DÉCOUVERTE ENOLOGIQUE EN SLOVÉNIE

À la fin du mois de novembre , j’ai été invité par Aurelio et Paola Virgili à Nova Gorica , en Slovénie, grâce à deux de leurs amis qui s’appellent tous les deux Marko ,à une visite aux caves Simčič et Kabaj. J’avais déjà eu l’occasion plusieurs fois de déguster les vins  produits par la Maison Simčič au Wine Festival de Merano  et connu le propriétaire, Mr Marjan Simčič,  une personne extraordinaire, très attachée à son territoire et à ses vignobles.

Par contre Je n’avais pas un souvenir gustatif  bien précis des crus de la Maison Kabaj qui laisse reposer le mout dans des amphores de 3500 litres , enfouies dans le sol pendant un an avant de procéder à la vinification.

J’ai accepté bien volontiers cette opportunité non seulement afin d’approfondir ma connaissance de ces vins mais aussi de mieux connaître deux « viticulteurs amoureux de leur métier ». Avant  la visite aux caves mes amis avaient organisé un déjeuner dans un restaurant faisant partie de l’association «  Jeunes Restaurateurs d’Europe », le DAM Restavracija ,  qui nous avait été conseillé par les deux Marko. Le restaurant est généralement ouvert seulement le soir mais le propriétaire , le Chef Mr Uros Fakuč, nous a accueilli et préparé exceptionnellement un déjeuner, associé aux vins suivants :

 

SIMČIČ   «  REBULA »   2014

Couleur jaune paille , reflets dorés

Les arômes évoquent la levure de bière, menthe, eucalyptus, légers d’aubépine poivre blanc, iode , savon de Marseille et s’achève sur des touches de cuir blond ( cuir frais)

En bouche il révèle une structure un peu effacée, , une généreuse acidité et une discrète teneur en alcool. L’équilibre est par conséquent instable, fraîcheur et alcool s’alternent.

Pas très long en bouche.

Ce vin est encore jeune et avec l’ élevage en bouteille deviendra plus équilibré.

85|100

ZELEN  VIPASKA  DOLINA

PASJI  REP   Zelèn  2012  (12%)

( en langue slave Zelen veut dire vert)

(Cépage : 100% Zelen)

Robe jaune paille.

Au nez il libère des arômes de cendres, cerise confite, fumé, fleurs, anis étoilé, mine de crayon, rose blanche, racine terreuse, lavande et s’achève sur des notes de bonbon à la framboise.

Moyennement structuré, acidité mesurée

Vin équilibré, l’acidité s’impose sur l’alcool. Assez long en bouche, finale de cendres et fumé.

87\100

BELICA

SAUVIGNONASSE  2014

ZLATKO  MARRIČ  ( 12%)

(C’est l’ancien TOKAI qui a dû changer d’appellation car cette appellation est devenue propriété exclusive de la Hongrie)

Couleur jaune paille clair.

C’une une explosion de poire Williams , suivie par le poivre blanc, cendres, rose blanche, menthe et s’achève sur la note florale d’aubépine.

Corps moyen, saveurs de cendres, poire  Williams intense et levure de bière.

Vin sapide et minéral .

L’équilibre est un peu instable, l’alcool et la fraîcheur s’alternent.

Long en bouche. Légère sensation de brûlure à la gorge à la fin.

Le verre une fois  vide, on perçoit un arôme de houblon.

86\100

BATIČ

SIVI  PINOT

VIPASKA  DOLINA   2009

( 100% Pinot Gris ) 13%

Paré d’une robe rouge cerise et reflets cuivrés.

Au nez , on perçoit légèrement l’alcool et des arômes  de cônes de cyprès, immortelle ( arôme de réglisse), sabayon, cendres, cerise griotte, et pour terminer des notes de cerise confite.

En bouche, on a une sensation d’alcool immédiate suivie de la cerise à l’eau de vie.

Le corps est moyen. Vin pas très bien équilibré, l’alcool domine la fraîcheur .

Légère sensation de brûlure sur la partie centrale de la langue et la gencive supérieure.

Persistance aromatique pas très longue.

80 \100

Une fois terminé le déjeuner nous sommes allés au Domaine de Marjan Simčič, dont les vignobles sont situés entre les collines italiennes de Collio et la slovène Primorska. Nous avons visité la cave et dégusté des vins directement des barriques. En principe Mr Marjan propose seulement des vins en bouteilles mais il m’a retenu apte à apprécier  aussi des crus qui n’ont pas encore subi les procédés qui permettent de les affiner .

En ce qui concerne les tannins, je dois préciser que je les perçois sur la gencive supérieure. L’ampleur totale est de 6\6 et correspond à toute la largeur de la gencive. La qualité des tanins est aussi très importante. Plus les tannins sont amples , plus le vin est digne d’attention mais leur qualité doit être bonne.

Nous avons commencé  par des Pinots noirs, cuvées 2015, 2014, 2013. J’ai perçu un gustatif. Le 2014 est un peu moins structuré et moins complexe que le 2015 mais toutefois agréable. J’ai particulièrement apprécié le 2013. Un joli vin, équilibré qui

se développe en verticale sans enrober tout le palais. Un vin plutôt long, profond que large. Nous avons ensuite continué avec les Merlot 2013, 2012 et 2011. Le 2013 est un cru séduisant, pas très structuré mais élégant. L’arôme prédominant est celui du cuir frais, clair. Le 2012 est doté d’une généreuse acidité , plus structuré mais moins élégant que le 2013. Le 2011 est un vin plaisant à boire qui révèle des arômes de peau en fin de procédé de tannage (note qui révèle son jeune âge), des notes épicées, menthe, cerise, eucalyptus.  Au palais , des saveurs de chocolat et cerise.

Une fois terminée cette plaisante et intéressante expérience, Marjan et son cousin nous ont accompagnés dans la salle où nous avons procédé à la dégustation des différents vins du Domaine .

La propriété est située à Ceglo , dans la région du Collio Slovène , entre l’Italie et la Slovénie. Les vignobles recouvrent une superficie de 18 hectares en partie sur le Collio Slovène ( Goriška Brda) et en partie sur le Collio italien. Marjan affirme que ses vignobles ont une position géographique privilégiée : les collines basses sont ouvertes vers le Frioule et bénéficient du vent chaud de la mer Adriatique. Le territoire est protégé des vents froids des Alpes Juliennes et des plateaux de Trnovska. Les terrains sont calcaires et marneux, aptes à produire des vins de caractère. Les vignobles les plus vieux ont été plantés il y a 56 ans, les plus récents il ya 10 ans.

La propriété a été  achetée en 1860 par Joref Simčič qui confie la production à Anton Simčič. Celui-ci décide d’ouvrir un point de vente dans son village et un à Vienne . À la fin de la deuxième guerre mondiale, une partie des terrains sont nationalisés, l’auberge et le point de vente de Ceglo expropriés. C’est alors que Nando et Pavel décident de s’installer à l’étranger alors que Téodor, responsable avec son fils Salko de la production, décident de rester. En 1988 Marjan, le fils de Salko prend en main la propriété à Zegla, près de Medana où l’actuelle cave  a été construite en 1977.

Marjan est une personne qui possède un grand charisme et s’émeut quand il parle de ses vins . Il est capable de transmettre aux autres ses propres émotions, son grand amour pour la terre, c’est lui qui a voulu faire connaître ses crus dans le monde entier . Découvrir un vin c’est aussi une façon de mieux connaître un  territoire , la culture, l’histoire. Quand je l’écoute parler , je me souviens de Mr Gino Veronelli qui  aimait répéter que «  le vin est le chant de la terre vers le ciel ». J’éprouve une forte émotion en évoquant ces  mots car soit Gino que Marjan ont été guidés dans leur choix non pas par l’aspect économique mais par la passion.

Pour Marjan les conditions climatiques de Brda sont idéales pour la viticulture. Les collines de Goriška Brda étaient autrefois immergées et quand la mer s’est retirée ,les terres ont été modelées par le soleil, le vent et la pluie .

Les terrains sont riches en minéraux. Les vignes sont réchauffées par le soleil et une légère brise adoucit les températures. Marjan utilise  des techniques  traditionnelles, sans irrigation , engrais artificiels, insecticides mais seulement avec l’humus. Les vignes doivent se débrouiller  pour survivre et se procurer l’eau et les minéraux que la nature  leur met à  disposition.

La production annuelle est de 90 000 bouteilles divisée en trois labels différents.

Le premier est un vin classique élaboré à partir des raisins des vignes plus jeunes et commercialisés après une année d’élevage.

Le deuxième label «  Selekeja » est élaboré à partir des raisins des vignes les plus anciennes .Ces vins vieillissent dans des tonneaux de dimensions différentes ,ne sont pas filtrés , sont produits seulement quand l’année est exceptionnelle et l’élevage varie de deux à quatre ans.

Le troisième  « Opoka » est le fleuron de Marjan Simčič. Ces vins sont minéraux élaborés à partir de raisins cultivés sur des terrains riches en sels de marbre , sur les vignes les plus anciennes ( plus de 50 ans). Produits seulement quand l’année est exceptionnelle, en quantité limitée , après une période de  vieillissement de 22 à 36 mois en  barriques en bois , soutirés et mis en bouteilles sans être filtrés mais seulement décantés . Ces crus sont commercialisés 6 mois après la mise en bouteille.

J’ai vu dans la cave deux récipients , un plus petit et un plus grand ,  en forme d’œuf, excellentes, selon Marjan, pour élaborer des vins de qualité.

Compte rendu de la dégustation

SIMČIČ    BRDA  CLASSIC

SAUVIGNONASSE 2014

Appellation vin Collio – Italia

Le vignoble est le Zegla –Prodgredic, altitude de 150 à 200m  au dessus du niveau de la mer , exposition sud- ouest, terrain calcaire et marneux. Âge vignes : 20 à40 ans

Macération : 12 heures, fermentation  en cuves d’acier inox, élevage en cuve d’acier sur levures minimum 8 mois

Couleur Jaune paille

Un premier nez caractérisé par des notes herbacées d’herbe coupée, en évolution vanille, menthe, iode, ortie, persil, feuille verte du céleri, poivre blanc, aubépine, lait de noix de coco et amande et s’achève sur des touches de cuir frais, blond.

Généreuse acidité en bouche, toutefois l’équilibre est instable. L’alcool et l’acidité s’alternent.

Vin sapide et minéral , manque un peu de matière.

Long en bouche, finale de sel et persil.

88\100

SIMČIČ  SELEKCIJA  CRU  SÉLECTIONS

TEODOR  BELO  2013

(Cépage : 60% Ribolla  20% Sauvignonasse  20% Pinot gris)

Appellation : Brda – Slovénie, Collio- Italie

Les vignes sont Medana ( Ribolla jaune) Breg ( Sauvignasse) et Risic ( Pinot gris).

Altitude : 150 à 250 m au dessus du niveau de la mer, âge des vignes :25 à 56 ans.

Exposition : sud- est, sud – ouest.

Terrains marneux et calcaires .

Les différents cépages subissent chacun leur propre vinification et fermentation. La Ribolla jaune en fût de chêne ( 3000 l et 500l) sur levures pendant 22 mois, le Pinot gris en barriques de bois français sur levures pendant 22 mois . L’assemblage sans  filtration avant mise en bouteille

Couleur jaune paille, reflets dorés.

Il se caractérise par des arômes qui évoquent l’étoupe trempée dans le vin , menthe, eucalyptus, cuir blond, sucré de la partie extérieure de la dragée, légers boisé, pomme et pour terminer le persil.

En bouche il se révèle plaisant et mûr, sapide, minéral . Structure moyenne, belle homogénéité entre les différents éléments, l’acidité et la minéralité mettent en retrait l’alcool.

Vin qui a de l’allonge. Note minérale et sel à la fin.

90\100

MARJAN   SIMČIČ

OPOKA  CRU  RIBOLLA   2010 ( 13,5%)

Appellation et origine :Brda

Vignes situées à Medana Jama, Jordano et Breg

Terrains : calcaires marneux (Opoka). Terrains cultivés sans l’utilisation d’engrais ni de molécules chimiques de synthèse.

Âge des vignes : 35-55 ans

Vendange faite à la main. Temps de macération : 36 heures en tonneaux en tronc de cône en chêne ouverts pour la thermorégulation.

Élevage 22 mois en fût de chêne ( 225l – 500 l). Mise en bouteille 24 mois après la vendange sans débourbage ni filtration .

Il s’annonce par un jaune paille et reflets or

On perçoit immédiatement les arômes intenses de vanille et de mine de crayon ; en évolution poivre blanc, pomme verte, menthe, herbe coupée, aubépine et colle « coccoina » ( lait de noix de coco et amande)

Au palais il offre une copieuse acidité , minéralité et sapidité.

Vin qui manque un peu d’étoffe, qui donne une impression plus de largeur que de longueur. Bien équilibré, l’alcool cède la pas à l’acidité.

Pas très long en bouche et à la fin on a une subtile sensation de sècheresse sur la gencive supérieure.

88\100

MARJAN  SIMČIČ

OPOKA  CRU  RIBOLLA  2009

Robe jaune soutenu

Un bouquet de notes intenses de mine de crayon que viennent compléter des arômes de menthe, café froid, persil, cuir blond, aubépine, coque d’amande et s’achève sur des touches sucrées du boisé.

Il séduit en bouche pour sa minéralité , sa sapidité et un corps moyen, plaisant et délicat. Copieuse acidité qui s’impose avec la sapidité sur l’alcool et donne un bon équilibre au vin.

Long mais pas très long en bouche . Joli cru

92\100

MARJAN  SIMČIČ

OPOKA  CRU  SAUVIGNON  BLANC  2012 ( 14%)

Appellation : Brda , origine : Brda et Jordano

Aucune utilisation d’engrais ni de molécules chimiques de synthèse.

Terrains calcaires marneux (Opoka). Vendanges faites à la main.

Macération : 36 heures . Même procédé de vinification que le Ribolla.

Jolie couleur jaune or.

La palette aromatique offre des notes de feuille de rue des jardins, feuille de tomate, café froid, intense de mine de crayon, cuir blond, aubépine, colle « coccoina » ( lait de noix de coco et amande), menthe, feuille verte du céleri.

En bouche, on perçoit une bonne sapidité et minéralité. Corps moyen. Le vin n’est pas parfaitement équilibré, l’alcool et l’acidité s’alternent.

Belle persistance aromatique , subtile sensation d’astringence à la fin sur la langue.

Arrière- goût d’amande .

89+\100

MARJAN  SIMČIČ

OPAKA  CRU  SAUVIGNON  BLANC  2008    (13,5%)

Jaune or soutenu ,nuances couleur ambrée.

C’est un éventail d’arômes de caramel , persil , intenses de mine de crayon, fruits exotiques : mangue et papaye, aubépine, iode, notes herbacées et pour terminer des effluves de petits fours.

Le corps est moyen ; vin bien équilibré, l’acidité, la sapidité et la  minéralité s’imposent sur l’alcool.

Long en bouche, finale de caramel.

J’ai préféré le parcours olfactif, mais je m’attendais une structure majeure.

Je trouve que ce cru ressemble au Sauvignon français Silex de Dagueneau , cuvée 1996, pour l’arôme de fruits tropicaux .

91\100

MARJAN  SIMČIČ

OPOKA  CRU  CHARDONNAY   2011

Appellation : Brda

Origine des raisins. : Brda, Jordano, Plesivo et Ceglo.

Même technique de viticulture . Terrain : calcaire marneux. Vendange manuelle. Pour la vinification, l’élevage, la mise en bouteille , même procédé que pour le Sauvignon blanc.

Couleur jaune paille soutenu, reflets or.

Au nez c’est une profusion d’arômes de menthe que viennent compléter l’étoupe trempée dans le vin, trichlore, notes herbacées, eucalyptus, aubépine, lait de noix de coco et amande ( colle « coccoina »).

En bouche l’attaque se fait tout de suite sur l’ananas associé à une copieuse sapidité et minéralité. Ce vin démontre de posséder une bonne maturité gustative, un corps moyen, une parfaite symbiose entre les différents éléments. L’alcool est imperceptible.

Longue persistance , finale d’ananas, menthe et étoupe.

À la fin on sent une subtile astringence sur la gencive supérieure ( tannins du bois ?). À mon avis, en ce moment, on perçoit un peu trop la présence du bois.

89\100

L’année a été particulièrement chaude  .

MARJAN  SIMČIČ

OPOKA  CRU  CHARDONNAY   2010 ( 14%)

Jolie couleur jaune or

Ce vin se distingue par des arômes intenses de mine de crayon, légers de sabayon, persil, légers de menthe et eucalyptus, poivre blanc, aubépine, ananas, lait de noix de coco et amande ( colle « coccoina »).

Sapide et minéral en bouche. On perçoit légèrement l’alcool , le vin n’est pas très équilibré.  Manque un peu d’étoffe .

Longue persistance ,finale de persil.

Subtile sensation de brûlure sur la gencive supérieure à la fin.

89–\100

MARJAN  SIMČIČ

OPAKA  CRU  CHARDONNAY  2009  ( 14%)

Robe jaune or ambré

Le verre libère des arômes de menthe, petits fours, baie de genévrier, mine de crayon, légers de banane mûre, poivre blanc, lait de noix de coco et amande (colle « coccoina ») et s’achève sur le boisé .

Son moelleux ravit le palais.

Vin sapide et minéral , manque un peu de matière. À l’attaque il se révèle équilibré mais à a fin cet équilibre devient instable et la légère sensation de brûlure sur la gencive supérieure le confirme .

Long en bouche , finale boisée.

Le vin enrobe la bouche en largeur plus qu’en longueur .

89\100

MARJAN  SIMČIČ

CRU   SÉLECTIONS    PINOT  NOIR   2012

Appellation : Zegla, Breg, Kozling

Âge des vignes : 13 à 36 ans, exposition : sud-est \ sud- ouest. 150m à 250m au dessus du niveau de la mer .

Terrains calcaires marneux.

La macération, de 14 à 16 jours à une température qui varie de 25 à 30 °, est faite dans des cuves en acier inox . Maturation en barriques pendant 22 mois . Pas de débourbage ni de filtration avant la mise en bouteille

Rouge rubis et fin bord rose.

Un vin qui joue  dans la sphère aromatique de la conserve de tomate, framboise, lait de noix de coco et amande ( colle « coccoina »), jute, menthe, eucalyptus, légers d’étoupe trempée dans le vin et s’achève sur le sucré du bois.

L’attaque en bouche révèle une bonne structure, en effet le corps est moyen. Saveurs qui évoquent la prune fraîche.

Les tannins  à l’ouverture sont veloutés et pas très amples (4\6+) ensuite ils donnent une impression de légère sècheresse sur la gencive supérieure  .

Vin assez équilibré, un peu d’instabilité à la fin, l’alcool tend à s’imposer sur la fraîcheur.

Longue persistance aromatique intense.

89\100

MARJAN  SIMČIČ

CRU   SÉLECTIONS  –  PINOT  NOIR   2010

Les arômes se portent  sur le chocolat  , framboise macérée, menthe, eucalyptus, lait de noix de coco et amande.

Vin sapide et minéral. Corps moyen. Les tannins sont veloutés, fins, délicats, assez amples (5\6) et plaisants.

L’acidité  et les tannins maitrisent bien l’alcool   . Belle longueur de bouche .

Joli vin , belle facture .

Marjan m’a confirmé que les années meilleures pour le Pinot Noir ont été le 2002, 2004, 2009, 2013 et 2015. À mon avis , le 2010 aussi.

92\100

 SIMČIČ

CRU   SÉLECTIONS   – TÉODOR  RDEČE  2005

(Cépage : Merlot  85%   Cabernet Sauvignon 15%)

Appellation : Collio  – Italie . Brda – Slovénie

Vigne : Rusic, Plevišo ,altitude 150- 250m au dessus du niveau de la mer.

Âge de la vigne : 20 à 40 ans. Terrains calcaires et marneux. Vinification manuelle. Pour le Merlot la vinification se fait en cuve d’acier inox , durée 28-30 jours, température de macération 28-32°

Macération du Cabernet Sauvignon 15-20 jours encuve d’acier inox, à 28- 32 °. L’élevage 40 – 42 mois dans des barriques en bois français. Mise en bouteilles sans débourbage ni filtration.

Couleur rouge rubis  assez soutenu.

Nez orienté sur des arômes intenses de cerise  et chocolat, en évolution poivre noir, noix de muscade, peau à la fin du procédé de tannage, laurier, légers de romarin et pour terminer lait de noix de coco et amande (colle « coccoina »).

Vin doté d’un corps moyen, caractérisé par des saveurs de cerise un peu verte, lait de noix de coco et amande. Sapide et minéral, belle homogénéité, les tannins ne sont pas très amples (4\6) et laissent une sensation de sècheresse sur la gencive supérieure à la fin.

Belle longueur de bouche , arrière- goût de chocolat.

89+\100

MARJAN  SIMČIČ

OPOKA   CRU   MERLOT   2009

( 100% Merlot, 4 ans d’élevage en fûts en bois et un an en bouteille avant d’être commercialisé)

La première année de production du label Opoka  est le 2006.

Appellation : Brda .

Origine :   Brda, Plešivo et Collio Rusic.

Technique de viticulture naturelle sur des terrains calcaires et marneux.

Vendange manuelle.

Macération 28 jours en cuves d’acier inox.

Élevage en barriques 42 mois, affinage  6 mois en bouteille.

Il s’annonce par rouge rubis assez soutenu et légères nuances  grenat

C’est un savant mélange d’arômes  sucrés du boisé, lait bouilli, menthe, cerise, chocolat, coque d’amande et pour terminer de copieuses et  plaisantes touches de prune fraîches .

Au palais c’est une explosion de saveurs séduisantes de cerise à parfaite maturité et de chocolat qui enrobent toute la bouche. Le corps est moyen , la symbiose est parfaite entre les différents éléments grâce à des tanins qui sont doux, soyeux et assez amples (5\6–)et à l’acidité qui s’imposent sur l’alcool.

Vin qui a de l’allonge , finale de cerise et chocolat.

Je l’ai défini «  un vin superbe » élaboré seulement quand l’année est exceptionnelle (2006 – 2007 – 2009)

93\100

SIMČIČ

LEONARDO   2009

VIN PASSITO  en bouteille de 0, 375 l , 14%

(Cépage : 100% Ribolla passita)

La production est de 13 000 bouteilles par an

Les grappes murissent dans la vigne sous le soleil d’automne

Au moment de la vendange , le raisin est trié, choisi, laissé en plein air jusqu’au mois d’avril successif sans être contaminé par la pourriture noble ( botrytis cinerea)

Les grains de raisin sèchent au soleil, la teneur en sucre et en acidité augmente .

Couleur jaune ambre brillant , reflets verts.

Le nez est articulé sur des arômes d’abricot sec, petits fours, menthe, coque d’amande, figue blanche sèche, jujube mûre, vanille, datte sèche et s’achève sur de pointes de raisin zibibo

Structure moyenne, dosée et plaisante mais opulente .

En bouche , saveurs de miel. Ce vin est bien équilibré, l’alcool cède la pas à l’acidité. Belle persistance aromatique. Finale d’abricot sec.

94\100

Après cette intense et intéressante découverte nous sommes arrivés avec deux heures de retard au Domaine KABAJ de Jean Michel Morel et Katia Kabaj à Goriska Brda ,Dobrovo.  Au lieu d’aller tout de suite visiter la cave nous nous sommes assis autour d’une table et avons dîné et bu les vins du Domaine. Jean Michel est une personne  sympathique, charismatique , polyglotte . Il s’exprime très bien en italien. Né en France,  il a depuis toujours eu une grande passion pour le vin.  Après avoir connu sa femme Katia Kabaj et Josko Gravner , il est tombé amoureux de l’ancien  procédé de vinification  géorgien  dans des amphores  enfouies dans le sol . Durant un séjour en Georgie  il a appris la technique  et a adopté ce procédé de production dans son Domaine en Slovénie .Il commence à élaborer le vin AMFORA , un blend de Ribolla Jaune , Malvasia et Friulano ( il y a quelque temps on pouvait l’appeler Tokai) . La macération , fermentation est faite dans des amphores de 3500 litres  qui sont enfouies dans un terrain argileux ( Opoka) et calcaire . Le vin qui reste , environ la moitié des 3500 litres, est  transvasée ensuite   dans des grands tonneaux en chêne français pendant un an avant d’être mis en bouteilles où il restera encore une autre année.

La première mise en bouteille de ce vin est de 1993. Le domaine élabore divers vins rouges et blancs, a un restaurant et un hôtel.

Après le dîner à base d’excellents mets typiques , nous avons dégusté les vins suivants :

KABAJ

ZELENI  SAUVIGNON  RAVAN  2012

Beau jaune or

La gamme aromatique révèle des notes minérales de mine de crayon, en évolution fleurs jaunes, menthe, eucalyptus, cuir frais clair, persil, feuille verte du céleri et pour terminer des touches de lait de noix de coco et amande ( colle « coccoina ») Bon équilibre en bouche, la sapidité, minéralité et acidité masquent l’alcool.

Le corps est moyen, pas très étoffé

Vin qui a de l’allonge, finale de mine de crayon. Cru séducteur.

90\100

KABAJ

PINOT  BLANC  2011

( deux semaines de macération des raisins)

Nez orienté sur des arômes intenses de mine de crayon, en évolution café froid, poivre blanc, lait de noix de coco et amande (colle « coccoina ») et pour terminer des parfums floraux d’aubépine.

En bouche on perçoit la maturité du raisin. L’équilibre est instable, l’alcool et la fraîcheur s’alternent .

Subtile impression de brûlure sur la gencive supérieure. Corps moyen, longue persistance aromatique intense .

88\100

KABAJ 

SIVI  PINOT  GRIS   2011

Robe orange clair , nuances cuivrées ( couleur qui ressemble un peu à l’Apérol)

Le nez est raffiné et offre des arômes de mine de crayon, petits fours, banane  mûre, poivre blanc, café froid,  aubépine, lait de noix de coco et amande (colle « coccoina »), cuir frais clair et s’achève sur des touches de cendre.

En bouche on a l’impression de savourer une bonne orange pressée. Le corps est moyen . Vin équilibré  , l’acidité s’impose sur l’alcool.

Persistance aromatique intense longue , finale de pamplemousse rose.

Je l’ai trouvé : séducteur, équilibré et persistant.

91\100

KABAJ

MERLOT  2010

Il affiche un beau rouge rubis vif et texture pourpre

Le nez est un peu décevant car on perçoit des arômes animaux un peu trop prononcés. Il évolue ensuite vers la poudre pour munition, amidon de riz, menthe et pour terminer des notes fruitées de cerise.

Pas très bien équilibré en bouche , l’alcool domine l’acidité et on perçoit des saveurs pas très nettes déjà perçues au nez.

Corps moyen ,les tannins sont doux, veloutés, pas très amples (4\6-)

Vin qui a de l’allonge , finale de peau pendant la phase de tannage.

80\100

KABAJ

CUVÉE  MOREL 

ZVRST  – RDECE    2009

(Cépage : 60% Merlot  18% Cabernet Franc 18% Cabernet Sauvignon  4% Petit Verdot )

Couleur rouge rubis , texture pourpre

Vin qui joue sur des arômes intenses de racine de rhubarbe et cendre. En évolution selle en cuir, cassis, cerise griotte, tabac pour pipe aromatisé à la cerise sèche, prune, menthe et s’achève sur des notes végétales de géranium.

Bien structuré, le vin est équilibré. L’alcool cède le pas à l’acidité et aux tanins qui sont doux, veloutés à l’ouverture , pas très amples (4\6–). Saveur de géranium.

Longue persistance aromatique , un peu d’amertume en fin de bouche et note de géranium   .

Vin qui a une note végétale un peu trop évidente . Le parcours olfactif est plus intéressant .

85\100

Jean Michel ,après le dîner nous a fait visiter sa cave et nous a ouvert trois bouteilles magnum de  son cru Amfora , 2008, 2007 et 2006

KABAJ

AMFORA  2008

(Cépage : Ribolla 60%  Tokai  20 %  Malvasia 20%)

Format Magnum

Une année de macération sur les parties solides du raisin ( peau)et un an d’élevage . température de service 16°

Couleur jaune ambré

Un bouquet séduisant d’arômes de cendre, herbes médicinales, miel, fromage aux herbes fines, menthe, intense de caoutchouc et poire commune. Il évolue ensuite sur des notes de camphre, jute, cendre, fumé, eucalyptus et s’achève sur des touches de sauge.

Au palais la pointe d’amertume des herbes médicinales  est évidente ,ensuite  bonbon à la rhubarbe et sucre d’orge .

Vin qui enrobe le palais , donne une belle sensation de parfait équilibre et d’alcool absolument imperceptible.

Long en bouche , finale de poire commune et amande. Joli vin qui s’associe très bien aux mets .

Particulier, séducteur, plus tu le bois plus tu as envie de le boire

94\100

KABAJ

ANFORA  2007

(Cépage : Ribolla 60%  Tokai 20% Malvasia 20%)

Il s’annonce par un jaune ambré et reflets orangés

Un nez intense et riche marqué par des arômes de caramel, amande, colle « coccoina »( lait de noix de coco et amande), légères touches d’oxydation, terre humide, caoutchouc, menthe, eucalyptus, intenses mine de crayon, gingembre et jujube à complète maturité. L’analyse olfactive continue avec des notes de pomme rouge, fromage aux herbes fines, cendres, alcool dénaturé, et pour terminer des pointes de camphre.

La prise en bouche surprend par son gout âpre , inattendu après un parcours olfactif caractérisé par la maturité des arômes. Saveur de pomme Annurca ( petites, vertes)

Corps moyen à l’ouverture, qui tend à s’estomper.

Équilibre légèrement instable, alcool et fraîcheur s’alternent.

On a une subtile sensation de tiraillement sur la gencive supérieure. Vin qui a de l’allonge, fin de bouche de camphre.

Les arômes du nez sont , sans aucun doute supérieurs aux saveurs

89/100

KABAS

ANFORA  2008

(Cépage : Ribolla 60%  Tokai  20%  Malvasia  20%)

Jaune ambré limpide et reflets orangés

Un éventail olfactif intéressant qui révèle des arômes de intenses de cuir frais clair et mine de crayon que viennent compléter des touches d’iode, sucette à la menthe, gingembre, mandarine, camphre, tamarin, eucalyptus, poivre blanc, sauge et pomme rouge.  Après quelques heures, on perçoit , de façon encore plus évidente la menthe.

Âpre en bouche, sapide, caractérisé par des saveurs qui évoquent la racine de rhubarbe, le sucre d’orge.

Corps moyen, consistant. Vin équilibré, l’acidité s’impose sur l’alcool.

Belle longueur de bouche, finale de camphre et amande. Subtil effet de dessèchement sur la gencive supérieure.

Vin intéressant et plaisant.

93/100

Après avoir dégusté ces crus superbes nous avons remercié Jean Michel et sa femme.

Je dois avouer que j’ai passé une belle journée et j’ai eu le plaisir de rencontrer trois experts dans leur secteur :Urŏs Fakuč, Marjan Simčič  et Jean Michel Morel qui ont beaucoup à nous enseigner.

Je remercie pour cette belle opportunité qui m’a été offerte et qui m’a enrichi sous beaucoup de points de vue.

More from Paolo Baracchino

EXCELLENCES À SAINT MORITZ

Il y a quelques semaines , Francesco Cerea , propriétaire du restaurant ...
Read More