de départ vers les châteaux pour les dégustations de l’En Primeur. L’hôtel est meublé et décoré avec élégance, les chambres ont chacune un style différent et le directeur Mr Sébastien Renard est une personne exquise ainsi que tout le personnel. A disposition de la clientèle un restaurant style bistrot “ la Table du Lavoir” dont le menu simple mais délicieux varie suivant les saisons et “La Grand’Vigne dont le chef est Nicolas Masse. Cette année j’ai bien apprécié son menu et en particulier la Langoustine royale croustillante, la noix de Coquilles Saint-Jacques et courge rôtie, la tuile de pain aux truffes et moëlle de boeuf et enfin le Pigeon de Madame Le Guen rôti à la cardamone , ravioles d’hiver et lard croustillant. Ce dernier mets était composé de trois raviolis de couleur différente, une proposition intéressante pour les yeux et le palais . Le directeur du restaurant Mr Guillaume Carpel est une personne  charmante, distinguée. Le sommelier est le jeune Mr Aurélien  Farrouil, extrêmement compétent, discret, passionné par son travail avec lequel j’aime parler de vins quand le soir je rentre après une journée de dégustations de crus de Bordeaux . Je me souviens que le dernier jour j’avais dégusté un Brane Cantenac 2011 ( appellation Margaux) qui m’avait agréablement surpris pour son joli tanin  soyeux. J’en avais parlé à un ami italien, importateur de vin, qui m’avait dit n’avoir pas apprécié ce vin , ce qui m’avait beaucoup étonné. On a tendance à croire à être les meilleurs bien que,de temps en temps, du moins en ce qui me concerne j’ai quelques doutes sur mes  talents de dégustateur. Le soir j’en parle à Aurélien et lui dis avoir goûté les crus appellation Margaux, tout d’un coup il  m’interrompt et me demande avec enthousiame: “ Vous avez goûté le Brane Cantenac ? A mon avis c’est un vin magnifique “ J’ étais ému et content,il avait ressenti les mêmes émotions et sensations que moi.Je n’ai pu m’empêcher de lui manifester ma satisfaction et mon accord. Le matin de mon départ Aurélien a voulu m’offrir une bouteille de vin de sa cave, un Pichon Baron 1975. Ce cadeau m’a doublement comblé, d’une part pour le choix et la qualité du vin, mais surtout pour avoir démontré son estime à mon égard en m’offrant une bouteille de sa collection privée.  C’est la première fois que cela m’arrive!

Je connais pas mal de restaurants français et je dois dire que La Grand’Vigne qui a une étoile Michelin, en mériterait deux, pour sa cuisine, la carte des vins et le service impeccable.  Quand j’ai mangé le pigeon , je l’ai accompagné d’un bon vin rouge, le Domaine de Chevalier 1979. Vin de couleur rouge avec des reflets orangés. Le bouchon avait des arômes d’encre et des touches de menthe. Au nez, arômes intenses de camphre, en évolution d’encre,  réglisse, eucalyptus, coriandre, délicats, poivre noir, terre humide, goudron, amidon, en fin de bouche de pruneau tendant au sec. Tanin très fin, doux, soyeux ; L’acidité dominant le moëlleux et une persistance aromatique intense. Le verre vide conservait des arômes d’anis étoilé et de tomate séchée. (91\100)

Le jour précédent mon départ, fatigué mais satisfait j’ai finalement pu apprécier un massage relaxant à la Spa de l’hôtel , connu pour la vinothérapie.

Analysant la cuvée 2011, j’ai parlé avec plusieurs producteurs de Bordeaux et en ai conclus que l‘année a été difficile et laborieuse. L’hiver a été sec et frais, les températures en avril et mai ont été plus élevées et sèches que la moyenne. En juin les pluies  fréquentes mais peu abondantes. Les 26 et 27 juin le thermomètre a touché 40°; la vigne a subi un stress hydrique après trois mois de sècheresse. Quelques producteurs ont vendangé les vins blancs à la fin août, alors que les rouges ont été vendangés, selon le cépage, au début ou courant septembre.Sècheresse, climat  généralement doux,   travail intense et rendement faible ont caractérisé la cuvée 2011. J’ai dégusté des crus peu charpentés, pas excessivement longs en bouche , bien équilibrés, et un moëlleux dominant rarement l’acidité. J’ai dégusté des crus avec des notes fruitées évoluées , de fruits mûrs. Les tanins en attaque étaient veloutés pour devenir rêches et un peu agressifs. J’ai goûté à Pauillac le Lafite et le Mouton en contre-tendance  , plutôt concentrés avec le corps en évidence, moins élégants que d’habitude, même si séduisants. L’année a été bonne pour les vins blancs et les Sauternes. J’ai dégusté différents bons vins blancs appellation Pessac-Leognan meilleurs que les rouges. J’ai beaucoup apprécié le Pavillon Blanc de Margaux que j’ai trouvé très ressemblant au 2010, excellents goût et minéralité, complexité incroyable.

J’ai aimé le Petrus, même s’il n’avait pas la complexité et la puissance du formidable 2010, supérieur au 2009. J’ai félicité Jacques Thienpont pour son Le Pin ainsi que Alexandre Thienpont et son fils pour le bon Vieux Château Certan, à mon avis inférieur au 2010. J’ai été agréablement surpris par le Brane Cantenac (Margaux), élégant en bouche, tanin soyeux et  riche; je vous le conseille! J’avais hâte de déguster le Château Nenin ( Pomerol) car j’avais beaucoup aimé le 2010 pour le tanin soyeux et la persistance. Le 2011 est inférieur au 2010, même s’il a maintenu sa qualité et son originalité. J’ai couru d’un château à l’autre pour déguster le plus de crus possibles et évaluer leurs qualités et défauts. Tous les ans les producteurs se remettent en jeu . Le Château Laroze ( Saint Emilion) a réussi à produire un cru supérieur au déjà bon 2010. Au nez parmi les différents arômes, il avait des notes intenses de violette et finale de splendide violette aussi.

J’ai beaucoup apprécié le Haut-Bailly,appellation Pessac-Leognan, pour ses notes plus fruitées et le boisé moins intense par rapport au 2010 . Je pourrais encore continuer à écrire mes impressions sur les crus et les échanges d’opinions avec producteurs et oenologues; pour moi déguster et communiquer mes sensations et analyses aux producteurs présents est un vrai plaisir. Pour cette raison l”En Primeur” de Bordeaux est un  régal .En principe je ne tiens pas compte de l’évaluation des autres journalistes, préférant me forger ma propre opinion.

Je n’ai pas pu déguster tous les vins par manque de temps et de résistance personnelle, je prie les producteurs de m’en excuser. Déguster 10 vins en 10 minutes serait trop facile et superficiel , à mon avis qui veut aller loin doit ménager sa monture.

En ce qui concerne la richesse du tanin, je voudrais préciser que je le perçois sur la gencive supérieure. L’ampleur totale du tanin est 6\6, c’est à dire toute la gencive supérieure. L’ampleur du tanin  est aussi important que sa qualité. Plus le tanin est riche plus le vin est digne d’attention ,mais le tanin doit être de bonne qualité.

LISTE  DES VINS DÉGUSTÉS ET RELATIVE NOTES DE DÉGUSTATION:

VinoAnnataTipoPunteggio
AÎLE D’ARGENT2011Bordeaux – blanc89/91
ALTER EGO di Château Palmer2011Margaux – rouge90/92
D’ARMAILHAC2011Pauillac – rouge89/91
AUSONE2011Saint – Émilion – rouge91/93
BEAUSEJOUR – DUFFAU2011Saint – Émilion – rouge91/93
BELLEVUE MONDOTTE2011Saint – Émilion – rouge89/91
BERNADOTTE2011Haut – Medoc – rouge86/88
BOUSCAUT2011Pessac – Leognan – blanc85/87
BOUSCAUT2011Pessac – Leognan – rouge86/89
BRANE CANTENAC2011Margaux – rouge91/93
BRANAIRE DUCRU2011Saint – Julien – rouge89/91
CANON LA GAFFELIERE2011Saint – Émilion – rouge87/89
CAP DE MOURLIN2011Saint – Émilion – rouge87/89
CARBONNIEUX2011Pessac – Leognan – rouge88/90
LES CARMES HAUT – BRION2011Pessac – Leognan – rouge88/90
CARRUADES DE LAFITE2011Pauillac – rouge91/93
CHAPELLE D’AUSONE2011Saint – Émilion – rouge90/92
CHAPELLE DE POTENSAC2011Medoc – rouge86/88
LA CHAPELLE DE LA MISSION HAUT BRION2011Pessac – Leognan – rouge89/91
CHEVAL BLANC2011Saint – Émilion – rouge90/92
DOMAINE DE CHEVALIER2011Pessac – Leognan – blanc93/95
DOMAINE DE CHEVALIER2011Pessac – Leognan – rouge88/90
LE CLARENCE DE HAUT BRION2011Pessac – Leognan – rouge90/92
LA CLARTÉ DE HAUT BRION2011Pessac – Leognan – blanc90/92
CLERC MILON2011Pauillac – rouge89/91
CLINET2011Pomerol – rouge90/92
CLOS DE BAIES2011Saint – Émilion – rouge90/92
CLOS FOURTET2011Saint – Émilion – rouge91/93
CLOS LUNELLES2011Côtes De Castillon – rouge87/89
CLOS DU MARQUIS2011Saint – Julien – rouge91/93
LA CONSEILLANTE2011Pomerol – rouge90/92
LE DRAGON DE QUINTUS2011Saint – Émilion – rouge89/90
DUHART – MILON2011Pauillac – rouge90/92
ECHO DE LYNCH BAGES2011Pauillac – rouge89/91
L’EGLISE CLINET2011Pomerol – rouge92/94
DE FIEUZAL2011Pessac – Leognan – blanc90/92
DE FIEUZAL2011Pessac – Leognan – rouge89/91
FIGEAC2011Saint – Émilion – rouge90/92
DE FONBEL2011Saint – Émilion – rouge89/91
LE FORTS DE LATOUR2011Pauillac – rouge91/93
FUGUE DE NENIN2011Pomerol – rouge87/89
LA GAFFELIERE2011Saint – Émilion – rouge89/91
GAZIN2011Pomerol – rouge89/91
GISCOURS2011Margaux – rouge88/90
GRAUD LAROSE2011Saint – Julien – rouge88/90
HAUT BAILLY2011Pessac – Leognan – rouge92/94
HAUT – BEAUSÉJOUR2011Saint – Esthèpe – rouge87/89
HAUT – BRION BLANC2011Pessac – Leognan – blanc92/95
HAUT – BRION2011Pessac – Leognan – rouge94/96
HAUT – SIMARD2011Saint – Émilion – rouge88/90
LAFITE ROTHSCHILD2011Pauillac – rouge91/93
LAFON ROCHET2011Saint – Esthépe – rouge85/87
LAGRANGE2011Saint – Julien – rouge91/93
LAROZE2011Saint – Émilion – rouge91/93
LARRIVET HAUT – BRION2011Pessac – Leognan – blanc87/89
LARRIVET HAUT BRION2011Pessac – Leognan – rouge86/88
LASCOMBES2011Margaux – rouge92/94
LATOUR2011Pauillac – rouge93/95
LATOUR MARTILLAC2011Pessac – Leognan – blanc89/91
LATOUR – MARTILLAC2011Pessac – Leognan – rouge90/92
LEOVILLE BARTON2011Saint – Julien – rouge90/92
LEOVILLE LAS CASES2011Saint – Julien – rouge92/94
LEOVILLE POYFERRE2011Saint – Julien – rouge90/92
LUCIA2011Saint – Émilion – rouge90/92
LUSSEAU2011Saint – Émilion – rouge87/89
LYNCH – BAGES2011Pauillac – blanc92/94
LYNCH BAGES2011Pauillac – rouge92/94
MALARTIC LAGRAVIERE2011Pessac – Leognan – blanc90/92
MALARTIC LAGRAVIERE2011Pessac – Leognan – rouge89/91
MARGAUX PAVILLON BLANC2011Margaux – blanc96/98
MARGAUX2011Margaux – rouge93/95
LA MISSION HAUT BRION BLANC2011Pessac – Leognan – blanc92/94
LA MISSION HAUT – BRION2011Pessac – Leognan – rouge92/94
MONBOUSQUET2011Saint – Émilion – blanc89/91
MONBOUSQUET2011Saint – Émilion – rouge88/90
MOULIN SAINT – GEORGES2011Saint – Émilion – rouge88/90
MOUTON ROTHSCHILD2011Pauillac – rouge92/94
NENIN2011Pomerol – rouge88/90
LES ORMES DE PEZ2011Saint – Estèphe – rouge89/91
OLIVIER2011Pessac – Leognan – rouge86/88
PALMER2011Margaux – rouge92/94
PAPE CLÉMENT2011Pessac – Leognan – blanc90/92
PAPE CLÉMENT2011Pessac – Leognan – rouge90/92
PAUILLAC DE CHÂTEAU LATOUR2011Pauillac – rouge88/90
PAVIE2011Saint – Émilion – rouge89/92
PAVIE DECESSE2011Saint – Émilion – ross87/89
PAVIE MACQUIN2011Saint – Émilion – rouge91/93
PAVILLON ROUGE DU CHÂTEAU MARGAUX2011Margaux – rouge91/93
PETRUS2011Pomerol – rouge91/94
LE PETIT CHEVAL2011Saint – Émilion – rouge88/90
LE PETITE  EGLISE2011Pomerol – rouge89/91
LE PETIT LION2011Saint – Julien – rouge87/89
LE PETIT MOUTON DE MOUTON ROTHSCHILD2011Pauillac – rouge89/91
PETIT – VILLAGE2011Pomerol – rouge80/83
DE PEZ2011Saint – Estèphe – rouge87/89
PIBRAN2011Pauillac – rouge87/89
PICHON – LONGUEVILLE BARON2011Pauillac – rouge92/94
PICHON LONGUEVILLE COMTESSE DE LALANDE2011Pauillac – rouge90/92
LE PIN2011Pomerol – rouge93/95
PONTET – CANET2011Pauillac – rouge92/94
POTENSAC2011Medoc – rouge89/91
QUINAULT L’ENCLOS2011Saint – Émilion – rouge87/89
CHÂTEAU QUINTUS2011Saint – Émilion – rouge89/91
RAUZAN SEGLAS2011Margaux – rouge90/92
RÉSERVE DE LA COMTESSE2011Pauillac – rouge89/91
SANCTUS2011Saint – Émilion – rouge89/91
SIMARD2011Saint – Émilion – rouge89/91
SMITH HAUT LAFITTE2011Pessac – Leognan – blanc93/95
SMITH HAUT LAFITTE2011Pessac – Leognan – rouge91/93
LE “S” DI SUIDUIRAUT2011Bordeaux – blanc88/90
SUIDUIRAUT2011Sauternes90/92
TALBOT2011Saint – Julien – rouge86/88
DU TERTRE2011Margaux – rouge87/89
LA TOUR DU PIN2011Saint – Émilion – rouge87/89
LES TOURELLES DE LONGUEVILLE2011Pauillac – rouge89/91
TROPLONG MONDOT2011Saint – Émilion – rouge87/89
VAL DE ROC2011Bordeaux superieur – rouge88/90
VIEUX CHÂTEAU CERTAN2011Pomerol – rouge94/96
D’YQUEM2011Sauternes93/96

 

AÎLE D’ARGENT 2011

Bordeaux – blanc

(Sauvignon 50%, Semillon 48% et Mouscadelle 2%)

Vin blanc produit par le Château Mouton Rothschild

Robe jaune paille intense avec des reflets gris.

Au nez notes  saumâtres,d’ aubépine, épisperme(peau fine du marron bouilli), iode, agrumes. La finale présente des touches intenses de poivre blanc

La bouche a un évident goût de sel et minéral  accompagné d’une note boisée d’épisperme.

Vin équilibré grâce à la fraîcheur ainsi qu’à la sapidité et à la minéralité

Persistance aromatique intense assez longue

Ce vin est un peu plus charpenté par rapport au 2010

89\91

 

ALTER EGO di Château Palmer 2011

Margaux – rouge

(Merlot 48%, Cabernet Sauvignon 37% et Petit Verdot 15%)

Couleur rouge rubis et pourpre soutenu et brillant

Au nez arôme de boîte de cigares, cèdre du Liban, cannelle, poivre noir, pruneau, menthe, poire, eucalyptus,  finale boisée.

La bouche laisse s’échapper des notes de fruits frais. Vin avec une consistance moyenne , un  tanin épais, rond, soyeux, assez ample 5\6. Longue persistance aromatique intense avec finale de prune fraîche.

Le tanin du 2011 a la même ampleur que celui de 2010. Vin séduisant, de bonne qualité mais inférieur au 2010. Bois un peu plus présent par rapport au 2010 et 2009.

A mon avis le 2010 est la meilleure cuvée

90\92

D’ARMAILHAC 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 57%, Merlot 28%, Cabernet Franc 13% et Petit Verdot 2%)

Rouge rubis avec  reflets pourpres.

L’examen olfactif révèle des arômes fruités de cerise et de mûre un peu trop à maturité  accompagnés de notes de menthe,peau, caoutchouc, poivre noir, laurier, noix muscade, herbe séchée, laque de peinture, délicats, dragée, chocolat. On sent aussi un fond de vin de cave pendant la vinification et de torréfaction du bois

La bouche est sucrée avec des touches de cerise légèrement confite et des notes de tabac blond de  Virginie.

Vin équilibré, charpenté au delà de la moyenne( contrairement aux vins de cette cuvée)l’acidité domine l’alcool grâce à un tanin soyeux, gras,  épais et assez ample (5\6– )

Longue persistance aromatique intense, finale de tabac de pipe blond et cerise confite.

Je l’ai noté comme “vin puissant”. Je me souviens que la finale du 2009 avait un peu d’amertume. Fruits trop mûrs  style américain.

Dans l’immédiat je lui avais attribué une meilleure noteque j’ai ensuite corrigée

Un nez riche d’arômes fruités , dommage qu’on perçoive au nez des fruits un peu trop mûrs.

89\91 

AUSONE 2011

Saint – Emilion – rouge

(Cabernet Franc 55% et Merlot 45%)

Robe rouge rubis intense avec veinures et disque pourpre

Le nez révèle des arômes de menthe, prune, cerise, peau, graphite, intenses, poivre noir, noix  muscade, des notes sucrées qui font penser aux dragées

En bouche , la consistance est légèrement inférieure à la moyenne même si le vin est bien équilibré avec l’acidité qui domine l’alcool. Le tanin est rond, ample (5\6 ) et soyeux .

Longue persistance aromatique intense

Vin séduisant mais certainement pas, comme quelqu’un l’a affirmé, supérieur au 2009.

Le 2010 avait une note boisée plus perceptible et était plus charpenté que ce 2011.

J’ai trouvé certains points communs entre l’Ausone et le Chapelle D’Ausone.

91\93

BEAUSEJOUR – DUFFAU 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 78% et Cabernet Franc 22%)

Beau rouge rubis nuancé de pourpre.

Un nez très marqué chocolat ,intenses, cerise, menthe, poivre noir, noix muscade, huile de lin, encens, eucalyptus pour terminer avec des touches impalpables  de résine de pin.

Une bouche friande avec des saveurs de cerise et chocolat.

Ėquilibre acidité\alcool\tanin parfait. Le tanin est rond, velouté et ample (5\6 )

L’acidité en fin de bouche arrive à atténuer le sucré

Longue persistance aromatique intense avec finale de chocolat

Joli vin.

91\93

BELLEVUE MONDOTTE 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 90%, Cabernet Franc 5% et Cabernet Sauvignon 5%)

Rouge rubis et pourpre brillants et soutenus

L’examen olfactif révèle des arômes de cerise à maturité suffisante, boisé, menthe, eucalyptus, huile de lin, la finale présente des notes végétales( qui se rapprochent au moëlleux du cuir)

Prédominance du sucré du bois.

Le corps est moyen , vin équilibré avec un ample tanin (5\6+)doux,en attaque velouté et légère sensation d’astringence à la fin.

Long en bouche avec finale de cerise, menthe, boisé.

Les fruits ont une maturité suffisante, le bois est trop présent et me rappelle celui du 2010

89\91

BERNADOTTE 2011

Haut – Medoc – rouge

(Cabernet Sauvignon 52%, Merlot 43%, Cabernet Franc 3% et Petit Verdot 2%)

Robe rouge pourpre

Un nez marqué par des notes de menthe, graphite, délicats arômes de tiroir des médicaments, cerise, prune et à la fin séduisantes sensations florales.

La bouche séduit par des notes de prune fraîche. Corps à peine suffisant.

L’acidité domine l’alcool, les tanins sont assez amples (5\6- )au début ronds et veloutés pour vite devenir un peu rêches et légèrement amers peut être à cause du bois.

Bonne persistance aromatique intense.

Les tanins du 2011 sont plus amples que ceux du 2010. En général j’ai remarqué que le 2011 ressemble davantage au 2010 qu’ au 2009, le tanin ayant une finale asséchante , dans le 2011 il a aussi une note d’amertume. Le 2008 avait au nez une jolie violette.

 86\88 

BOUSCAUT 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 60% et Semillon 40%)

Jaune paille avec des nuances gris- vert

Un nez réduit pour ensuite laisser échapper des arômes intenses de levure de bière, iode, fleurs blanches, tige de cyclamen cassée pour l’acidité avec finale boisée.

Court en bouche et peu structuré

Attaque amère qui laisse un goût d’amertume dans la bouche arrivant à agresser la gencive supérieure.

Bon équilibre entre alcool et fraîcheur qui prédominent tour à tour

Persistance aromatique intense assez longue

Le 2010 était plus équilibré que le 2011 même si ce dernier est moins boisé .

85\87

BOUSCAUT 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 62%, Merlot 28%, Malbec 10%)

Couleur rouge rubis soutenu avec des nuances pourpre

Un nez avec des arômes de cerise un peu mûre , prune, chocolat ,intenses, peau végétale ( qui ressemble au moëlleux du cuir) réglisse, olive noire,intenses, poivre noir,  muscade, menthe et pour finir touche de cendre.

Ėquilibré en bouche parce que l’alcool et la fraîcheur tentent de  prévaloir l’un sur l’autre. Le tanin est rond, ample ( 6\6– ) en attaque velouté et avec une sensation d’astringence à la finale.

Longue persistance aromatique intense.

Le 2010 avait un tanin moins ample mais de même qualité.

Le 2011 est moins équilibré que le 2010

86\89

BRANE CANTENAC 2011

Margaux – rouge

(Cabernet Sauvignon 55,5%, Merlot 37%, Cabernet Franc 7% et Carmenere 0,5%)

Rouge rubis avec légères veinures pourpre.

Examen olfactif intéressant avec des arômes de peau en évolution , menthe et eucalyptus intenses, épisperme(peau fine du marron bouilli), prune, laurier, poivre noir, noix  muscade, finale avec notes fruitées de cerise.

Surprenant pour sa finesse et son élégance en bouche

Vin équilibré avec fraîcheur et tanin qui sont à la base de l’équilibre gustatif. Le tanin est rond, soyeux, élégant et ample (6\6- -)Corps moyen, persistance aromatique intense assez longue avec finale de cerise et prune.

Ce vin a retenu mon attention comme l’année dernière le Château Nenin 2010.

Ce vin manque un peu de persistance mais c’est un très joli vin.

91\93

BRANAIRE DUCRU 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 67%, Merlot 24%, Petit Verdot 5% et Cabernet Franc 4%)

Rouge pourpre intense.

Un nez riche et varié marqué prune, cassis, cerise, menthe, boîte de cigares, délicats, eucalyptus, peau végétale ( celle qui se rapproche au moëlleux du cuir) intenses, poivre noir, noix muscade, caoutchouc, pâtisserie, la finale avec des rappels de racine de rhubarbe.

En bouche le corps n’est pas particulièrement présent. Vin équilibré, l’acidité dominant l’alcool. Le tanin est doux, assez ample (4\6+)en attaque soyeux avec une sensation d’astringence en fin de bouche

Une belle longueur sur la persistance aromatique intense avec finale de prune .

Bon vin qui manque de structure. Tanin pas suffisamment ample.

89\91

 

CANON LA GAFFELIERE 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 60%, Cabernet Franc 32% et Cabernet Sauvignon 8%)

Rouge rubis avec disque pourpre.

Nez immédiat, très marqué cerise, prune, menthe, poivre noir, délicat, eucalyptus, tabac pour pipe léger, boisé, légères notes végétales de géranium.

Agréablement fruité en bouche.

Le vin est équilibré, la consistance moyenne,.

Tanin rond, ample (5\6)  en attaque, velouté avec sensation d’astringence en fin de bouche

Belle persistance aromatique intense.

Vin un peu pénalisé par la note de géranium que l’on perçoit légèrement aussi en bouche.

87\89

CAP DE MOURLIN 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 65%, Cabernet Franc 25% et Cabernet Sauvignon 10%)

Robe  rouge rubis avec disque pourpre.

Un nez caractérisé par des arômes de cerise mûre, boisé, chocolat, prune, poivre noir, noix  muscade, menthe, pour finir avec des  touches sucrées de caramels mous au lait.

Goût équilibré, l’acidité est supérieure à l’alcool.

Les tanins sont ronds, amples ( 5\6), en attaque veloutés ensuite plus asséchants.

Belle persistance aromatique intense avec finale de menthe et chocolat.

Ce 2011 ressemble beaucoup au 2010.

La cerise du 2011 est trop mûre et rappelle celle du 2010 et 2009.

87\89

 

CARBONNIEUX 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 60% et Semillon 40%)

Couleur jaune paille avec des nuances  gris et verts.

Arômes d’épisperme(peau fine du marron bouilli), graphite, intenses, poivre blanc, peau de banane verte ( c’est le bois), levure de bière, houblon pour terminer avec des touches impalpables de menthe.

En bouche pas suffisamment  de  structure ni de  goût, belle amertume.

Vin relativement équilibré, l’alcool essayant de dominer l’acidité.

Long en bouche avec finale de citron

Le 2010 avait un nez moins réduit par rapport au 2011 avec des arômes plus mûrs et un bel équilibre en bouche.

85\87

CARBONNIEUX 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 55%, Merlot 40% et Petit Verdot 3% et Cabernet Franc 2%)

Rouge rubis clair avec de légères nuances pourpres.

Il se distingue par ses arômes de prune fraîche, graphite ,intenses, chocolat,intenses, boisé, cendre, délicats, poivre noir, noix  muscade, cerise, fumé, réglisse, poudre de cacao, caoutchouc, délicats,menthe, eucalyptus, à la fin légères touches de cassis.

Agréable en bouche avec des notes de prune et de cerise griotte fraîche.

Vin assez équilibré avec alcool et fraîcheur qui s’alternent en bouche. Le tanin est rond, assez ample (5\6- -) en attaque velouté pour devenir un peu brûlant  sur la gencive supérieure en fin de bouche

Belle persistance aromatique intense avec notes de prune fraîche et de cassis.

Le 2010 était meilleur pour l’équilibre en bouche et la qualité du tanin.

88\90

LES CARMES HAUT – BRION 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Merlot 55%, Cabernet Franc 30% et Cabernet Sauvignon 15%)

Robe d’un beau rouge éclatant avec un fin disque pourpre

Nez compact marqué chocolat, intenses,cerise un peu mûre, graphite,intenses, menthe, poivre noir,noix  muscade, fumé, poire petite, intenses , réglisse, pour terminer cendre.

Une  agréable prune fraîche en bouche.

Vin équilibré avec l’alcool peu dominant. Le tanin est rond, ample (6\6- -)en attaque soyeux per ensuite devenir un peu asséchant et donner une légère impression de brûlant à la gencive supérieure.

Belle persistance aromatique intense avec finale de menthe et chocolat qui rappelle le chocolat ”After Eight”

88\90

CARRUADES DE LAFITE 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 55%, Merlot 39%, Cabernet Franc 3,5% et Petit Verdot 2,5%)

Robe d’une belle couleur rouge rubis avec reflets pourpres.

Un nez riche et varié  avec poire petite et rouge, peau , chamois, menthe, eucalyptus, cerise, intenses,poivre noir, laurier,prune, sauge, noix  muscade, chocolat, intenses,terre humide et graphite.

La bouche laisse s’échapper des notes de prune ,chocolat et cassis.

Vin bien équilibré, l’acidité à l’aide du tanin arrive à dominer sans problème l’alcool. Le tanin est rond,soyeux, assez ample (5\6- -).

Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat et boîte de cigares. Joli vin et à mon avis supérieur au 2010. La qualité du tanin et la persistance sont supérieures à celles du 2010. Ce vin a une bonne structure tandis que le Lafite est trop charpenté pour la cuvée et a un goût de fruits trop mûrs.

91\93

CHAPELLE D’AUSONE 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 60%, Cabernet Franc 30% et Cabernet Sauvignon 10%)

Séduisant rouge pourpre.

Un nez articulé  avec des arômes de tannage de peau, délicats, cerise, prune, menthe, eucalyptus, poivre noir, noix muscade, graphite, boisé et à la fin notes agréables de tomate séchée

La bouche séduit par la prune et la cerise ainsi que  le chocolat

Consistance  moyenne, bon équilibre de goût, l’acidité domine l’alcool par un tanin rond,ample (5\6-) en attaque soyeux et ensuite velouté.Belle persistance aromatique intense avec finale de prune et très légère fraise.

Le 2011est plus structuré que le 2010

La   fin de bouche du 2010 était violette que je n’ai pas perçue dans le 2011.

Malgré l’année difficile, ce cru est séduisant

90\92 

CHAPELLE DE POTENSAC 2011

Medoc – rouge

(Merlot 56%, Cabernet Sauvignon 31%, Cabernet Franc 12% et Petit Verdot 1%)

Robe rouge rubis avec veinures pourpre.

Le nez révèle des arômes de prune, cerise, cendre, menthe, eucalyptus, pour finir avec la boîte de cigares.

En bouche l’équilibre est instable, l’alcool domine quelque fois l’acidité. Le tanin est en attaque rond, pas très ample (4\6- -)velouté et en finale un peu rêche.

Assez belle la persistance aromatique intense avec finale fruitée.

Le tanin de 2011 est moins ample que celui de 2010 mais le 2011 est plus structuré.

86\88

LA CHAPELLE DE LA MISSION HAUT BRION 2011

Pessac – Leognan  –  rosso

(Merlot 68,7%, Cabernet Sauvignon 19,6% et Cabernet Franc 11,7%)

Couleur rouge rubis avec veinures pourpre

Un nez riche et varié qui laisse s’échapper des arômes de cerise, graphite,intenses, menthe, poivre noir, noix  muscade,prune, laurier, peau, cassis, clous de girofle, délicats, cendre, eucalyptus délicats,tabac blond de Virginie et pour terminer chocolat.

Bouche fruitée de prune fraîche, de cerise légèrement mûre accompagnée d’un agréable tabac blond de Virginie. Bon sapidité et minéralité.

Vin équilibré, l’acidité domine l’alcool. Le tanin est doux, assez ample (4\6+ +) un peu âpre.Structure légèrement inférieure à la moyenne. Belle persistance aromatique intense avec finale de prune et tabac blond Virginie.

Le tanin du 2010 était velouté et plus ample, et  plus long en bouche

89\91

CHEVAL BLANC 2011

Saint – Emilion – rouge

(Cabernet Franc 55% et Merlot 45%)

Robe rouge rubis, avec veinures  pourpre.

Le nez révèle des arômes peau végétale,( qui se rapproche au moëlleux du cuir), prune fraîche, cerise un peu mûre, poivre noir, noix  muscade,dragée, chocolat, sucette à la menthe, coquille  d’amande qui rappelle aussi la jute, finale d’impalpables  touches de cuir frais.

Bouche fine et élégante, structure légèrement inférieure à la moyenne. Vin relativement équilibré avec le moëlleux dominant l’acidité alors que le tanin est doux, soyeux et assez ample (5\6). Belle persistance aromatique intense.

Je l’ai noté comme “vin élégant, agréable,  bonne production mais un peu creux”. Le 2010 avait un tanin comme le 2011 et il y avait plus de Cabernet Franc que de Merlot dans les deux cuvées. Dans le 2010 le Cabernet Franc avait une toute autre consistance par rapport au 2011.

90\92

DOMAINE DE CHEVALIER 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon Blanc 85% et Semillon 15%)

Jaune paille avec des nuances gris – verts.

Au nez , un bouquet aristocratique de feuille de tomate, réglisse,senteur saumâtre, menthe, cuir frais, céleri frais, poivre blanc, épisperme(peau fine du marron bouilli), agrumes, fenouil frais, savon de Marseille, délicat, finale avec notes sucrées mentholées.

En bouche un festival de saveur et d’amertume.(jus de citron)

Consistance  moyenne,  acidité et sapidité en font un vin  parfaitement équilibré.

Belle persistance aromatique intense avec finale de citron et saveur salée.

Le 2011 est plus structuré que le 2010 et le 2009.

Fort pouvoir de conservation, si on ne le connait pas on ne peut pas l’imaginer.

93\95

DOMAINE  DE CHEVALIER 2011

Pessac-Leognan- rouge

(Cabernet Sauvignon65% Merlot 30% et Petit Verdot 5% )

Beau rouge intense, veinures pourpre.

Nez compact, petit à petit  on perçoit des arômes de réglisse et graphite intenses ,pâtisserie, peau, poivre noir, noix muscade,menthe, chocolat, boisé, pomme rouge, prune, myrtille, cerise griotte, cassis, fumé, finale de tomate séchée.

La consistance  du vin  est un peu faible en bouche.

Goût de prune et chocolat.

Vin équilibré avec acidité dominante.Le tanin est rond, velouté et ample (5\6+)

Discrète persistance aromatique intense avec finale de chocolat.

Je me souviens que dans le 2010 le bois était plus présent que dans le 2011, avec finale de racine de rhubarbe.

Ce 2011 a une faible consistance et est  court en bouche.

88\90

LE CLARENCE DE HAUT BRION 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Merlot 71,5%, Cabernet Sauvignon 22,8%, Cabernet Franc 4,5% et Petit Verdot 1,2%)

Rouge rubis concentré.

Intense arômes de graphite, tabac blond de Virginie et prune enrobés de cerise, poivre noir, noix muscade, romarin, laurier, peau végétale( qui ressemble au moëlleux du cuir), tabac pour pipe “clan”, cassis, ambre, délicat, fraise,délicat,  dragée, tomate séchée, finale avec note impalpable  de chocolat.

Consistance moyenne. Joli vin , minéral et équilibré. Alcool bien contrôlé par l’acidité et par un tanin rond, velouté et assez ample (5\6+)

Belle persistance aromatique intense avec finale de cerise légèrement mûre, prune et tabac blond Virginie.

Prune moins mûre par rapport au 2010. Même tanin que le 2010.

Ce vin est pour moi plus important que La Chapelle de la Mission Haut Brion. Le 2011 ressemble au 2010.

90\92

LA CLARTÉ DE HAUT BRION 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Semillon 78% et Sauvignon 22%)

Couleur jaune paille intense avec nuances vertes –grises.

Le nez marqué de vanille, boisé, feuille de rue, feuille de tomate  , savon de Marseille, fleurs blanches, iode,agrumes, épisperme(peau fine du marron bouilli), méthane, avec finale  délicate de poivre blanc.

Bouche robuste et minérale avec un goût d’agrumes

Joli vin généreux et frais , équilibré grâce à sa minéralité

On le sent se répandre dans toute la bouche.

Belle persistance aromatique intense avec finale sapide  et d’agrumes

Vin jeune , agréable, de garde.

Le 2011 est plus structuré que le 2010

90\92

CLERC MILON 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 54%, Merlot 37%, Cabernet Franc 7%, Petit Verdot 1% et Carmenere 1%)

Robe d’un beau rouge rubis clair.

Nez typé et généreux d’arômes très mentholés avec des touches de menthe, eucalyptus, laurier, sauge et origan, en évolution de tabac blond pour pipe, boîte de cigares, cerise légèrement confite , peau, poivre noir,délicats, noix muscade, houblon, racine de rhubarbe, boisé, caoutchouc, chocolat, finale de tomate séchée.

Bouche fruitée avec cerise très mûre. La consistance est supérieure à la moyenne par rapport à  la cuvée qui a donné des vins avec une structure inférieure à la moyenne. Vin bien équilibré, l’alcool inférieur à l’acidité et au tanin, rond, soyeux, structuré et relativement ample (5\6–)

Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat, tabac léger et cerise très mûre. Je l’ai noté comme un vin “mangia e bevi” pour sa belle charpente

Les raisins étaient probablement très mûrs

89\91

CLINET 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 86%, Cabernet Sauvignon 12% et Cabernet Franc 3%)

Couleur  rouge rubis.

Un nez révèle des arômes de cerise, menthe,intenses,  eucalyptus, huile de lin, chocolat, laurier, finale avec des notes épicées de poivre noir.

Saveurs  caractéristiques de chocolat, menthe et boisé

Vin équilibré, acidité\alcool  en parfaiteharmonie. Le tanin est rond, ample (6\6–)en attaque soyeux pour devenir ensuite asséchant

Longue persistance aromatique intense avec finale de chocolat et boisé. Le tanin de 2011 est plus ample que celui de 2010, malgré cela le 2010 est supérieur au 2011, a cause du bois trop présent dans ce dernier.

90\92

CLOS DE BAIES 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 70% et Cabernet Franc 30%)

Vin produit par Philippe Gaillardet, oenologue du Château Ausone. Couleur rouge rubis  avec des lueurs pourpre .

Le nez laisse s’échapper des arômes de chocolat, en évolution de cerise, peau, encre, café, herbes médicinales, boisé, poivre noir, noix muscade, violette, délicats, graphite, menthe, finale de touches de prune. En bouche chocolat, prune et cerise.

La structure est légèrement inférieure à la moyenne. Bon équilibre acidité\ alcool\ tanin. Le tanin est doux, soyeux et ample (5\6). Belle persistance aromatique intense avec finale de violette. C e producteur arrive toujours à avoir une parfaite maturité des fruits. Le 2009 avait une présence de bois plus évidente que je n’ai heureusement pas perçu ni dans le 2011 ni dans le 2010. Le tanin était légèrement plus ample . Surprenante la finale en bouche de violette.

90\92

CLOS FOURTET 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 85%, Cabernet Sauvignon 10% et Cabernet Franc 5%)

Beau rouge rubis avec veinures  pourpre.

Nez sobre avec notes de cerise, poire petite, chocolat, menthe, caoutchouc, finale de citronelle.

L’examen gustatif révèle un bon équilibre, l’acidité dominant l’alcool par le tanin doux, ample (5\6) et soyeux.

Belle persistance aromatique intense avec finale typé de chocolat. Le 2011 est plus structuré que le 2010. Le tanin de 2010 était plus ample que celui de 2011.

91\93

CLOS LUNELLES 2011

Côtes De Castillon – rouge

(Merlot 80% – Cabernet Franc 10% et Cabernet Sauvignon 10%)

Rouge rubis avec veinures  pourpre.

L’approche olfactive révèle des arômes de cerise un peu mûre,menthe ,eucalyptus, terre humide, huile de lin, prune et pour terminer parfums  de chocolat.

Le goût est équilibré avec un tanin rond, ample (5\6) en première impression  soyeux pour ensuite devenir un peu rugueux avec une note légère d’amertume. Belle persistance aromatique intense avec finale de cerise. Le 2011 a les fruits moins évolués que ceux de 2010 . Le tanin du 2011 est plus ample que celui du 2010, 2009, 2008.

87\89

CLOS DU MARQUIS 2011

Saint – Julien – rouge

(Cabernet Sauvignon 65%, Merlot 22% et Cabernet Franc 13%)

Somptueuse robe rouge cardinal avec des reflets rubis

Nez avec des notes de boîte de cigares, cèdre du Liban,cendre, cerise,prune,finale de notes mentholées.

Le goût est équilibré, l’acidité domine l’alcool par un tanin doux, charnu fruité et assez ample (5\6). Bonne consistance . Persévérance de l’intensité aromatique avec finale fruitée.

Ce 2011 est à mon avis supérieur au 2010 et au 2009. Le bois est moins présent dans le 2011 que dans les deux cuvées précédentes

91\93 

LA CONSEILLANTE 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 82% et Cabernet Franc 18%)

Magnifique  robe rouge rubis.

Nez à l’attaque un peu timide , petit à petit il s’ouvre et laisse s’échapper des arômes boisé,  sucré, cerise,chocolat, peau,menthe,pour terminer avec des caresses de romarin.

Goût riche avec des arômes de chocolat et cerise

Vin parfaitement équilibré avec l’acidité dominant l’alcool par un tanin très ample, rond, en première impression soyeux et à la fin un peu asséchant.

Persévérance de l’intensité aromatique avec finale un peu  boisée

Le 2010 avait une cerise mûre que je n’ai pas retrouvé heureusement dans le 2011

Nez un peu réduit. Le bois doit se fondre au vin. Joli vin mais légèrement inférieur au 2010

90\92

LE DRAGON DE QUINTUS 2011

Saint Emilion – rouge

(Merlot 54,3% et Cabernet Franc 45,7%)

Couleur rouge rubis intense avec léger disque pourpre.

Bouquet de cerise et graphite intense, suivi de parfums de menthe, chocolat, poivre noir, prune fraîche, tiroir de médicaments, mure, cassis,laurier,peau végétale ( celle qui se rapproche du moëlleux du cuir), pour terminer avec des notes de caoutchouc.

En bouche il révèle une note fruitée de prune fraîche. À la première gorgée les saveurs se répandent dans toute la bouche.

La structure témoigne de la cuvée donc elle est légèrement inférieure à la moyenne

Vin bien équilibré avec des tanins ronds, assez amples (5\6-)en attaque soyeux pour ensuite devenir plus rêches ( en ligne avec la cuvée 2011)

Assez longue persistance aromatique intense

Vin agréable et élégant même s’il lui manque structure et classe

89\90

DUHART – MILON 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 75% et Merlot 25%)

Beau rouge rubis brillant avec reflets pourpres.

Nez marqué de parfums de poire rouge petite,peau,encre,boîte de cigares,cendre,graphite,prune,cerise,menthe,gomme arabique,délicats,finale avec des notes d’amidon.(apprêt)

En bouche on perçoit une cerise un peu mûre. Vin équilibré , bonne harmonie entre acide-alcool-tanin. Le tanin est rond, assez ample (5\6-)en attaque soyeux et en évolution un peu rugueux. La consistance est à peine moyenne. Persévérance aromatique intense avec finale de tabac doux pour pipe et cerise sèche. Ce vin est moins structuré que le Carruades de Lafite. Le 2011 est plus persistant et équilibré que le 2010

90\92

ECHO DE LYNCH BAGES 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 47%, Merlot 41% et Cabernet Franc 12%)

Couleur rouge pourpre intense.

Parfums riches et séduisants avec des notes de peau végétale ( la peau qui tend au moëlleux du cuir)prune,cerise , colle cocoine  intense(lait de noix de coco et amande), cassis,myrtille,menthe,boîte de cigares,cèdre du Liban et chocolat.

En bouche une agréable sensation d’acidité caractérisée par des notes de prune fraîche qui domine l’alcool

Vin bien équilibré pardes tanins ronds, pas trop amples(4\6+)en attaque veloutés pour ensuite devenir confus et vifs.Persistance aromatique intense assez longue.

Le 2011 a une persistance gustative légèrement supérieure à celle du 2010

La prune du 2011 rappelle celle du 2009 et non celle du 2010 qui était verte. A mon avis le 2011 est légèrement supérieur au 2010.

89\91

 

L’EGLISE CLINET 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 90% et Cabernet Franc 10%)

Magnifique rouge rubis avec des reflets pourpre

Eventail de sensations olfactives caractérisées par la peau,chocolat,intenses, cerise,menthe,eucalyptus,citronelle , torréfaction du bois , délicats , pour terminer avec la résine de pin.

En bouche c’est un festival de plaisirs avec des notes typées de chocolat accompagnées de cerise. La consistance est moyenne , le vin est équilibré avec l’acidité supérieure à l’alcool. Le tanin est rond,ample (6\6-) et soyeux.

Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat et cerise.

Le 2010 avait au nez et en bouche des arômes de truffe noire et violette que je n’ai,hélas, pas retrouvé dans le 2011.

Joli vin légèrement inférieur au 2010

92\94

DE FIEUZAL 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon Blanc 70% Semillon 30%)

Robe jaune paille clair avec des reflets gris.

Un nez riche d’épisperme(peau fine du marron bouilli), savon de Marseille,graphite,agrumes,poivre blanc, sel, iode, menthe,cuir frais, pour terminer par un écho de fleurs blanches.

sapide ,  non excessivement charpenté et amertume qui agresse un peu la gencive supérieure.

Vin équilibré avec acidité qui domine l’alcool. Bonne persévérance de l’intensité aromatique avec finale florale et d’agrumes

90\92

DE FIEUZAL 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 70%, Merlot 20% et Cabernet Franc 10%)

Rouge rubis intense avec disque pourpre.

Au nez cerise mûre,réglisse,fumé,intenses, tiroir des médicaments,graphite,menthe, boisé,gâteau grillé,peau et finale de prune.

Le goût agréable est dû à la présence de prune fraîche et chocolat suivie de la  note boisée.

Vin équilibré, la fraîcheur dominant l’alcool. Le tanin est doux, assez ample (5\6–)en attaque velouté pour ensuite devenir  un peu asséchant, à mon avis , aussi à cause du bois.

Persévérance de l’intensité aromatique avec finale fumé

La note fumé est intense au nez et en bouche

A mon avis le bois est trop présent et les fruits un peu mûrs

89\91

 

FIGEAC 2011

Saint – Emilion – rouge

(Cabernet Sauvignon 1/3, Cabernet Franc 1/3 et Merlot 1/3)

Rouge rubis et pourpre

Agréable au nez avec des parfums de cerise,prune,menthe,chocolat,eucalyptus,tabac blond de Virginie,poivre noir,noix muscade et pour finir arômes de caoutchouc.

L’examen gustatif révèle un peu la présence du bois. Vin équilibré avec fraîcheur et tanin dominant l’alcool. Le tanin est rond,ample (6\6) en attaque velouté pour donner ensuite une sensation de bouche sèche.

Je me souviens que dans les cuvées précédentes 2010,2009,et 2008 la cerise était plus mûre, alors que le tanin du 2011 est plus ample que celui des cuvées citées.

90\92

 

DE FONBEL 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 63%, Cabernet Sauvignon 20%, Petit Verdot 10% et Carmenère 7%)

Couleur rouge pourpre intense

Le nez laisse s’échapper des arômes de peau,prune,cerise,poivre noir,noix muscade,menthe ,eucalyptus,chocolat,laurier,pour terminer avec d’impalpables touches de sauge.

Vin pas très charpenté, équilibré avec une plaisante saveur de prune fraîche. L’alcool est peu évident par rapport à l’acidité et au tanin. Celui-ci est rond ,assez ample(5\6–)en attaque velouté pour ensuite donner la sensation de bouche sèche.Belle persistance aromatique intense avec finale de prune.

Je me souviens du séduisant 2010 avec  un nez violette, un tanin ample comme le 2011. Le 2010 était plus structuré et avait une  ampleur de tanin majeure.

89\91

 

LE FORTS DE LATOUR 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 61,5% et Merlot 38,5%)

C’est le deuxième vin de Château Latour

Rouge rubis et pourpre entrelacés

Nez plutôt mentholé et fruité, la cerise un peu mûre ressort accompagné d’arômes de peuplier,menthe,eucalyptus,laurier,sauge,prune,cerise,cassis,pour terminer avec des caresses de peau.

A l’examen gustatif, il se révèle immédiatement équilibré avec acidité et tanin en parfaite harmonie dominant l’alcool. Le tanin est doux,ample (6\6-), en attaque soyeux pour ensuite devenir un peu rêche.

Belle persistance aromatique intense.

Le tanin du 2010 était moins ample que celui de 2009 et 2011. Joli vin, de classe

91\93

 

FUGUE DE NENIN 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 88% et Cabernet Franc 12%)

Beau rouge rubis

Un nez qui débute avec des notes intenses d’hydrolitine( substance utilisée pour gazéfier artificiellement l’eau naturelle) suivies d’arômes de cerise,peau,menthe,délicate,prune et poivre noir.

En bouche tout de suite une cerise un peu verte

Vin équilibré avec acidité et tanin dominant l’alcool

Le tanin est rond ,velouté et assez ample (4\6) Consistance moyenne. Persistance aromatique intense assez longue.

Le 2011 a un peu plus de structure  et d’acidité que le 2010

87\89

LA GAFFELIERE 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 80% et Cabernet Franc 20%)

Beau rouge rubis brillant avecune légères veinures   pourpre

Un nez à l’attaque un peu réduit qui lentement  laisse s’échapper des arômes de chocolat ,cyprès,cerise,prune,menthe,eucalyptus,pastille valda,résine de pin.

Le corps est légèrement inférieur à la moyenne.

Vin bien équilibré avec acidité  dominant l’alcool. Le tanin est rond, velouté et ample(5\6+)

Persévérance de l’intensité aromatique avec finale de prune et menthe.

Le 2010 avait un bois plus présent et le tanin était à la fin asséchant. Ce 2011 manque un peu de consistance

Dernièrement j’ai bu le 1989, il avait une empreinte empyreumatique intense et agréable de bois fumé alors que le corps perdait un peu de consistance.

89\91

GAZIN 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 90%, Cabernet Sauvignon 5% et Cabernet Franc 5%)

Robe d’un rouge rubis vif avec légères veinures pourpre.

Un nez marqué cerise,menthe,peau végétale (celle qui se rapproche du moëlleux du  cuir),chocolat pour terminer avec des arômes de tabac blond de la Virginie.

La bouche est plaisante, le vin est équilibré, le tanin est doux,ample(6\6-),en première impression velouté pour devenir  un peu astringent

Belle persistance aromatique intense avec finale de cerise et chocolat

Le 2010 avait une qualité supérieure, en particulier pour le tanin qui était totalement soyeux

89\91

GISCOURS 2011

Margaux – rouge

(Cabernet Sauvignon 75%, Merlot 20% et Petit Verdot 5%)

Rouge rubis brillant avec veinures pourpre

A l’ouverture cerise intense et un peu mûre , en évolution laurier,menthe,une note végétale de géranium pour terminer avec des parfums de prune

En bouche “charmant” ,  la cerise mûre enrobe tout le palais . Ėquilibre gustatif parfait avec la fraîcheur et le tanin en parfaite harmonie.Le tanin est rond,soyeux et ample (6\6-). Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de cerise très mûre.

Heureusement la pointe de géranium était perceptible seulement au nez. A mon avis, les raisins avaient une maturité excessive et  je 0n’aime pas beaucoup cette note de fruits trop mûrs. Le 2010 avait des fruits moins mûrs.

88\90

 

GRAUD LAROSE 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 61%, Merlot 29%, Cabernet Franc 7% et Petit Verdot 3%)

Robe rouge rubis et pourpre soutenus

Bouquet d’arôme decerise,prune,cassis,peau,cyprès,menthe,laurier,note végétale,délicats ,avec finale de chocolat

Fruité en bouche , la prune fraiche rafraîchit le palais. Vin savoureux,équilibré plein de finesse et de fraîcheur. Le tanin est doux,pas très ample (4\6)en attaque soyeux et ensuite laisse une légère sensation de bouche sèche.

Assez long en bouche .Le 2010 avait des notes de fumé soit au nez qu’en bouche avec un tanin plus ample par rapport au 2011

88\90

HAUT BAILLY 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 47% et Cabernet Franc 3%)

Beau rouge rubis avec disque et veinures pourpre.

Ėventail de parfums caractérisé par des notes de menthe,prune,cassis,cerise,chocolat,intense, fumé( tisons de bois) fraise des bois,délicates ,poivre noir,noix muscade,réglisse,peau,intense,boisé,délicats,finale de caresses de graphite.

Bouche ronde , agréablement fruitée prune .Moyennement charpenté. Vin équilibré avec l’alcool qui ne domine pas grâce à l’acidité et au tanin doux, ample (5\6) soyeux en attaque pour devenir un peu astringent. Belle persistance aromatique intense avec finale fruitée.

Le bois était plus présent dans le 2008 par rapport au 2009 et 2010. Le 2011 a  un bois moins présent par rapport aux cuvées citées et on perçoit davantage le fruité que le bois. J’ai particulièrement apprécié ce vin pour la  présence moins importante de bois.

Je me souviens que certaines cuvées avec un bois trop présent avait un peu d’amertume en fin de bouche.

92\94

 

HAUT – BEAUSÉJOUR 2011

Saint – Estèphe – rouge

(Merlot 60% et Cabernet Sauvignon 40%)

Robe couleur rouge pourpre assez soutenu

Nez riche d’arômes de cerise,prune,peau qui rappelle un peu le tannage,poivre noir,menthe,gomme arabique,délicats,vineux,olive noire, note florale,amande,pomme rouge,dragée,boisé ,finale touches de boîte de cigares.

En bouche on perçoit à l’attaque une plaisante sensation fruitée qui évolue en une sensation un peu amère qui évoque la tige de cyclamen cassée et la prune pas tout à fait mûre. Les tanins sont un peu secs,ronds,assez amples (4\6+). Vin pas particulièrement charpenté même si, bien équilibré.Bonne persistance aromatique avec finale de boîte de cigares,cèdre du Liban, et sucré de la dragée, perçu auparavant au nez. Les tanins sont amples comme ceux de 2010, au nez les fruits étaient plus mûrs que ceux de 2011.

J’ai légèrement préféré le 2011 au 2010

87\89

HAUT – BRION BLANC 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 42,1% et Sémillon 57,9%)

Couleur jaune paille intense avec des nuances gris-vert

Impressions olfactives plaisantes et élégantes qui évoquent  l’écorce du citron,iode, fleurs blanches,méthane, épisperme(peau fine du marron bouilli), cuir frais,sel ,iode, camomille,délicat ,poivre blanc,délicat, finale de notes de menthe.

Séduisante saveur et équilibre. Vin harmonieux par la fraîcheur, la minéralité et la sapidité qui dominent l’alcool. Pas très charpenté mais belle persistance aromatique intense

Avec le 2010 on percevait davantage un léger brûlant à la gencive supérieure. La saveur salée est plus intense dans ce vin que dans le Mission Haut-Brion

Dans ce vin on a une majeure sensation de la présence du bois que dans le Haut-Brion. Je trouve que le Haut-Brion est supérieur. Les deux vins auraient besoin d’être un peu plus structurés

92\95

 

HAUT – BRION 2011

Pessac – Leognan  –  rouge

(Merlot 34,8%, Cabernet Sauvignon 46,3% et Cabernet Franc 18,9%)

Rouge rubis intense avec veinures pourpre

Un peu timide en attaque , petit à petit il se révèle élégant et plaisant laissant s’échapper des parfums de peau,graphite intenses, poivre noir, muscade,menthe,intenses, tabac blond de Virginie,cerise,prune fraîche, intenses cendre,ambre,encens, délicats cassis,mure et bois mentholé

Corps moyen,vin bien équilibré , titre alcoolique moins puissant que l’acidité et le tanin qui est rond, en attaque soyeux pour ensuite devenir rêche et ample (6\6-Long en bouche avec finale de prune fraîche et chocolat.

Je me souviens que le 2010 était comme le 20110 un peu timide en première impression olfactive. Le tanin du 2011 est un peu plus ample que le 2010 .Le tanin du 2009 était soyeux et ample , celui du 2010 moins ample mais plus épais et celui du 2011 en attaque soyeux et ensuite rêche.

J’ai préférè ce vin à Mission. Ce sont deux vins séduisants,très proches contrairement au 2009 où ils étaient, à mon avis un peu  plus distants.

Je trouve que ce 2011, malgré les limites de la cuvée est un vin élégant et agréable.

94\96

 

HAUT – SIMARD 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 70% et Cabernet Franc 30%)

Rouge pourpre brillant

Un nez marqué de peau tannée,prune, origan,menthe,cerise pour finir avec des notes sucrées qui rappellent les dragées.

Fin en bouche avec des touches de prune et chocolat. Vin moyennement charpenté, équilibré, acidité et tanin plus puissants que l’alcool. Tanin rond,assez ample(5\6+),en attaque velouté per ensuite devenir un peu rêche.

Belle persistance aromatique intense avec finale de violette.

Le tanin de 2010 était supérieur à celui de 2009 et 2011

La fraîcheur du fruité est semblable à celle du 2010 alors que les 2009 et 2008 avaient la cerise plus mûre.

88\90

 

LAFITE ROTHSCHILD 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 80% et Merlot 20%)

Rouge rubis avec d’importantes veinures  pourpre

Nez riche et intéressant , parfums de cendre,boîte de cigares,poivre noir,cerise griotte un peu  mûre,prune,vineux,laurier,menthe,cassis,myrtille,poire rouge et petite,tabac léger pour pipe.

Dense et robuste en bouche bien au delà de la moyenne par rapport à une cuvée caractérisé par des vins peu charpentés . Vin équilibré, fraîcheur dominante grâce aussi à un tanin rond,soyeux et ample (6\6–)

Long en bouche, vin très structuré et non fin et élégant comme d’habitude.

J’avoue avoir trouvé mieux réussi et meilleur le Carruades de Lafite par rapport à ce vin qui manque de finesse et a des fruits trop mûrs

91\93

LAFON ROCHET 2011

Saint – Émilion  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 64%, Merlot 33% et Petit Verdot 3%)

Couleur rouge rubis et veinures pourpre

Nez marqué chocolat,cerise,prune,boisé,menthe,eucalyptus,peau pour finir avec des notes sucrées de tabac pour pipe.

En bouche on perçoit un tanin un peu agressif  qui laisse une sensation d’amertume. Alcool et fraîcheur sont en bon équilibre mais sont un peu importunés par un tanin assez ample(5\6) mais pas d’excellente qualité.

Long en bouche

J’avais très apprécié le 2010 au nez et en bouche (90\92)

85\87

LAGRANGE 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 62%, Merlot 32% et Petit Verdot 6%)

Robe d’un beau rouge pourpre

Nez caractérisé par la cerise un peu mûre, en évolution tabac blond de Virginie, caoutchouc,prune,menthe,résine de pin,eucalyptus,cassis,peau,laurier et sauge.

En bouche une explosion de fruité,moëlleux accompagné de chocolat

Bonne sapidité, minéralité et équilibre avec une acidité plus puissante que l’alcool. Le tanin est rond,soyeux et assez ample(5\6). Longue persistance aromatique intense avec un arrière-goût  très marqué de violette.

J’ai rarement perçu dan les vins de 2011 des notes florales, il faut revenir à la cuvée 2008 pour sentir les notes florales. Les cuvées 2009,2010 et 2011 ont été caractérisé par le fruité

91\93

 

LAROZE 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 70% et Cabernet Franc 30%)

Rouge rubis avec veinures pourpre intense.

Bouquet riche, varié et agréable avec des arômes de graphite, intenses,cerise,menthe,chocolat,intenses,cerise,menthe,chocolat,intenses,peau tannée, intenses,caoutchouc,délicats,réglisse,prune,goudron,violette,intenses finale des touches impalpables  de tabac blond Virginie

La bouche séduit par la prune fraîche,sucrée, en évolution la cerise griotte un peu mûre

Vin équilibré, l’acidité domine l’alcool

Le tanin est rond,velouté, totalement ample (6\6). Long en bouche avec finale de violette

Le 2010 avait la truffe noire présente au nez et en bouche que je n’ai pas retrouvée dans le 2011

Ce 2011,à mon avis ,est supérieur au  déjà plaisant 2010 et au 2009 qui avait le bois un peu trop présent.

La maturité des fruits s’est améliorée .

En général trop de bois et confiture ne sont pas ,pour moi, synonymes de bon vin

Heureusement ce Château n’a pas ce genre de problèmes

91\93

 

LARRIVET HAUT – BRION 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 90% et Semillon 10%)

Couleur jaune paille avec nuances vertes et grises

L’examen olfactif révèle des parfums de menthe ,intenses boisé, houblon,fleurs blanches,poivre blanc,bâton de sucre d’orge à la menthe, eucalyptus, épisperme(peau fine du marron bouilli) racine de rhubarbe et finale de touches impalpables  de vanille

Saveur équilibrée avec alcool et fraîcheur qui s’alternent en bouche

Belle persistance aromatique intense avec finale de citron et à la fin une légère amertume , peut être due au bois

87\88

 

LARRIVET HAUT- BRION 2011

Pessac-Leognan-rouge

(Cabernet Sauvignon 66% et Merlot 34%)

Robe rouge rubis soutenu-noir

Un nez riche d’arômes intenses de chocolat,réglisse et peau, en évolution de menthe,délicat, poivre noir muscade,réglisse, fumé,cerise, note végétale de géranium, délicat, pour terminer avec des touches de cassis

En bouche alcool et fraîcheur sont très bien équilibrés tandis que le tanin est rond, pas très ample(4\6+)en attaque velouté pour ensuite donner la sensation de bouche sèche.

Le vin a une consistance insuffisante . Belle pérsévérance de l’intensité aromatique . Heureusement la note de géranium perçue au nez n’est pas présente en bouche

86\88

LASCOMBES 2011

Margaux – rouge

(Merlot 50%, Cabernet Sauvignon 45% et Petit Verdot 5%)

Robe rouge brillant avec veinures pourpre

Bouquet d’arômes de menthe,eucalyptus,cerise,prune,tabac blond de Virginie,poivre noir, délicats,huile de lin,chocolat pour terminer avec des touches impalpables de laurier.

Vin équilibré, l’acidité et le tanin excédant l’alcool.

Le tanin est rond,ample(6\6-)en attaque soyeux pour devenir asséchant. La consistance est moyenne. Longue persistance aromatique intense avec finale de cerise un peu mûre et boisé

Joli vin séduisant, il devra perdre ,avec l’affinage en bouteille ,un peu de bois

92\94

 

LATOUR 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 84,5%, Merlot 15% et Petit Verdot 0,5%)

D’un rouge rubis resplendissant avec veinures pourpre

Il s’ouvre sur des arômes de cerise,cassis,peau,poivre noir,noix muscade,myrtille pour terminer avec des senteurs de caoutchouc

En bouche il révèle tout de suite son élégance habituelle déployant d’agréables saveurs de prune et chocolat

Moyennement charpenté, parfaitement équilibré avec l’alcool inférieur à la fraîcheur et au tanin. Celui-ci est soyeux,ample (6\6-) et élégant.

Belle persistance aromatique intense avec finale boisé

Le Latour est plus structuré que le Forts de Latour, bien que le tanin ait la même ampleur.

J’ai perçu les fruits et en particulier la cerise plus mûre que celle du 2010

93\95

LATOUR MARTILLAC 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 65% et Semillon 35%)

Robe jaune paille éteint avec nuances grises et vertes

Première impression de nez réduit , ensuite c’est une profusion de fleurs blanches,épisperme( peau fine du marron bouilli),arôme saumâtre,poivre blanc,feuille de tomate et finale de parfums d’aubépine.

Bouche typée d’intenses saveurs de sel et citron. Vin bien équilibré avec une acidité riche. La gencive supérieure est sensible à l’amertume.

Long en bouche avec finale de sel et citron.

Ce 2011 a un bois moins présent que le 2010

Le 2010 est  dans l’ensemble  plus complet que le 2011

89\91

LATOUR – MARTILLAC 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 43% et Petit Verdot 7%)

Rouge pourpre soutenu

Bouquet de cerise mûre,chocolat,intense,menthe,tiroir des médicaments,graphite,intense,réglisse,peau,olive noire,intenses,boisé pour terminer avec des touches de pomme rouge.

Bouche séduisante de prune fraîche

Vin équilibré avec tanin et fraîcheur plus puissants que l’alcool

Le tanin est doux,ample(6\6–) soyeux en attaque pour évoluer rêche

Longue persévérance aromatique intense avec finale de chocolat et prune

Le 2010 avait la cerise plus mûre au nez et au palais, contrairement au 2009. Le 2011 a un nez fin alors qu’en bouche le tanin a l’amertume caractéristique de la cuvée

90\92

 

LEOVILLE BARTON 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 80%, Merlot 15% et Cabernet Franc 5%)

Éclatant rouge pourpre

Nez séduisant avec des arômes de chocolat,encre de chine,caoutchouc,intenses,menthe,eucalyptus,peau,intenses,laurier,cerise,et finales de pointes de cassis

Examen gustatif qui se caractérise par des notes de prune fraîche.

Vin pas particulièrement structuré,équilibré avec l’alcool peu perceptible grâce  à l’acidité. Le tanin est rond,ample (5\6) velouté pour donner ensuite une sensation de bouche sèche.

Long en bouche avec finale de boisé, d’épisperme( la peau fine du marron bouilli)

Joli vin qui reflète parfaitement la cuvée par sa consistance et la qualité du tanin

90\92

LEOVILLE LAS CASES 2011

Saint – Julien – rouge

(Cabernet Sauvignon 76%, Merlot 12% et Cabernet Franc 12%)

Rouge rubis et pourpre soutenus

C’est un défilé de parfums de prune,myrtille,cerise,cendre,chocolat,cassis,peau,poivre noir,finale de légères notes minérales et de menthe

Vin équilibré avec une consistance moyenne

Acidité puissante et tanin rond,soyeux et ample (5\6+)

Longue persistance aromatique intense

Les tanins du 2011 sont moins amples que ceux du 2010. Dans le 2010 et le 2011 le boisé a été  plus équilibré et plus discret. Dans le 2009 le boisé était plus présent

Vin agréable, globalement un peu inférieur au 2010

92\94

LEOVILLE POYFERRE 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 61%, Merlot 30%, Cabernet Franc 6% et Petit Verdot 3%)

Robe rouge pourpre intense

Nez typé par des arômes de cerise un peu mûre, en évolution parfums de chocolat,intense,menthe,caoutchouc,eucalyptus,laurier,fumé,peau et finale de touches de prune

La bouche a un somptueux chocolat accompagné de prune.

Vin équilibré, acidité-alcool-tanin en harmonie. Le tanin est rond, ample (5\6) velouté et asséchant en fin de bouche.

Consistance moyenne, belle persistance aromatique intense. Le tanin du 2010 donnait une  légère sensation de brûlant à la gencive supérieure, mais il était globalement un peu supérieur au 2011

90\92

 

LUCIA 2011

Saint – Émilion  – rosso

(Merlot 90% e Cabernet Sauvignon 10%)

Robe rouge pourpre intense

Il exale des arômes de chocolat,cerise,boîte de cigares,menthe,chinotto,pour terminer avec des parfums de café

Vin bien équilibré d’un point de vue gustatif avec des saveurs de cerise et chocolat. L’acidité domine l’équilibre gustatif. Consistance moyenne, même s’il tend à s’estomper.

Les tanins sont doux,veloutés et amples (5\6)

Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de chocolat. Le 2010 était plus charpenté que le 2011

90\92

 

LUSSEAU 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 80% et Cabernet Franc 20%)

Ce vin est  produit par Laurent Lusseau, oenologue de Gérard Perse, propriétaire de plusieurs Châteaux dont le Château Pavie.

Rouge rubis éclatant avec veinures pourpre.

Le nez laisse s’échapper des arômes de cerise légèrement mûre,racine de rhubarbe,huile de lin,poivre noir,noix muscade,peinture à l’huile,et pour finir des parfums de menthe et d’eucalyptus (pastille Valda)

Bien équilibré en bouche avec des saveurs de prune;alcool et fraîcheur sont en harmonie, la fraîcheur dominant.

Le tanin est rond,relativement ample (4\6+)en attaque velouté pour ensuite devenir rêche

Long en bouche avec finale de prune et un peu d’amertume

Le 2010 était supérieur pour la qualité et l’ampleur du tanin. La maturité de la cerise du2011  ressemble à celle du 2010

87\89

LYNCH – BAGES 2011

Pauillac – blanc

(Sauvignon Blanc 66%, Sémillon 12% et Muscadelle 22%)

Beau jaune paille

Nez marqué de feuille de rue,fleurs blanches,en particulier aubépine,citron,pamplemousse jaune,menthe,cuir frais (velu)avec à la fin des touches salées

En bouche le vin est bien équilibré avec l’acidité et la sapidité puissantes qui dominent incontestablement l’alcool

Belle persévérance de l’intensité aromatique avec finale de pamplemousse jaune et épisperme (note boisée qui rappelle la peau du marron bouilli)

Le 2010 avait une minéralité plus présente par rapport à ce 2011 qui reste toutefois un grand vin

92\94

 

LYNCH BAGES 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 72%  Me rlot 18%, Cabernet Franc 9% et Petit Verdot 1%)

Robe rouge rubis et pourpre soutenus

Nez expressif avec empreinte animale de peau tannée,encre,menthe,boîte de cigares,cèdre du Liban,prune,cerise et myrtille.

Bouche suave avec dominante fruitée déjà perçue au nez. Vin équilibré, acidité-alcool-tanin en bonne harmonie. Le tanin est ample(6\6-) rond, soyeux et de bonne qualité

Belle persistance aromatique intense avec finale boisé qui rappelle le 2010 et le 2009. Le tanin du 2011 est légèrement plus ample que celui du 2010. Joli vin qui devra perdre un peu de bois

92\94

MALARTIC LAGRAVIERE  2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon 80% et Semillon 20%)

Jaune paille nuancé gris-vert

Sensation olfactive typée épisperme (peau fine du marron bouilli), suivi de poivre blanc,céleri frais,cuir frais, sel de mer,agrumes et finale d’impalpables touches  d’aubépine.

En bouche une aristocratique sapidité et minéralité accompagnées d’une abondante amertume qui agresse la gencive supérieure

Consistance moyenne, alcool à peine perceptible.

Long en bouche avec finale de citron et sel

Le 2011 est plus équilibré que le 2010 et le 2009

90\92

 

MALARTIC LAGRAVIERE 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 55%, Merlot 37%, Cabernet Franc 5% et Petit Verdot 3%)

Robe rouge rubis et disque pourpre

Un caléidoscope d’arômes , en première impression la note intense de fumé, suivie de réglisse,encre de chine,peau,menthe,eucalyptus,poivre noir,noix muscade,clous de girofle,délicat,coriandre,délicat,cerise,prune graphite,citronelle, finale avec note boisée.

Goût équilibré, le tanin est rond,ample (6\6-), en attaque boisé pour devenir un peu agressif

Belle persistance aromatique intense.

Je me souviens du séduisant 2010, légèrement supérieur au 2009

Le 2011 manque un peu de consistance et le tanin est un peu agressif en fin de bouche

Nez somptueux supérieur à la bouche

89\91

 

MARGAUX PAVILLON BLANC 2011

Margaux – blanc

(Sauvignon Blanc 100%)

Jaune paille nuancé gris.

Au nez c’est une profusion d’arômes: aubépine,agrumes come le citron et en particulier le pamplemousse jaune,l’épisperme (peau du marron bouilli),iode,caractère minéral pour terminer avec lègère sensation  de poivre blanc.

Le déguster est un vrai plaisir, le sel et les agrumes sont au premier plan. On perçoit sans hésitations le citron et le pamplemousse jaune. Vin parfaitement équilibré avec une acidité puissante , une sapidité et une minéralité qui prennent toute la bouche.

En ce qui concerne la minéralité, je trouve que le 2011 ressemble beaucoup au 2010, et  j’ose affirmer que globalement le 2011est très légèrement inférieur au 2010. Long en bouche avec finale d’épisperme que je ne me souviens pas avoir perçue dans le 2010

Ce dernier finissait avec une plaisante sensation de gros sel sur la langue

Mes  cuvées préfèrèes sont, dans l’ordre, 2010-2011-2009. Grand cru

96\98

MARGAUX 2011

Margaux – rouge

(Cabernet Sauvignon 86%, Merlot 10%, Petit Verdot 2% et Cabernet Franc 2%)

Splendide rouge rubis brillant

Séduisant bouquet de violette, cèdre du Liban,boîte de cigares,chocolat,cerise noire,prune,mure,myrtille,menthe ,cannelle,et touches impalpables  de cendre pour finir

Vin équilibré, acidité-alcool-tanin en parfaite harmonie. Le tanin est épais, ample presque complet (6\6–)rond et velouté. Belle persistance aromatique intense avec finale fruitée qui renvoie aux notes perçues au nez de cèdre du Liban,boîte de cigares et épisperme(peau du marron bouilli) le 2010 avait une empreinte plus épicée  et n’avait pas la note florale. L’ampleur du tanin est la même que celle du 2010. Vin fin et séduisant ,légèrement inférieur au 2010

93\95

LA MISSION HAUT BRION BLANC 2011

Pessac – Leognan  – blanc

(Sémillon 72,9% et Sauvignon 27,1%)

Beau jaune paille brillant

Nez prismatique avec des parfums de méthane,graphite,fleurs blanches,feuille de rue,épisperme (peau fine du marron bouilli), iode,sel,poivre blanc,agrumes,amidon de coton avec finale intense de cuir frais ( qui évoque  l’anchois)

Sapide et minéral avec des saveurs d’agrumes  de citron.

Vin parfaitement équilibré avec une acidité puissante qui domineincontstablement l’alcool. Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de citron et épisperme.

Ce cru est plus boisé que le Haut Brion. Il me semble que le 2010 avait une majeure consistance que ce 2011

92\94

LA MISSION HAUT – BRION 2011

Pessac – Leognan  –  rouge

(Merlot 33,7%, Cabernet Sauvignon 55% et Cabernet Franc 11,3%)

Rouge rubis intense avec veinures pourpres

Impression olfactive séduisante et dense, fraîcheur et élégance qui laisse s’échapper des arômes de tabac blond Virginie,peau,menthe,prune,intenses,cerise,poivre noir,muscade,graphite,olive noire,intenses,cendre,ambre,finale de touches de chocolat.

L’examen gustatif met en évidence des notes de prune et de tabac doux de Virginie.

Vin bien équilibré avec la fraîcheur qui domine l’alcool par un tanin rond,velouté et ample (5\6++) per donner ensuite une sensation rêche. Le corps est élégant, la consistance moyenne même si un peu plus de structure l’aurait amélioré.

Belle persistance aromatique intense avec finale de prune et tabac.

Le tanin du 2010 était un peu plus ample que celui du 2011

92\94

 

MONBOUSQUET 2011

Saint – Émilion – blanc

(Sauvignon Blanc 66% et Sauvignon Gris 34%)

Jaune paille avec des nuances vertes et grises

Nez plaisant avec des arômes floraux d’aubépine,en évolution de feuille de rue,feuille de tomate,cendre,sel de mer,menthe,épisperme(peau fine du marron bouilli), agrumes et en particulier pamplemousse jaune et citron

Sapide avec des saveurs de citron et pamplemousse jaune comme au nez. La consistance est dans la moyenne mais tend à diminuer.

Vin équilibré avec une acidité et une sapidité qui domine l’alcool. Long en bouche.

Le 2010 était moins équilibré. En ce qui concerne l’équilibre le 2011 me rappelle le 2008

89\91

 

MONBOUSQUET 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 60%, Cabernet Franc 30% et Cabernet Sauvignon 10%)

Robe d’un rouge pourpre soutenu

Éventail d’arômes caractérisé par des notes balsamiques de résine de pin,menthe,eucalyptus,suivies de peau,cerise,café,racine de réglisse,peau végétale( tendant au moëlleux du cuir)pour terminer avec des touches de chocolat.

Vin avec une consistance moyenne,bien équilibré,une acidité supérieure à l’alcool. Le tanin est rond,ample(5\6)velouté en attaque pour devenir amer et un peu astringent. Longue persistance aromatique intense avec un peu d’amertume et de boisé en finale.

Je crois que le bois a contribué à la sensation d’astringence du tanin.

J’ai relu mes notes de 2010 sur ce vin et j’ai retrouvé les mêmes impressions que sur le tanin du 2011.

Le tanin du 2009 était supérieur à celui du 2010 et 2011

88\90

MOULIN SAINT – GEORGES 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 80% et Cabernet Franc 20%)

Robe rouge pourpre soutenu

Nez avec des notes de boisé,bâton  de sucre d’orge à la menthe, amidon pour repasser,cerise,intenses,prune fraîche,dragée,pêche velue,eucalyptus,peau végétale,(qui évoque le moëlleux du cuir) pour terminer avec des touches de chocolat

Bien équilibré en bouche avec l’alcool qui essaie de dominer l’acidité alors que le tanin est rond,assez ample(5\6) et un peu rêche

La consistance n’est pas excessive comme dans le 2010

Long en bouche avec finale de prune,menthe et cerise.

La qualité du tanin du 2010 était sans aucun doute meilleure. Le 2011 devra perdre un peu de bois , il ressemble en bouche au 2009

88\90

MOUTON ROTHSCHILD 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 90%, Merlot 7% et  Cabernet Franc 3%)

Robe rouge rubis avec des reflets bleus

Le nez révèle tout de suite la note fruitée de cerise un peu mûre suivie d’arômes de tabac bond de Virginie, menthe,eucalyptus,poivre noir,noix muscade,chocolat,intenses,boisé,poire petite rouge et blanche,cuir frais,cyprès,et à la fin notes de caoutchouc

Le corps est puissant et me rappelle celui du Clerc Milon. La première impression gustative est d’élégance. Vin bien équilibré avec une acidité qui domine l’équilibre gustatif par un tanin rond,soyeux,épais et relativement ample(5\6)

Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat,cerise griotte,boisé et tabac blond Virginie

Pour ce vin aussi j’ai écrit puissant , vin“mangia e bevi” come le Clerc Milon.

Je me souviens du tanin du2009, très ample, fin et élégant, un des meileurs tanins que j’ai  dégusté

92\94

 

NENIN 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 78% et Cabernet Franc 22%)

Très beau rouge rubis avec des veinures pourpre

Au nez parfums d’hydrolitine (substance utilisée pour gazéfier l’eau artificiellement)suivis de notes d’encens,cerise,prune et menthe.

Bouche fruitée de fruits verts comme la cerise et la prune et saveurs intenses , concentrées de menthe, qui évoquent  la garniture de l’After Eight

Vin équilibré avec une acidité dominant l’alcool. Le tanin n’est pas très ample (4\6),rond, en attaque velouté pour devenir moins doux.

Consistance suffisante

Longue persévérance de l’intensité aromatique. Nous sommes bien loin de la qualité de la cuvée 2010 . Disons que cette cuvée témoigne de la qualité habituelle de ce cru

88\90

 

LES ORMES DE PEZ 2011

Saint- Estéphe – rouge

(Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 41%, Cabernet Franc 7% et Petit Verdot 2%)

Rouge pourpre brillant

Nez caractérisé chocolat,menthe ( de l’After Eight), eucalyptus,peau végétale,cerise,myrtille,prune,intenses,poivre noir,muscade,sucre d’orge à la menthe et pour terminer touches minérales de graphite

Vin équilibré avec une acidité dominante et un tanin rond,assez ample (5\6), en attaque soyeux pour donner ensuite une légère sensation d’astringence. Consistance à peine suffisante.

Belle persistance aromatique intense avec finale de menthe et boisé

Le 2010 avait un nez séduisant comme ce 2011. En bouche le 2010 avait un bois un peu trop présent qui évoluait en amertume. Je trouve que le 2011 est légèrement supérieur au 2010, aussi parce que le premier a un bois moins présent que le second. Le tanin et la consistance sont caractéristiques de la cuvée

89\91

OLIVIER 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 60%, Merlot 38% et Petit Verdot 2%)

Rouge rubis avec disque pourpre

Nez avec des arômes de chocolat,intenses,café,cerise,intenses,menthe,prune,poivre noir,peau,réglisse,noix muscade,un peu verts et pour finir des notes de clou de girofle

Saveur de prune ,chocolat et cerise

Vin avec une charpente inférieure à la moyenne,équilibré avec un tanin rond,velouté,ample (5\6) qui devient un peu astringent

Assez long en bouche avec une finale de prune et boisé

86\88

 

PALMER 2011

Margaux – rouge

(Merlot 55% et Cabernet Sauvignon 45%)

Un beau mélange de rouge pourpre et rubis

Le nez laisse s’échapper des notes d’hydrolitine ( substance utilisée pour gazéfier artificiellement l’eau)accompagnées d’arômes de cèdre du Liban,boîte de cigares,cannelle,intenses,eucalyptus,cerise,prune,mure sauvage,myrtille,boisé,peau végétale (celle qui ressemble au moëlleux du cuir)finale avec la poire petite.

Bouche séduisante avec une acidité qui domine l’alcool par un tanin rond,assez ample (5\6-) et velouté

La consistance de ce vin est moyenne , la persitance aromatique intense est longue avec finale minérale

Le tanin du 2011 est moins ample que celui du 2010 et du 2009. Cru d’une cuvée mineure mais de bon niveau. Le Palmer et l’Alter Ego sont deux vins avec une bonne consistance contrairement aux vins de cette cuvée

92\94

PAPE CLÉMENT 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon Blanc 40%, Semillon 35%, Sauvignon Gris 15% et Mouscadelle 10%)

Jaune paille avec de légers reflets gris et verts

Délicates sensations florales,fleurs blanches, poivre blanc,sel,menthe,tabac léger pour pipe,épisperme,savon de Marseille,agrumes et pour finir touches de céleri frais

Sapide et minéral il enrobe la bouche. On perçoit beaucoup le sel, le citron et le  doux boisé

Alcool et fraîcheur sont très présents et ne sont pas équilibrés entre eux (sensation de brûlant au palais et au milieu de la langue) Long en bouche avec amertume en finale.

A mon avis ce 2011 manque un peu de consistance et de complexité

Le vin est jeune et il devra trouver son  équilibre gustatif

90/92

 

PAPE CLÉMENT 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 45%, Cabernet Franc 3% et Petit Verdot 2%)

Rouge rubis brillant avec veinures pourpre

Une profusion de sensations olfactives qui s’ouvrent avec des arômes intenses de chocolat et graphite suivies de menthe,poivre noir, noix muscade,boisé,prune pour terminer avec des notes de mure.

En bouche le vin est bien équilibré par une acidité qui domine l’alcool

Le tanin est rond,ample(6\6-)velouté un peu poussiéreux et en fin de bouche un peu agressif

Belle persistance aromatique intense avec finale boisé

Au nez on perçoit clairement le chocolat “After Eight”. En bouche on  perçoit peu le fruité  à cause de la présence du bois.

Contrairement aux autres cuvées dont le 2008 on ne sent pas l’amertume en fin de bouche

90\92

PAUILLAC DE CHÂTEAU LATOUR 2011

Pauillac – rouge

(Merlot 62,5% Cabernet Sauvignon 37,5%)

C’est le troisième vin de Château Latour

Beau rouge brillant

L’examen olfactif révèle des arômes de fraise des bois,peau,poivre noir,menthe,cerise,prune,chocolat,colle cocoine(lait de coco et amande) pour terminer avec des touches de caoutchouc

En bouche on perçoit tout de suite des saveurs de prune et cassis. Vin sapide et minéral.Consistance légèrement inférieure à la moyenne de la cuvée. Bon équilibre gustatif avec un tanin rond, soyeux,pas très ample(4\6+)Belle persistance aromatique intense . J’ai remarqué que la persistance du 2011 est plus longue que celle du 2010. L’ampleur des tanins et la consistance du vin sont les mêmes soit pour le 2010 que pour le 2011

88\90

PAVIE 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 70%, Cabernet Franc 20% et Cabernet Sauvignon 10%)

Couleur rouge rubis et pourpre soutenu

L’approche olfactive se caractérise par des notes de craie humide, cerise à maturité parfaite, menthe,eucalyptus,chocolat,cendre,pour terminer avec des touches d’encens

Bien équilibré en bouche avec l’alcool qui laisse la place à la fraîcheur du tanin. Celui-ci est rond,soyeux et ample(6\6–)

Longue persistance aromatique intense avec finale de cerise,menthe et boisé

A mon avis, même si ce vin est bien fait, le bois est trop présent, il faudra attendre que le bois se fonde avec le

J’avais très apprécié le 2009 qui non seulement avait les fruits à maturité parfaite mais une  présence de bois moins évidente .Le tanin du 2011 est un peu moins ample que celui du 2010 et 2009.

89\92

PAVIE DECESSE 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 90% et Cabernet Franc 10%)

Couleur rouge rubis et pourpre éclatants, intenses et brillants

Attaque  de confiture de cerise suivie de menthe,chocolat,eucalyptus avec un fond de boisé

Le bois est très présent en bouche. Le vin a une consistance moyenne, il est équilibré , l’acidité dominant l’équilibre gustatif avec le tanin rond,ample(5\6) et velouté. Long en bouche avec finale de menthe et boisé et une légère amertume due au bois.

Le tanin du 2010 était plus ample. Dans les cuvées 2011,2010,2009,2008,j’ai toujours trouvé les fruits trop mûrs et le bois trop présent. Il est évident que c’est une caractéristique de ce vin qui a ses amteurs

87\89

PAVIE MACQUIN 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 84%, Cabernet Franc 14% et Cabernet Sauvignon 2%)

Rouge rubis avec veinures pourpre

Le nez révèle des arômes de cerise,chocolat,bois vieilli, cendre,menthe,eucalyptus,peau pour terminer avec des senteurs d’encens

En première impression gustative une belle et plaisante cerise acompagnée de chocolat

Vin équilibré et consistance moyenne. Le tanin est rond,soyeux,ample(5\6)

Belle persistance aromatique intense. Joli vin, très différent du 2010 qui avait un peu d’amertume en fin de bouche. La qualité du tanin 2011 est supérieure à celle du 2010

91\93

  

PAVILLON ROUGE DU CHÂTEAU MARGAUX 2011

Margaux – rouge

(Cabernet Sauvignon 65%, Merlot 25%, Petit Verdot 8% et Cabernet Franc 2%)

Robe rouge rubis éclatant, vin brillant

Le nez séduit par des arômes de cerise,prune,poire,boîte de cigares,cèdre du Liban,menthe,eucalyptus,colle cocoine(lait de noix de coco et amande) et finale de touches de chocolat

Consistance moyenne, vin bien équilibré avec l’alcool moins en évidence que la fraîcheur et le tanin qui est doux,épais,assez ample(5\6–) et velouté.

Belle persistance aromatique intense avec finale de boîte de cigares

Ce 2011 est, à mon avis, supérieur au 2010. Le tanin du 2011 est plus ample que celui du 2010. Vin séduisant et élégant

91\93

 

PETRUS 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 100%)

Rouge rubis brillant avec un léger disque pourpre

Un nez saisissant d’arômes de truffe noire,cerise,chocolat,caoutchouc,délicats,amidon pour repasser(apprêt) menthe,délicats,poivre noir,prune,eucalyptus,terre humide,violette,peau végétale,(peau qui tend au moëlleux du cuir frais),tomate séchée,pour terminer chocolat “After Eight” (menthe et chocolat)

La consistance est moyenne et tend un peu à s’estomper. On perçoit des notes de cerise et chocolat

Bonne sapidité et parfait équilibre, l’acidité est très dense et domine sans hésitations l’alcool. Les tanins sont doux,amples(6\6–), en attaque soyeux pour devenir un peu rêches et astringents

Le tanin est en première impression ample pour ensuite se réduire.

Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de cerise et chocolat

En fin de bouche il ressemble au 2010. Je me souviens de la voluptuosité du 2009 et du 2010 qui était plus charpenté que le premier

Ce 20110 est un joli vin mais non au même niveau que les deux cuvées précédentes

91\94

LE PETIT CHEVAL 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 75% et Cabernet Franc 25%)

C’est le deuxième cru du Château Cheval Blanc

Rouge rubis avec bord pourpre

Parfums de cerise un peu mûre à l’ouverture suivis de prune,menthe,peau,poivre noir,noix muscade,délicats,café,délicats,sucre d’orge à la menthe,finale de notes boisées

En bouche la consistance est légèrement inférieure à la moyenne.Vin équilibré, avec une  riche acidité supérieure à l’alcool. Le tanin est rond,soyeux et assez ample(5\6-)

Assez longue la persistance aromatique intense

Je me souviens que dans le 2010 on percevait la voluptueuse et élégante présence du Cabernet Franc qui me rappelait celui du 2009 et 1998.

Le tanin du 2011 est moins ample  soit du 2010 que du 2009 qui était totalement ample. Les cuvées ne se ressemblent pas toujours.

88\90

LE PETITE  EGLISE 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 100%)

C’est le deuxième cru de L’Église Clinet

Rouge rubis avec veinures pourpre

Nez sur des tons de chocolat,cerise un peu mûre,café,peau,caoutchouc,menthe pour terminer avec des touches de laurier.

Agréable saveur. Vin bien équilibré avec une acidité dominante. Le tanin est rond,ample(6\6–) en attaque soyeux et finale légèrement astrigente.

Long en bouche  avec finale de cerise et chocolat

Le 2011 est plus charpenté que le 2010.

Le 2010 avait des arômes floraux que je n’ai pas retrouvés dans le 2011

89\91

 

LE PETIT LION 2011

Saint – Julien – rouge

(Merlot 54%, Cabernet Sauvignon 42,5%, Cabernet Franc et Petit Verdot 3,5%)

C’est le deuxième cru de Leoville Las Cases

Splendides couleurs rouge rubis et pourpre

Il exale un nez de parfums de cendre,cerise,prune,poivre noir, délicats,menthe et eucalyptus.

Voluptueux en bouche avec une dominante fruitée de cerise. La consistance est inférieure à la moyenne mais c’est un joli vin.

Bon équilibre gustatif, le tanin est rond, pas très ample(4\6) et velouté.

Long en bouche.

Ce 2011 semble avoir une majeure complexité et une consistance et persistance supérieures au 2010

87\89

LE PETIT MOUTON DE MOUTON ROTHSCHILD 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 70% et Merlot 30%)

Joli rouge rubis avec veinures pourpre

Un nez riche, varié et séduisant d’arômes balsamiques de menthe,eucalyptus et laurier suivi  de parfums de cerise un peu mûre,chocolat,caoutchouc,réglisse,tabac doux, poivre noir,prune,poire petite rouge,cendre, bonbon dur à la framboise,peau,boîte de cigares,pour terminer avec des touches de tomate séchée.

En bouche il se différencie de la cuvée parce que la consistance est supérieure à la moyenne . Saveur de prune fraîche et cerise griotte légèrement confite..

Vin équilibré; la fraîcheur et un tanin rond,soyeux et assez ample(4\6++)dominent l’alcool. Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat,prune et épisperme(peau fine du marron bouilli)

Mon opinion immédiate a été “saveur ronde et agréable”

Tanin moins ample que celui du 2010 et du 2009 . Les fruits du 2011 sont plus mûrs que ceux du 2010 et 2009 et le premier a plus de consistance que les deux dernières cuvées.

89\91

 

PETIT – VILLAGE 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 72%, Cabernet Franc 19% et Cabernet Sauvignon 9%)

Rouge rubis avec éclair pourpre

Attaque  de notes végétales de géranium suivies de cerise mûre,plante médicinale,menthe,eucalyptus,poivre noir et finale de noix muscade

Assez équilibré en bouche, la consistance est un peu faible, le tanin est un  peu agressif , pas très ample(4\6) et donne à la fin une impression d’amertume.

La persistance aromatique intense n’est pas particulièrement longue

Le 2010 avait en bouche une agrèable cerise même si, un peu mûre.

Le 2009 e le 2010 n’avaient pas une persistance très longue. Vin à déguster à nouveau

80\83

DE PEZ 2011

Saint – Estèphe – rouge

(Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 46% et Petit Verdot 4%)

Couleur rouge pourpre assez soutenue

En premier nez on perçoit une légère impression d’alcool dénaturé qui s’estompe et laisse la place à des arômes de chocolat,intenses, peinture à l’huile,cerise,graphite,intenses,prune,poivre noir,noix muscade,menthe,peau végétale(la peau qui se rapproche du moëlleux du cuir)finale de notes boisées

Un peu d’amertume en bouche, le tanin est légèrement astringent, même si en attaque rond et assez ample(5\6-) Consistance moyenne, l’alcool est inférieur  à la fraîcheur et aux tanins

Longue persistance aromatique intense avec finale de prune et chocolat et une légère sensation d’amertume peut être due au bois.

Je me souviens avec plaisir du 2008 qui avait un bois moins présent par rapport au 2011,au 2010 et au 2009. Ce 2011 est, à mon avis au même niveau que le 2010

87\89

PIBRAN 2011

Pauillac – rouge

(Merlot 55% et Cabernet Franc 45%)

Beaux rouge rubis et pourpre brillants et éclatants

Dominante aromatique de cerise suivie de menthe,eucalyptus,poivre noir,noix muscade,prune,amande et finale de touches de cuir frais.

La bouche séduit par une saveur de fruits frais de cerise et prune suivie de notes boisées

Vin avec une bonne consistance et un bel équilibre, le tanin n’est pas rond, velouté, pas très ample(4\6). Longue persistance aromatique intense avec finale d’amande.

Je trouve que ce 2011 est plus équilibré en bouche que le 2010,la qualité du tanin aussi est légèrement supérieure même si l’ampleur est la même

Le 2011 a une consistance majeure par rapport au 2010. A mon avis, le 2011 est sans aucun doute supérieur au 2010

87\89

 

PICHON – LONGUEVILLE BARON 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 82% et Merlot 18%)

Splendide rouge pourpre

Le nez révèle des arômes de

chocolat,intenses,cerise,prune,violette,cendre,myrtille,cassis,menthe eucalyptus,finale avec des notes de peau.

La bouche explose en une symphonie de fruits et exactement de prune,cassis et myrtille accompagnés de notes boisées

Goût équilibré avec une consistance bien dynamisée par une riche acidité et un tanin rond,assez ample(5\6+). Corps moyen, avec une belle persistance aromatique intense et finale de colle cocoine (lait de noix de coco et amande)

J’ai noté: “Il explose dans la bouche et enrobe”

Le tanin du 2011 est légèrement plus ample que celui du 2010. La note florale rappelle un peu le 2008 mais pas le 2009 et le 2010 qui avaient seulement des notes fruitées . Vin racé

92\94

PICHON LONGUEVILLE COMTESSE DE LALANDE 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 78%, Cabernet Franc 12%, Merlot 8% et Petit Verdot 2%)

Couleur rouge pourpre avec bord aubergine

Un nez marqué de parfums d’amande,chocolat,encre de chine,menthe,prune,peau végétale (peau tannée qui se rapproche au moëlleux du cuir)graphite,intenses,cerise griotte et myrtille tous les deux un peu mûrs, finale de senteurs d’amidon(apprêt)

Une agréable prune fraîche ravit le palais. Équilibre instable avec alcool et fraîcheur qui s’alternent pour dominer l’équilibre même si à la fin c’est l’acidité qui l’emporte. Le tanin est rond,assez ample(5\6–)et velouté. Longue persistance aromatique intense avec finale de chocolat et de prune un peu verte (légèrement acide)

Le 2010 avait un bois plus présent soit au nez  qu’en bouche par rapport au 2011. Le 2010 avait un peu moins de consistance que le 2011. Joli vin

90\92

LE PIN 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 100%)

Rouge rubis avec disque pourpre

Le nez est un écrin de parfums caractérisé par la cerise griotte un peu mûre,caoutchouc,peau,intenses,poivre noir,noix muscade,menthe,savon de Marseille et finale de touches de tabac de Virginie

La bouche explose en une  symphonie de cerise intense,chocolat et boisé

La consistance est moyenne. Vin équilibré avec l’alcool peu perceptible grâce à l’acidité et au tanin rond,ample(6\6) et soyeux

Longue persistance aromatique intense avec finale de chocolat et cerise

Vin très fin qui, à mon avis, aurait bénéficié d’un peu plus de consistance et d’une cerise moins mûre

93\95

PONTET – CANET 2011

Pauillac – rouge

(Cabernet Sauvignon 60%, Merlot 35%, Cabernet Franc 3% et Petit Verdot 2%)

Robe rouge rubis aux veinures pourpre

Un nez riche et varié avec des arômes de prune,cerise légèrement mûre,menthe,eucalyptus,laurier,tabac léger pour pipe,caoutchouc,laque de peinture,huile de lin,poivre noir,noix muscade,écorce d’orange pourrie (type de  bois de qualité)en fin de nez j’ai eu l’impression de percevoir une plaisante senteur de violette.

Goût agréable, la consistance est moyenne , bien équilibré avec l’acidité et le tanin qui dominent , sans hésitations, l’alcool

Le tanin est rond,soyeux et ample(5\6)

Longue persistance aromatique intense. Joli vin qui devra perdre un peu de bois

92\94

POTENSAC 2011

Medoc – rouge

(Merlot 52%, Cabernet Sauvignon 34% et Cabernet Franc 14%)

Belles couleurs rouge rubis et pourpre

Arômes de cendre,hydrolitine(substance utilisée pour gazéfier artificiellement l’eau naturelle)menthe,cerise,prune,peau tannée,finale de senteurs d’amande

Agréable sensation fruitée de cerise en bouche

Vin équilibré, la fraîcheur excède l’alcool

Le tanin n’est pas particulièrement ample(4\6++), rond et soyeux.La consistance est à peine suffisante. Longue persistance aromatique intense avec finale de cerise,prune et cendre.

Le 2011 a la même fin de bouche que le 2010

Le tanin du 2011  est soyeux alors que celui du 2010 était velouté. Dans l’ensemble ces deux vins se ressemblent.

89\91

QUINAULT L’ENCLOS 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 70% e 30% Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc)

Rouge rubis aux veinures pourpre

L’examen olfactif révèle de voluptueux parfums de cerise et prune fraîches,suivies de menthe,eucalyptus,boisé,boîte de cigares,délicats,dragée, pour terminer par des notes sucrées mentholées qui rappellent le bâton de sucre d’orge à la menthe typique du bois

Bonne note fruitée en bouche mélangée au boisé

Consistance un peu faible, en-dessous de la moyenne. Vin équilibré avec des tanins ronds,fins,soyeux et assezamples. Persistance aromatique intense assez longue.

Vin  agréable mais qui manque de consistance et de persistance.

Fruits à maturité parfaite, il excède un peu de bois

87\89

CHÂTEAU QUINTUS 2011

Saint – Emilion  –  rouge

(Merlot 50,5% et Cabernet Franc 49,5%)

C’est le premier vin de la propriété

Beau rouge rubis soutenu aux veinures pourpre

Attaque captivante de graphite accompagnée de prune,cerise,laurier,peau végétale( qui se rapproche du moëlleux du cuir)menthe,cendre,réglisse,délicat,encre de chine et pour terminer impalpables sensations de cannelle.

Une plaisante prune fraîche ravit le palais; la consistance est en dessous de la moyenne. Bon équilibre, l’alcool est atténué par la fraîcheur. Le tanin est rond,un peu agressif et assez ample . Persistance aromatique intense assez longue.

Ce vin manque de consistance et de persistance.

89\91

RAUZAN SEGLAS 2011

Margaux  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 62%, Merlot 36% et Petit Verdot 2%)

Rouge pourpre soutenu

Le nez offre une palette d’arômes de prune,cerise,cassis,chocolat,dragée,menthe,écorce de citron, crème de lait bouilli, délicats, finale de parfums de peau

La prune fraîche explose en bouche

Parfait équilibre de goût avec un tanin rond ,ample(6\6–)en attaque soyeux pour ensuite, c’est la caractéristique de la cuvée, devenir un peu agressif.Belle persistance aromatique intense avec finale de chocolat et prune.

Joli vin , je me souviens avec plaisir et nostalgie du 2000 de ce cru. Absolument “superbe”

90\92

 

RÉSERVE DE LA COMTESSE 2011

Pauillac – rouge

(Merlot 49%, Cabernet Sauvignon 43% et Petit Verdot 8%)

Couleur rouge rubis et pourpre

Un nez riche marqué cerise légèrement mûre, en évolution dragée,chocolat,prune,menthe,eucalyptus,poivre noir,myrtille,boisé,graphite,mure,délicat,iode,peau végétale,noix muscade,finale de tabac léger pour pipe

En bouche il révèle tout de suite une structure fruitée. Consistance moyenne. Le tanin est en attaque soyeux,rond,compact,assez ample(5\6–)pour ensuite evenir dur et agressif

Bon équilibre de saveurs avec l’acidité et le tanin excédant l’alcool.

Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de boîte de cigares.

Le 2010 avait ,à mon  avis, un boisé plus présent et moins de persistance

Le 2008 avait au nez la boîte de cigares que j’ai retrouvée dans le 2011 , mais pas dans le 2010 et 2009. Je me souviens que le 2008 avait aussi une plaisante sensation olfactive de violette , typique de la cuvée riche de sensations florales

J’ai préféré le 2011 au 2010 .

89\91

SANCTUS 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 85% et Cabernet Franc 15%)

Rouge rubis et pourpre éclatants

L’examen olfactif révèle d’intenses arômes de chocolat, en évolution de cerise,peau,boisé,boîte de cigares pour terminer avec des notes de menthe.

La bouche est ronde et voluptueuse. Vin équilibré avec l’acidité excédant l’alcool. Le tanin est rond, velouté et ample(5\6)

Longue persévérance de l’intensité aromatique avec finale de boisé et de menthe.

Les tanins du 2011 sont aussi amples que ceux du 2010 et je me souviens que le 2010 était plus charpenté que ce 2011.

Globalement c’est un joli vin qui devra perdre un peu de bois.

89\91

SIMARD 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 80% et Cabernet Franc 20%)

Belle couleur rouge pourpre

Il exale un nez d’arômes de peau,intenses,cerise,prune,menthe,eucalyptus,,note végétale de géranium,délicats,huile de lin, amidon de riz,poivre noir,pâtisserie et pour terminer touches de tomate séchée

Bouche  de fruits frais un peu verts

Vin assez équilibré, acidité et alcool en harmonie avec un tanin rond,assez ample (5\6–)en attaque velouté pour ensuite devenir piquant et asséchant. Longue persistance aromatique intense avec finale de prune et chocolat. Le 2010 avait en fin de bouche une jolie violette que je n’ai pas retrouvée dans le 2011.

89\91

SMITH HAUT LAFITTE 2011

Pessac – Leognan – blanc

(Sauvignon Blanc 90%, Semillon 35%, Semillon 5% et Sauvignon Gris 5%)

Couleur jaune paille avec de légères nuances gris-vert

Un nez riche et dense d’arômes de céleri frais,iode,sel,feuille de rue,feuille de tomate,menthe,cuir frais,aubépine,épisperme(peau fine du marron bouilli)poivre blanc,intenses, savon de Marseille,citron, écorce du citron râpée, pamplemousse jaune,intenses, finale de légères senteurs de vanille.

Sapide et minéral en bouche, on perçoit beaucoup le citron. Vin équilibré avec une fraîcheur riche et généreuse qui domine , sans hésitations ,l’alcool.

Belle persistance aromatique intense avec finale de citron,pamplemousse jaune et sel

Dans le 2010 le bois était plus présent alors que dans le 2011 on perçoit davantage le citron

Vin globalement au niveau du 2010.

93\95

SMITH HAUT LAFITTE 2011

Pessac – Leognan – rouge

(Cabernet Sauvignon 55%, Merlot 36%, Cabernet Franc 8% et Petit Verdot 1%)

Un éclatant rouge rubis avec des lueurs pourpre

L’examen olfactif révèle des arômes de chocolat,intenses,menthe,peau,prune,cerise,bonbons qui rappellent la dragée, crème de lait,poivre noir,noix muscade,graphite,eucalyptus,racine de rhubarbe,finale fumée (tison du bois)

Goût séduisant de prune fraîche et chocolat

Consistance moyenne, vin équilibré,l’acidité excédant l’alcool

Le tanin est rond,assez ample(5\6-)en attaque velouté pour ensuite devenir un peu rêche.

Longue persévérance de l’intensité aromatique

J’ai  légèrement préféré le 2011 au 2010, le bois étant moins présent

91\93

LE “S” DI SUIDUIRAUT 2011

Bordeaux – blanc sec

(Sauvignon 52% et Sémillon 48%)

Robe jaune paille clair avec nuances grises

Un nez qui révèle des arômes de sel,aubépine,agrumes,cuir frais,(velu).pour terminer avec des senteurs boisées d’épisperme(peau fine du marron bouilli)

Sapide et minéral en bouche avec des saveurs boisées accompagnées de sel, citron et pamplemousse jaune

La fraîcheur grâce à la minéralité domine l’équilibre gustatif.La persistance aromatique intense est assez longue. Le vin , avec le temps devra perdre un peu d’amertume et il la perdra certainement.

Je me souviens que le 2010 m’avait impressioné pour l’arôme de melon blanc qui ressemble au parfum de l’eau de mer (non polluée)

Globalement j’ai préféré le 2011 au 2010

88\90

SUIDUIRAUT 2011

Sauternes

(Sémillon 93% et sauvignon 7%)

Robe jaune paille

Nez intéressant et riche avec des arômes de miel, sucre d’orge à la menthe,poivre blanc,abricot sec,délicats, camomille,boisé,confiture d’orange amère, fleurs jaunes pour terminer avec d’impalpables touches balsamiques d’eucalyptus

L’attaque en bouche est souple pour devenir plus concentrée après quelques secondes. Vin équilibré avec l’acidité qui domine l’alcool

Longue persistance aromatique intense. A mon avis le vin devrait avoir un peu plus d’acidité pour atténuer le moëlleux.

Je me souviens que le 2010 avait une note plus présente de confiture d’orange amère qui atténuait légèrement l’excédent du moëlleux

Dans le 2009 la note  boisée était plus présente. Le 2010 avait une acidité majeure. Le 2010 avait comme le blanc sec la note de melon blanc (eau de mer non polluée)

90\92

TALBOT 2011

Saint – Julien  –  rouge

(Cabernet Sauvignon 59%, Merlot 38% et Petit Verdot 3%)

Rouge rubis soutenu avec veinures pourpre

Arômes séduisants de prune fraîche,dragée,cerise,laurier,romarin,menthe,eucalyptus,tabac blond pour pipe,cyprès,peau,pour termineravec une impalpable note végétale de géranium

L’attaque gustative n’est pas enthousiasmante, on perçoit un peu trop la note végétale de géranium qui veut dominer

Vin équilibré avec un tanin velouté et assez ample(5\6-)

Belle persistance aromatique intense avec finale végétale et légèrement amère

Vin à déguster à nouveau parce qu’il n’est pas au niveau des vins produits habituellement par ce Château

Le 2010 était un vin tout à fait différent soit au nez qu’en bouche(92\94)

86\88

 

DU TERTRE 2011

Margaux – rouge

(Cabernet Sauvignon 60%, Cabernet Franc 20%, Merlot 10% et Petit Verdot 10%)

Rouge rubis avec veinures pourpre

Un nez agréable d’arômes de cerise,prune,menthe eucalyptus,chocolat,poivre noir,géranium,délicats pour terminer avec des notes de tomate séchée.

Il manque un peu de consistance en bouche. Vin équilibré avec un tanin soyeux,rond,et assez ample(5\6-). La persévérance de l’intensité aromatique est assez longue avec en finale une légère sensation végétale

Il aurait nécéssité d’un peu plus de charpente et persistance

87\89

LA TOUR DU PIN 2011

Saint – Emilion – rouge

(Merlot 75% et Cabernet Franc 25%)

Rouge rubis avec veinures pourpre

Un nez intense de cerise mûre,menthe,dragée et violette

Le parcours olfactif se poursuit avec des arômes de peau,boisé pour terminer avec le chocolat

L’attaque en bouche surprend pour sa diversité, on s’attend à autre chose après l’analyse olfactive, en effet on ne perçoit pas les fruits mûrs mais au contraire des fruits verts.

Vin équilibré par le binôme alcool- fraîcheur; le tanin est rond,ample(5\6-)fin, en attaque soyeux pour en finale devenir asséchant et donner une légère sensation de brûlant  à la gencive supérieure. La consistance est un peu inférieure à la moyenne. La persistance aromatique intense est assez longue avec finale de cerise . Le  2010 avait un tanin plus ample et moins brûlant.Je me souviens de la violette dans le 2008. La cerise du 2010 n’ était pas aussi mûre que celle du 2011

87\89

LES TOURELLES DE LONGUEVILLE 2011

Pauillac – rouge

(Merlot 60%, Cabernet Sauvignon 28%, Cabernet Franc 10% et Petit Verdot 2%)

Couleur rouge pourpre avec disque rubis assez soutenu

Au nez il offre d’intenses et séduisants arômes de chocolat et graphite suivis de notes balsamiques de menthe et eucalyptus. L’analyse olfactive se poursuit avec des notes fruitées de cerise et prune, des notes épicées de poivre noir et noix de muscade. Le parcours se conclut avec d’agréables parfums de tomate mûre et séchée.

Il ravit le palais avec une belle sensation fruitée de cerise,prune,myrtille accompagnée de chocolat.

Vin équilibré avec la fraîcheur supérieure à l’alcool, tandis que le tanin est rond, assez ample(5\6–)en attaque soyeux pour ensuite devenir velouté. Longue persistance aromatique intense. Vin séduisant.

Le 2010 était plus boisé et plus végétal, avec une note de géranium au nez et en bouche. Le 2011 est sûrement supérieur au 2010

89\91

TROPLONG MONDOT 2011

Saint – Émilion – rouge

(Merlot 85%, Cabernet Sauvignon 10% et Cabernet Franc 5%)

Beau rouge rubis soutenu avec de légères veinures pourpre

Il s’ouvre de façon très évidente sur des notes de menthe et boisé,suivies par l’eucalyptus et la cerise.Le nez est monopolisé par le bois.

L’examen gustatif est le reflet de ce qui a déjà été perçu à l’analyse olfactive, c’est à dire la dominante du bois.

Vin  assez équilibré avec l’acidité qui domine l’alcool, tandis que le tanin est rond,assez ample(5\6–)en attaque soyeux pour donner ensuite une sensation de bouche sèche à cause du bois

Longue persistance aromatique intense avec finale de boisé.

J’avais très apprécié le 2010 (90\92),le tanin était riche,ample, chocolaté même s’il était un peu sec à cause du bois

87\89

VAL DE ROC 2011

Bordeaux superieur – rouge

(Merlot 70%, Cabernet Sauvignon 20% et Cabernet Franc 10%)

Ce vin est produit par Laurent Vallet, agronome du Château Ausone

Robe rouge rubis et pourpre soutenus

Nez intéressant avec des arômes de cerise griotte légèrement mûre, herbes médicinales,cuir frais,poivre noir,noix muscade,peau tannée,délicats, violette,intenses,notes végétales, délicats, pour terminer avec des touches mentholées.

Goût agréablement sucré, consistance moyenne et bon équilibre avec l’acidité qui domine l’alcool. Le tanin est rond,assez large(5\6–)en attaque soyeux pour devenir un peu agressif avec une légère sensation de brûlant sur la gencive supérieure.Belle persistance aromatique intense.

Le 2009 est certainement de plus haut niveau que le 2010 et le 2011. Le 2011, globalement, à mon avis, est supérieur au 2010  soit pour sa persistance gustative que pour la maturité de la cerise, dans le 2010  elle était plus évidente.

88\90

 

VIEUX CHÂTEAU CERTAN 2011

Pomerol – rouge

(Merlot 70%, Cabernet Franc 29% et Cabernet Sauvignon 1%)

Beau rouge rubis veiné de pourpre

Bouquet d’arômes de cerise,menthe,peau,caoutchouc,thé vert,délicats,épisperme( la peau fine du marron bouilli)peau végétale,menthe pour terminer avec d’impalpables touches d’eucalyptus

L’examen gustatif est caractérisé par un consistance moyenne du vin. L’équilibre gustatif est parfait, l’acidité grâce au tanin ne laisse pas percevoir l’alcool.

Le tanin est rond, ample (6\6-) et soyeux.

Longue persistance aromatique avec finale de cerise à maturité suffisante.

Boire ce vin est toujours un grand plaisir.

La consistance de ce 2011 est inférieure à celle du 2010 et 2009 mais est supérieure à celle du 1998

L’ampleur du tanin du 2011 est légèrement inférieure à celle du 2010 mais est supérieure à celle du 2009

94\96

D’YQUEM 2011

Sauternes

(Semillon 80% e Sauvignon 20%)

Beau jaune or clair

Au nez c’est une profusion d’arômes qui défilent l’un après l’autre, en commençant par le miel, ensuite la camomille, menthe,eucalyptus, sucre d’orge à la menthe, délicats,fromage affiné,délicats,abricot sec,fleurs jaunes,iode,confiture d’orange amère,tige de cyclamen cassée( pour l’acidité), écorce de citron, pour terminer avec le melon blanc ou eau de mer parce que c’est le même arôme ,incroyable mais vrai.

En bouche onctueux avec une bonne consistance, gras.Vin équilibré qui aurait eu besoin d’un peu plus d’acidité Longue persistance aromatique intense avec finale de caramel brûlé. Grand cru même si , à mon avis , un peu plus  de confiture d’orange amère au goût aurait atténuée  la dominante  sucrée

Le 2010 avait plus de fraîcheur et de minéralité que 2011. Le 2009 finissait en bouche avec des goûts de caramel comme ce 2011

More from Paolo Baracchino

LE MERVEILLEUX MONDE DES BULLES – LA MAISON RUINART

À la mi-juillet s’est déroulé à l’Hôtel Villa La Massa de Florence,...
Read More