BOROLI WINE FORUM 2015

Silvano et Achille Boroli sont les organisateurs et les fondateurs du Boroli Wine Forum, un évènement qui se déroule en une seule journée à Alba à la Locanda del Pilone.

À l’occasion du Forum de nombreux thèmes sont affrontés au cours de débats auxquels participent des producteurs, des associations ,  des représentants de la presse nationale et internationale .

La première édition du Boroli Wine Forum a eu lieu en 2009 et chaque année des opérateurs nationaux et internationaux du secteur du vin sont invités

L’objectif de ce forum est de permettre un échange d’opinions entre les opérateurs du secteur du vin et la presse internationale. Silvano et Achille Boroli ont senti la nécessité de faire connaitre le monde du vin, ses origines, sa culture, les différents terroirs qui constituent un patrimoine important de notre pays par l’intermédiaire des producteurs.

Les français ont entrepris ce parcours bien avant nous ; en effet ils ont réussi à mettre en valeur leurs vins, les lieux de production et leur histoire. L’Italie est un pays avec un patrimoine culturel , œno-gastronomique très important. Le monde entier nous l’ envie . Les italiens démontrent de posséder un grand talent dans beaucoup de domaines, finalement ils se sont rendus compte de la richesse et variété de leurs vins et  ont commencé à  les mettre en valeur et à les faire connaitre.

Le Piémont est une région qui a toujours su valoriser et divulguer son patrimoine , comme les français , et à attirer l’attention des experts du monde entier.

Le Boroli Wine Forum 2015  a eu lieu le 6 mars dernier et pour la première fois j’ai eu le plaisir de pouvoir y participer. Un évènement parfaitement organisé qui m’a permis de rencontrer mes amis producteurs,  journalistes de la presse nationale et internationale. Le thème de cette année était :  « L’importance de la communication ».

Le modérateur de la discussion était le journaliste Franz Botré qui a présenté les personnalités du secteur présentes qui sont ensuite intervenues.

Je tiens toutefois à préciser que ,avant le débat qui a eu lieu l’après midi , on nous a offert un buffet servi avec le champagne Krug Grand Cuvée ,mon champagne préféré, une bulle magique composée de plus de 130 vins différents et de différentes années.

Le premier intervenant au débat a été Pio Boffa de la Maison Piocesare , Maison historique qui produit le Barolo .Il  a parlé de sa propriété , de son terroir et nous a fait comprendre que sa forme de communication est celle de déboucher une bouteille  et boire son vin. Ceux qui le goûtent en tombent amoureux.

Madame Margareth Henriquez , une belle et charmante femme, plus familièrement connue comme Maggie, après avoir dirigé plusieurs Maisons internationales, est membre du Comité exécutif Moët Hennessy International dont la Maison Krug fait partie a ,elle aussi , participé à cet évènement.

La Maison Krug est sans aucun doute un symbole de luxe pour la grande qualité et l’unicité de ses vins. La qualité a un prix , et les prix du champagne Krug sont proportionnels à leur qualité.

Depuis 1995 la Maison  produit un champagne mono cépage, 100% Pinot Noir , Le Clos d’Ambonnay , symbole de luxe par excellence, vu qu’une bouteille au restaurant peut coûter de 3.000 à 5.000 euro. La production totale est environ de 3.000 bouteilles par an sur une superficie inférieure à 1 hectare.

Monsieur Giovanni Geddes de Filicaja , administrateur délégué de la Maison Ornellaia de Bolgheri a parlé de «  Ornellaia vendange d’artiste ». En 2006, Ornellaia a créé un projet artistique nommé Vendange d’Artiste. Chaque année, un artiste mondialement connu ,réalise une œuvre d’art qui, comme affirme Giovanni Geddes «  capture l’essence du vin ,sa personnalité et la caractéristique de l’année »

L’artiste désigné par la Maison doit créer une œuvre qui reflète  le « caractère » de Ornellaia pour l’année en cours. Un certain nombre de ces bouteilles exclusives, conçues, dessinées et réalisées par l’artiste sont vendues chaque année aux enchères par Sotheby’s et une partie des bénéfices est donné à des associations de bienfaisance

Je dois dire que Giovanni Geddes a un don incomparable pour la stratégie commerciale . Il a vendu 60% de sa production de vin Massetto à des négociants de Bordeaux , à l’occasion de l’En Primeur . Une transaction très difficile et importante que lui seulement pouvait conclure.

Parmi les participants au Forum, il y avait aussi Monsieur Larry Turley de la Maison Californiana Turley Wine Cellars. Il a retracé l’histoire de sa Maison, des 50 vignes situées toutes en Californie , du cépage Zinfandel qui caractérise ses vins et  lui aussi a affirmé que le moyen de communication plus éloquent et efficace est le vin même.

Roberto Voerzio , important producteur piémontais de La Mozza, a parlé de sa Maison, du terroir, de la production qui varie de 40.000 à 60.000 bouteilles par an, et nous a fait comprendre que pour lui aussi la communication se faisait avec la dégustation de ses vins. En synthèse il a déclaré « nous avons réussi à entrer dans le cœur de nombreux connaisseurs des meilleurs vins rouges du monde entier ». Son affirmation m’a fait penser à la publicité d’un parfum pour hommes «  l’homme qui ne doit jamais demander », les femmes tombent à ses pieds comme les mouches pendant la vendange.

L’intervention de Monsieur Enrico Viglierchio , directeur général de la Maison Castello  di Banfi de Montalcino a été aussi intéressante. La propriété appartient à la famille italo-américaine Mariani. Enrico Viglierchio affirme , et il a absolument raison, que le web et les nouvelles technologies sont des instruments indispensables pour la divulgation du vin. Les personnes consultent Internet et , à son avis, 90% des consommateurs se fient des fiches de dégustation publiées online ainsi que des conseils d’amis.

Grâce à Internet , le consommateur passionné va de Montalcino à Epernay à la Californie en quelques secondes.

Le Forum s’est terminé après l’intervention de quelques personnes du public. Tous les participants étaient satisfaits et ont pris congé avec l’espoir de participer l’année prochaine à une autre intéressante session.

More from Paolo Baracchino

UNE COMPÉTITION AMICALE EN FAMILLE AU CHÂTEAU D’AMA

En juin dernier s’est tenu au Château d’Ama , en Toscane, une...
Read More